forum RPG Fantasy Vampire/Loup/Ange/Démon.....ect

 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  ÉvènementsÉvènements  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Création dans le mystère et rupture (Mordred)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
_Hiyoki S._
avatar
Hiyoki Sora

Féminin
Rang forum : Membre régulière
Date d'inscription : 03/01/2012
Messages : 121
Statut : Présente
Age : 23
Compte principal :
  • OUI



Sang Pur
"Pas besoin d'une armée, j'ai un Krogan !"
Âge : 25 ans d'apparence
Situation : Mariée
Aime : Mordred
Rythme de vie : Diurne, nocturne, tout
Humeur : Au taquet !!

Spécial : Rien à signaler


Relations
Statu: Enchainée/ mariée
Amour: Mordred mon sombre Guerrier
Relations:
MessageSujet: Création dans le mystère et rupture (Mordred)   Mer 7 Aoû - 10:57

-Prenez bien soin de vous et encore une fois félicitations.

Mon univers venait de nouveau de dégringoler et je devais attendre d'être sortie de ce foutu cabinet de médecin pour pouvoir m'éffondrer. La doctoresse referma la porte apres m'avoir adresser un énorme sourire qui faillit me faire éclater en sanglots. Je passai la main sur mon ventre en soupirant. Bon Dieu comment avais-je bien pu en arriver là ? "Tu le sais très bien, idiote!" me cria ma déesse intérieur.
Je passai devant la salle d'attente, continuai dans le couloir puis dévalai les escaliers, plus je marchais moins j'arrivais a contrôler les tremblements et les larmes qui menaçaient de me submerger. Je mis mes lunettes de soleil pour protéger mes yeux et pour cacher mes larmes.
Une fois dehors je baussai la tête et fonçai vers ma moto quand soudain je percutai de plein fouet un grand corps. Une tendre énergie m'enveloppa et je levais la tête pour croiser la couleur dorée chaleureuse du regard de Myckas. Près de lui se tenait Rozaline, ma dame de compagnie, qui avait l'air inquiète. Je me jetai dans les bras de Myckas et laissai éclater ma frustration. Il me serra fort contre lui tandis que Rozaline me caressait le dos.

-Hiyoki, dit doucement Myckas en reculant un peu, c'est si terrible que ça?

Il m'enleva mes lunettes de soleil et encadra mon visage. Depuis que le rituel avait eu lieu, Myckas allait beaucoup mieux, il semblait avoir retrouvé un peu de sa joie de vivre d'avant.

-Je suis enceinte...soufflai-je en baissant la tête.

Rozaline hoqueta de surprise et Myckas se crispa. Je savais bien que cette nouvelle n'allait pas chambouler que moi. Le jeune homme essuya mes larmes en souriant tendrement et Rozaline me prit la main et la serra doucement.

- Je peux comprendre que cette nouvelle te déstabilise mais as-tu besoin d'être aussi abattue?

-T'es sérieux que tu me pose cette question? criai-je en me dégageant de leurs étreintes. Tu te rend compte que je suis enceinte de Mordred alors que je sais même pas si il veut un enfant. En tout cas ça n'a jamais été dans mes projets et on en a jamais parlé. Et par dessus ça, il y a plein de choses que je ne connais sur mon mari et je viens d'apprendre qu'il a une fille! Une fille qui a été conçue il y a 18 ans !

Myckas me prit par les épaules et me secoua légèrement en me regardant droit dans les yeux.

- Arrête de t'énerver comme ça, il faut que tu en parle avec Mordred pour clarifier les choses. Il soupira en tirant doucement sur une mèche de mes cheveux. En attendant on a un cadeau qui devrait te plaire, ferme les yeux.

Rozaline me tenait la main. Apparement elle aimait bien me les toucher parce qu'à chaque fois qu'on était toute les deux elle se débrouillait pour m'en prendre une. Ce qui ne me posait absolument aucun problème.
Myckas me guida sur plusieurs mètres avant de s'arrêter en me disant d'ouvrir les yeux. Ce que je vis me laissa sans voix. Ma Mazda RX 73 que j'avais remis en état avec son aide se trouvait devant moi toute repeinte et reluisante.
Ils étaient venu avec pour me faire la surprise, délicate attention. Myckas me lança les clés et je me ruai dessus. J'allumai le contact et fis vombrir le moteur. Oh quel bruit merveilleux. On l'avait complètement tunné, une véritable voiture faite pour le drift et les rodéos.
Je lançai mon casque de moto a Rozaline puis leur adressai un baiser.

-Merci mes amours, je vous laisse rentrer avec ma TRIUMPH!

Je sortis du parking en exécutant des drifts puis appuyai franchement sur l'accélérateur en ligne droite.

30 minutes plus tard au manoir Fallen

Je m'étais douchée puis avais enfilé un jeans moulant noir, un bustier rouge et une paire d'escarpins rouge a talons de 10 centimètres. J'avais préparé mon sac de voyage car une  idée s'était insinuée dans mon esprit. Je quittais Mordred, enfin je ne le quittais pas vraiment, je voulais juste le faire réfléchir a certaine choses, donc un break, un long break s'imposait.
C'est pour ça que je me trouvais devant la porte de son bureau en bouillonant de colère. Prenant une profonde inspiration, j'ouvris la porte brusquement et la claquai derrière moi.

-Ok Mordred, maintenant on va parler de choses sérieuse, lançai-je en m'approchant de son bureau.Je suis en...(ceinte) colère!

J'avais failli lacher le morceau dès la première phrase, en même temps c'est pas franchement évident de mettre de l'ordre dans ses pensées alors que vous êtes en colère et que le sujet de cette colère se trouve devant vous, beau comme un Dieu. Oui parce que même énervée contre mon homme je ne peux m'empêcher de fantasmer dessus..

-J'en ai marre d'avoir l'impression que tu me cache des choses. Bon ça au pire je peux passer dessus mais le coup de ta fille... Ça j'avoue avoir beaucoup de mal a l'encaisser!

Je me mis a arpenter la pièce en me faisant une queue de cheval haute. J'étais tellement énervée que mes mains tremblaient et je savais que mes yeux brillaient de la lueur rouge sang commune aux vampires.

- Est-ce que tu te rend compte de ce que j'ai dû encaisser depuis que je te connais. Je suis catapultée Reine, je tombe amoureuse de toi, en soirée j'apprends que tu es un "Grand méchant", on se fait attaqué par un volatile psycopathe névrosé dégénéré super canon ainsi que par une une espèce de dragon complètement taré qui a failli te tuer! Et enfin le summum pendant cette même soirée on apprend tous les deux que tu as une fille ! Une fille de 18 ans qui va surement venir habiter ici!

Je me tournai vers lui, les yeux plein de larmes de rage. J'avais envie de frapper quelque chose mais je devais me retenir. Je serrai mes poings si fort que les ongles me percèrent la paume.
Ma colère était peut être  excessive mais il fallait que ça sorte !

Spoiler:
 
Spoiler:
 


Dernière édition par Hiyoki Sora le Mer 25 Sep - 0:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
_Le Seigneur des Damnés_
avatar
Mordred Fallen

Masculin
Rang forum : Membre régulier
Date d'inscription : 12/05/2011
Messages : 197
Statut : Présent
Age : 31
Compte principal :
  • OUI



Âge : 545 ans
Situation : Marié
Humeur : Câline

Spécial : Rien à signaler
R.P.G. en cours : A préciser


Relations
Statu: Marié
Amour: Hiyoki son chaton sauvage
Relations:
MessageSujet: Re: Création dans le mystère et rupture (Mordred)   Dim 11 Aoû - 2:50

Tranquillement plonger dans ses dossiers en attente, rapport de mission ect, Mordred ne s'attendait pas du tout à ce que sa jeune épouse débarque telle une furie en colère dans son bureau envoyant au oubliette  tout ce qu'il avait minutieusement classé. Poussant un profond soupir las, il se leva, quittant son confortable fauteuil, passa devant son bureau et ramassa les feuillet tout en écoutant les plaintes de sa compagne, souriant lorsqu'elle mentionna "le volatile psychopathe", il ne l'aurait pas mieux défini lui même.  D'ailleurs, il n'en comprenait pas la raison. Haussant un sourcil, il se tourna vers elle. Les papier toujours en main, il posa une mains sur l'épaule de sa femme.

_ Allons chaton calme toi. Tu savais très bien à quoi t'attendre en m'épousant. Etant plus âgé, bien plus âgé que toi il est tout à fait normale que je traine quelque casserole. De plus tu sais aussi bien que moi que je n'étais pas au courant pour Morgane. Et qu'elle vienne vivre ici est tout à fait logique et normal. Je suis son père et je me dois de prendre soin d'elle.

Parfois, il ne comprenait pas les femme. Non en fait il ne les avait jamais comprit.

_ Si je ne te connaissais pas je dirais que tu es jalouse d'elle. Sauf que tu n'as aucune raison de l'être. En ce cas je ne vois pas ce qui pose problème. Morgane est ma fille. Tu es mon épouse. Oui je te cache des choses mais chaton, c'est pour ton bien.

Lui tournant le dos, il posa les feuilles sur le bureau. Il fallait qu'il trouve le moyen de la calmé et ce rapidement. Qu'elle revienne sur le sujet brûlant de son passé commencé sérieusement à l'agacé. C'était mignon mais parfois cela avait le ton de l'énervé. En général, un câlin suffisait à calmer ses craintes. Et il se demandait même si en fait elle ne faisait pas exprès justement.

_ Écoute chaton, je veux simplement te protéger. Et il me semble avoir depuis longtemps dépassé le cap de "grand méchant".

Affichant un sourire doux et tendre, il lui fit de nouveau face, tendant une main vers elle afin de jouer avec l'une de ses délicate mèches.

_ Je t'aime Hiyoki tu le sais n'est ce pas? Que Morgane soit ma fille ne changeras jamais rien à cela. Je me doute que le fait d'avoir une belle fille de ton âge dois être bizarre. C'est nouveau pour toi mais ça l'est également pour moi. C'est une chouette gosse qui a traversé de douloureuse épreuve. Elle a besoin de moi tu comprends? Je n'ai jamais envisagé la possibilité d'avoir un enfant et si j'avais apprit son existence 18 ans en arrière sans doute aurais-je refuser son existence. Mais à présent tout est différent. Oui tout est différent à présent que je t'ai à mes côté.


Mordred était un homme au passé lourd et parfois sinistre. Garder ses proches éloigné de ceux-ci est pour lui la seule façon de les protéger.
Revenir en haut Aller en bas
_Hiyoki S._
avatar
Hiyoki Sora

Féminin
Rang forum : Membre régulière
Date d'inscription : 03/01/2012
Messages : 121
Statut : Présente
Age : 23
Compte principal :
  • OUI



Sang Pur
"Pas besoin d'une armée, j'ai un Krogan !"
Âge : 25 ans d'apparence
Situation : Mariée
Aime : Mordred
Rythme de vie : Diurne, nocturne, tout
Humeur : Au taquet !!

Spécial : Rien à signaler


Relations
Statu: Enchainée/ mariée
Amour: Mordred mon sombre Guerrier
Relations:
MessageSujet: Re: Création dans le mystère et rupture (Mordred)   Dim 11 Aoû - 5:09

J'avais envie de lui mordre les doigts qui s'entortillaient autour d'une de mes mèche rebelle. J'étais presque sure qu'il savait l'effet que provoquaient ses caresses sur moi. En plus il affichait ce magnifique sourire tendre... Pas possible, il devait vraiment le faire exprès pour que je succombe. Il aurait réussis si je n'avais pas été aussi résignée. Je l'aurai déjà plaqué contre le mur en faisant voler nos vêtements puis je me serai acharnée sur ses délicieuses lèvres avant d'explorer son corps en... Bon d'accord, j'arrête de fantasmer sur Mordred alors que c'est pas le moment. Mais mon Dieu que c'est dur de résister a tant de tentation...
Je me dérobai à son doux contact et le fusillai du regard. Je ne devais pas flancher, il fallait que je reste ferme malgré la tentation. Je réfléchissais à ses paroles, je n'étais absolument pas jalouse de sa fille, c'était juste le fait d'apprendre qu'il était père  que j'avais du mal a encaisser.

-Je ne suis pas jalouse de Morgane, loin de là... Je suis même persuadée que je m'entendrais bien avec elle. Je l'ai juste intégré dans les raisons de ma colère parce que je trouvais ça normal.  

En fait j'étais surtout énervée parce que Mordred était responsable de l'état dans lequel je me trouvais désormais. Apparemment  j'étais une terre très fertile, la graine poussait bien...

-Tu as bouleversé ma vie aussi, depuis que je te connais je vais de surprise en surprise et j'aime les surprises mais... Il y en a certaine dont je me passerai bien...

Comme par exemple le fait d'avoir un petit pois dans le ventre. Petit pois qui va devenir grand et qui va me faire atrocement mal quand il... Bon je me calme aussi la dessus, on y est pas encore il y a de la marge avant l'instant où je vais maudire la terre entière et le royaume céleste pour ce qu'ils vont me faire endurer. Enfin si je le garde... On avait jamais abordé le sujet avec Mordred, si ça se trouve mon homme ne voulait pas d'enfant...
Je commençais a trembler, j'avais peur de sa réaction lorsqu'il apprendrait la nouvelle. Parce que c'est clair qu'il sera mis au courant lorsque je serai partie. C'est aussi pour ça que je voulais être loin de lui, pour éviter de subir sa réaction si elle était mauvaise

-Mordred tu sais que je t'aime aussi, de toute mon âme... Je comprend que tu veuille me protéger mais... Ça me perturbe que tu ne veuille pas m'en parler, j'espère qu'un jour tu le fera.


Même si je parlais calmement la colère était toujours présente avec la frustration en plus. C'était idiot de s'énerver comme ça parce que en plus de m'en prendre a Mordred j'étais en train de faire éclater un violent orage. Je n'avais plus le contrôle de mon pouvoir malgré la puissance de mon homme.
Je devais lui faire part de ma décision mais je n'arrivais pas a lui dire que je le "quittais". La pensée d'être loin de lui me brisait le coeur... Seulement il le fallait. Pour le faire réagir, pour lui prouver que je n'étais pas acquise et que je pouvais me rebeller.

-Tu m'as vraiment mit en rogne...

Je tournai le dos a Mordred et me dirigeai vers la porte. Au moment de mettre la main sur la poignée je fis volte face et fonçai sur lui. Je le poussai contre un mur pour l'embrasser violemment puis sortis comme une tornade du bureau. Une fois de retour dans ma chambre je pris ma longue veste en cuir et sautai par la fenêtre pour rejoindre plus rapidement ma voiture.
Je fis rugir le moteur en savourant ce bruit puis partis en trombe en direction du bar dans lequel je travaillais.


Dernière édition par Hiyoki Sora le Mer 25 Sep - 0:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
_Le Seigneur des Damnés_
avatar
Mordred Fallen

Masculin
Rang forum : Membre régulier
Date d'inscription : 12/05/2011
Messages : 197
Statut : Présent
Age : 31
Compte principal :
  • OUI



Âge : 545 ans
Situation : Marié
Humeur : Câline

Spécial : Rien à signaler
R.P.G. en cours : A préciser


Relations
Statu: Marié
Amour: Hiyoki son chaton sauvage
Relations:
MessageSujet: Re: Création dans le mystère et rupture (Mordred)   Lun 26 Aoû - 3:43

Clignant des yeux, Mordred regarda stupéfié la porte de son bureau se refermer violemment sur la silhouette de son épouse. Dans sa tête clignotait un immense point d’interrogation. Décidément il ne comprendrait jamais les femmes. Pourquoi diable l'avait elle embrassé si elle était aussi furieuse qu'elle le prétendait? Puis, il fut soudain submergé par le doute. Fronçant les sourcils, il porta une main à ses lèvres. Ce violent baiser avait un arrière goût d'adieux. A présent le choc passé, il en ressentait son goût amère. Son baiser n'avait rien à voir avec les violente étreinte auxquelles elle l'avait habituer. Quelque chose clochait car en général leur dispute se réglait sur l'oreiller hors là ce n'était pas le cas. Elle l'avait proprement planté sur place lui laissant un goût amère et salé sur les lèvres. 

_ Tssss..... Bon sang! 

Frappant le mur derrière lui, il quitta son bureau dans l'urgence abandonnant là sa paperasse qui n'avait soudainement plus aucun intérêt pour lui. Grimpant quatre à quatre les marches il se précipita jusqu'à la chambre personnelle de la jeune femme. 

_ Hiyoki! Frappa-t-il à sa porte. 

Pour toute réponse un immense silence. A l'extérieur un orange faisait rage. Vraiment quelque chose n'allait pas. Aucun pleurs ne se faisait entendre de l'autres côté de la porte. Ouvrant la porte, il fut accueillit par une violent bourrasque de vent. La chambre était vide de toute vie. Il se précipita jusqu'à la fenêtre et eux tout juste le temps d'apercevoir une voiture disparaître à l'horizon. 

_ Hiyoki!!!!!!!!!! Hurla-t-il par la fenêtre tout en sachant que c'était peine perdu. Elle ne reviendrait pas aussi facilement.

Sortant son portable de sa poche il composa rapidement le numéro de l'un de ses hommes poster à l'entrée du domaine tout en dévalant les escaliers. 

_ Comment ça vous l'avez laissé quitté le domaine? 

_.......

_ Je me fiche qu'elle est faillit vous tuez! Si jamais il lui arrive quoi que se soit......

Les coups de fils s’enchaînèrent tandis qu'il se reprochait de plus en plus de ne pas lui avoir collé un sort de localisation quand il en avait encore l'occasion. 

_..... 

_ Elle est allé quoi? 

_....

_ Ne vous fichez pas de moi! 

_.....

_Tsssss....... Envoyez les lycans à sa poursuite. Allez voir chez ses parents, interrogez ses amies. Retrouvez là! 

*clic*

Il lui sembla qu'un siècle s'était écoulé alors que faisant les cent pas dans son bureau, son portable sonna de nouveau. Après avoir fouillé la moitié du pays, l'un de ses hommes, un que la jeune femme ne connaissait pas l'avait finalement retrouvé sur son lieux de travail. Après avoir raccroché, il poussa un soupir de soulagement. Les deux paumes à plats sur son bureau et tête baissé il prit le temps de réfléchir. L'un de ses hommes posté en ville l'avait vu quitté sortir d'un cabinet médical et cela l'inquiété. Pour quelle raison aurait elle choisit d'allez consultez à l'extérieur alors qu'ils disposaient d'une mage au manoir? C'était tout bonnement incompréhensible. Passant une main dans ses cheveux, il décida que le mieux était de lui demander directement des explications. Seulement s'il allez la chercher maintenant, elle s’enfuirait une fois de plus c'était couru d'avance. C'est pourquoi au prix d'un immense effort il prit la décision de laisser passez quelque jours avant d'allez la chercher.  

Après plusieurs jours qui lui semblèrent une éternité, il poussa les portes du bar ou elle travaillait et marchant droit sûr elle l'aborda la saisissant par le bras avant qu'elle ne puisse esquissait le moindre mouvement.  

_ Je peux savoir ce qui t'as prit de me quitté comme ça sans raison? Jusqu'à preuve du contraire tu es ma femme alors tu me dois quelque explication. C'est quoi cette histoire de visite clandestine chez un médecin qui n'a rien voulu me dire de la raison de ta visite. Tsss... Satané secret médical. 

De plus il n'avait pas, mais alors pas du tout aimé sa façon de lui répondre en souriant. "C'est à elle de vous annoncez la nouvelle monsieur pas à moi". Ben voyons pour qui elle se prenait celle là! Si il n'était pas prit par l'urgence de la situation il lui aurait volontiers ôter toute envie de sourire. 

_ Et si je garde des secrets c'est parce que je ne tiens pas à ce que tu me quitte justement. J'ai fait d'horrible chose Hiyoki, j'ai fait souffrir beaucoup de gens. Je ne tiens pas à ce que te me déteste à cause du passé que j'essaye de réparer. Te rends tu ne serais-ce qu'un peu compte de ce que ton absence m'a faite enduré? J'ai cru mourir sans toi. Si tu es malade tu me dois la vérité. 
Revenir en haut Aller en bas
_Hiyoki S._
avatar
Hiyoki Sora

Féminin
Rang forum : Membre régulière
Date d'inscription : 03/01/2012
Messages : 121
Statut : Présente
Age : 23
Compte principal :
  • OUI



Sang Pur
"Pas besoin d'une armée, j'ai un Krogan !"
Âge : 25 ans d'apparence
Situation : Mariée
Aime : Mordred
Rythme de vie : Diurne, nocturne, tout
Humeur : Au taquet !!

Spécial : Rien à signaler


Relations
Statu: Enchainée/ mariée
Amour: Mordred mon sombre Guerrier
Relations:
MessageSujet: Re: Création dans le mystère et rupture (Mordred)   Ven 6 Sep - 13:40

Je n'avais pas pleuré. Aucune larme n'était sortie même si j'étais effondrée. Je me sentais vide lorsque Mordred n'était pas près de moi, mais ma colère était si importante qu'elle prenait le dessus sur ma tristesse. Je l'avais quitté d'un coup en laissant planer un gros doute. Il devait se poser des questions et mon départ avait franchement dû le choquer. Tant mieux, comme ça il méditerait peut être sur mes paroles.

J'étais allée au seul endroit qui pouvait me remonter le moral et changer les idées. Le bar branché dans lequel je travaillais.
Le patron était un jeune homme très séduisant avec qui j'avais eu plusieurs aventures. On avait beaucoup de respect l'un envers l'autre et on s'entendait très bien. Mon absence l'avait inquiété d'abord parce qu'il tenait à moi mais aussi parce que les recettes du bar avaient chuté. Les attractions principales du bar étaient les jolies filles. J'étais assez connu dans ce monde là je chantais, dansais et assurais le service. D'après le patron la plupart des clients venaient pour Hikari ma collègue et moi, donc à cause de mon absence une bonne partie avait déserté. Je m'étais justifiée par des problèmes personnels, ce n'était pas totalement faux mais le terme "problème" n'était pas vraiment approprié.
Depuis que j'étais revenu au bar j'avais eu beaucoup de travail ce qui me permettait de me changer les idées. J'étais heureuse de retrouver mes collègues et certains clients. Bon c'est vrai que la plupart étaient d'anciennes aventures...
Malgré tout ce que j'avais à faire je ne pouvais m'empêcher de penser a Mordred. Et aussi quelque chose qui m'énervait prodigieusement, je me sentais observée. Mon homme avait dû envoyer ses gars pour me retrouver.

Je soupirai en me passant la main dans les cheveux, cette situation me rendait malade. Le secret de mon état commençait à peser, personne n'était au courant à part Myckas et Rozaline.

-...Ki ! Hiyoki ! Tout va bien?

Je sortis de mes pensées en sursautant. Hikari ma jolie collègue se tenait devant moi, l'air inquiet.

-Oui tout va bien, pourquoi ?repondis-je avec un sourire forcé.

-Oh je sais pas, peut être parce que ça fait plus de 5 minutes que tu tiens une bouteille de jus de fruits dans la main sans rien en faire.

J'éclatais de rire en finissant de préparer un cocktail. Cette fille était géniale, dotée d'un grand sens de l'humour et d'une bonne répartie, elle trouvait toujours le moyen de mettre l'ambiance et de de dramatiser les situations. Et en prime elle était canon mais ne s'en rendait pas compte.

-Dis Hikari, si je te disais que je suis mariée et enceinte, tu réagirais comment ?demaindai-je l'air de rien.

- Je dirai "Arrête de te foutre de moi" avec un grand sourire.

-Évidemment...

J'allais rajouter quelque chose lorsqu'une énergie bizarre m'alerta. La même sensation que chez Mordred, j'en avais déduit que ça venait des loups et des lycans.

-Hikari dis au patron que je vais régler un problème dehors...

Je sortis sans attendre sa réponse. Une ruelle séparait le bar du restaurant à côté, je m'y engageai en marchant doucement. Un type sauta devant moi suivit de près par deux autres. Le premier s'inclina légèrement en m'adressant la parole très respectueusement.

- Sora-sama, veuillez nous suivre s'il vous plaît. Nous sommes chargés de vous retrouver et de vous ramener...

-Oh mais fermez là! criai-je excédée . Et puis je suis mariée avec votre Maître donc techniquement mon nom est Fallen... M'enfin passons. Decarrez d'ici vite fait ou je risque de perdre le peu de patience qu'il me reste.

-Desolé nous ne pouvons...

Je ne le laissai pas finir, le prenant par la nuque je le rapprochai de moi si près que nos lèvres se touchèrent presque puis je lui mis un coup de genoux bien placé qui le fit se tordre en deux.

-Humain, vampire ou loup, ça fait toujours mal à cet endroit là, dis-je en tournant les talons. Si vous êtes là ça veut dire qu'il n'est pas loin non plus...

Je ne croyais pas si bien dire... Environ vingt minutes plus tard alors que j'étais de retour en salle et cible des regards inquiets du patron et de Hikari, Mordred débarqua comme un ouragan. Il s'approcha de moi à la manière d'un prédateur furax et me saisit le bras avant de laisser éclater ce qu'il avait sur le coeur.
Je ne decrochai aucun mot me contentant d'écouter les remontrances de mon homme. Une fois qu'il eut fini un pesant silence s'installa, je sentais le poids des regards des clients sur moi... Si j'avais pu m'enfuir par un trou de souris je l'aurai fait...

-Bon tu as fini,dis-je en dégageant mon bras. Puis je m'adressai aux clients et à mes collègues. Je vous présente mon... Mari. Bref, nous allons continuer cette discussion ailleurs et en privé, faites comme s'il ne s'était rien passé.

Je pris la main de Mordred pour l'emmener en réserve, un violent frisson me parcouru lorsque sa peau toucha la mienne. Ça faisait du bien de ressentir de nouveau son énergie me picoter la peau...
Une fois dans la réserve et la porte verrouillée, je m'eloignai un peu de mon homme.

-Bon déjà essaie de te calmer,dis-je sans grande conviction. Ensuite je t'ai déjà énoncé les raisons qui m'ont poussé à partir. Et pour le médecin... C'est rien d'important...

"ULTRA GROS MENSONGE ! " Voilà ce qui était écrit  sur la pancarte que tenait ma conscience.
Je n'arrivais à lui dire, je ne pouvais pas lui dire. J'avais tellement peur qu'il ne veuille de ce bébé. J'étais si frustrée et énervée contre lui à cause de ses secrets et contre moi à cause de ma faiblesse que je ne pus me retenir plus longtemps.

-Tu m'enerves avec tes cachotteries! J'en ai marre que tu me caches des choses pour me protéger c'est justement en faisant ça que je vais te détester! Tu n'es pas obligé de tout me dire d'un coup mais au moins parle moi de toi s'il te plait. Tu crois vraiment que je suis heureuse d'être enceinte d'un homme dont je ne sais presque rien! Je t'aime Mordred! Te quitter m'a brisé, je ne me sens pas moi sans toi à mes côtés! Je ne peux pas te détester, tout comme je ne peux plus vivre sans toi !

Je me tus subitement, j'avais l'impression d'avoir dit quelque chose qui ne fallait pas... Ma conscience s'arrachait les cheveux en ecarquillant les yeux. Je me repassai mes paroles. "Oh mon Dieu!"criai-je dans ma tête. Je l'avais lâché sans m'en rendre compte.

-Oh non...soufflai-je en secouanta tête.

Je me mis à trembler et mes yeux se remplirent de larmes . Je reculai jusqu'à sentir la porte dans mon dos, j'étais prête à partir si les choses tournaient mal...
Revenir en haut Aller en bas
_Le Seigneur des Damnés_
avatar
Mordred Fallen

Masculin
Rang forum : Membre régulier
Date d'inscription : 12/05/2011
Messages : 197
Statut : Présent
Age : 31
Compte principal :
  • OUI



Âge : 545 ans
Situation : Marié
Humeur : Câline

Spécial : Rien à signaler
R.P.G. en cours : A préciser


Relations
Statu: Marié
Amour: Hiyoki son chaton sauvage
Relations:
MessageSujet: Re: Création dans le mystère et rupture (Mordred)   Mar 10 Sep - 2:43

Ça n'avait pas loupé, elle était furieuse. Un sourire  satisfait apparut au coin de ses lèvres tandis qu'elle l'entrainait dehors. Les regards médusés de la clientèle ne lui échappèrent pas et quelque part cela le réjouit de voir tout ces grand yeux et ces bouches béas. Une fois loin des oreilles indiscrète elle l'incendia et lui de l'écouter les bras croiser. Elle voulait qu'il se calme mais en l’occurrence c'était plutôt à elle de le faire. Et la révélation qu'elle lui fit eu l'effet d'une bombe. Nucléaire la bombe. D'un coup ce fut comme si son cerveau se déconnecta alors que le mot enceinte passé en boucle dans sa tête. Il lui fallut au bas mot 1 min 26 secondes pour reprendre pied sur terre. Il cligna des yeux et s'imposa à lui la vision de son épouse pétrifié, en larme et prête à prendre la fuite. Secouant la tête il ouvrit la bouche puis la referma. Puis sourcils fronçait il affirma le contraire de ce qu'elle venait de lui dire comme pour s'en convaincre.



_ Tu ne peux pas être enceinte. C'est impossible. De toute façon comment diable cela aurait pu arrivé? Te méprends pas je sais très bien comment ça à pu arrivé mais.... Pourquoi? Bon sang..... C'était pas prévu au programme ça......... Enceinte......... Mon chaton attendant un bébé? Mon bébé?! Non.... Non impossible.

Mordred passa par toute les phase psychologique qu'une telle révélation ne devrait normalement pas produire. Le déni, le refus, la résignation, l’incompréhension... Bref il passait du coq à l'âne manquant de s'arracher les cheveux. Faisant les cents pas devant la jeune femme, il essayait de comprendre comment ils avaient bien pu en arrivé là.



_ En même temps vu qu'on passe notre temps à çà.... C'est normal qu'elle........ Nan mais me faire çà à moi?! Et sans me prévenir?!

Stoppant net, il se tourna vers la jeune fille prenant enfin conscience de ce que tout cela signifiait. Peu à peu un schéma se dessina dans son esprit.



_ Tout s'explique..... Comment j'ai pu être aussi aveugle?! Oh Hiyo.......


Tendant un bras vers elle il l'enlaça la serrant dans ses bras le plus délicatement possible. Ses sautes d'humeurs, sa fuite, tout s'expliquer.

_ Je suis désolé mon chaton....... Je ne voulais pas...... Je n'ai su que te faire souffrir moi qui voulais tant te protéger. On dit que l'amour rend aveugle mais c'est plutôt idiot qu'il rend. J'en suis la preuve vivante. Dire qu'à cause de moi tu as cru que c'était une mauvaise chose de......

Ne terminant pas sa phrase il se mordit les lèvres puis se détachant d'elle il prit son visage dans ses mains.

_ Un enfant...... Nous allons avoir un enfant. Cela va changé beaucoup de chose. Certes je ne m'attendais pas à ce que cela se produise maintenant mais... *soupir* Je vais devoir te partager plus tôt que je ne le pensais. Je répondrais à toute tes questions. Tu sauras tout de moi si c'est ce que tu souhaite, mes bon comme mes mauvais côté. J'ai du te semblé fou à l'instant mais une nouvelle pareille, si bonne soit-elle pour moi qui ai tendance à tout calculer c'est.... Tu comprends..... Maintenant je comprends pourquoi tu ne tenais pas à ce que tout le château soit au courant. Mais je t'en prit ne t'enfui plus comme ça. Tu peux hurler, me detester, ne plus me parler pendant des jours, me battre, mais ne me quitte plus comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
_Hiyoki S._
avatar
Hiyoki Sora

Féminin
Rang forum : Membre régulière
Date d'inscription : 03/01/2012
Messages : 121
Statut : Présente
Age : 23
Compte principal :
  • OUI



Sang Pur
"Pas besoin d'une armée, j'ai un Krogan !"
Âge : 25 ans d'apparence
Situation : Mariée
Aime : Mordred
Rythme de vie : Diurne, nocturne, tout
Humeur : Au taquet !!

Spécial : Rien à signaler


Relations
Statu: Enchainée/ mariée
Amour: Mordred mon sombre Guerrier
Relations:
MessageSujet: Re: Création dans le mystère et rupture (Mordred)   Jeu 12 Sep - 10:31

J'observai mon  homme faire les cents pas devant moi. Il était en train de se retourner le cerveau à cause de ma révélation. Il semblait encore plus choqué que moi lorsque la doctoresse m'avait appris la nouvelle. Il s'adressa à moi puis se parla à lui même et termina en me faisant une déclaration du tonnerre.

J'étais tellement soulagée de voir qu'il ne reniait pas cet enfant, la crise de folie passée, il semblait même ravi que je sois enceinte.
Je me blottis dans les bras puissants et réconfortants de Mordred. Mon Dieu, comme j'étais heureuse de pouvoir compter sur lui, de me sentir aimée et protégée. J'étais aussi très heureuse qu'il accepte de me parler de lui, son passé, son histoire, ses bons et mauvais côtés. J'allais enfin connaître l'homme que j'avais épousé.

Je ne cessais de pleurer depuis sa déclaration. La colère, la peur, la frustration mais aussi la joie d'avoir de nouveau mon homme près de moi, toutes ces émotions s'écoulaient dans mes larmes. Le fait d'avoir été séparée de lui pendant plusieurs jours avait été une torture. Ne plus sentir son regard brûlant sur moi, ni notre énergie qui crépitait lorsqu'on se trouvait dans la même pièce et ne pas pouvoir le toucher, tout ça m'avait manqué.

-Je suis tellement contente que tu sois là, tu m'as manqué atrocement, dis-je d'une toute petite voix. J'avais tellement peur que tu ne veuille pas de ce bébé... On avait jamais abordé le sujet. Je pensais qu'un homme comme toi n'aurait pas de place dans sa vie pour un enfant.

Je me détachai de lui et passai mes mains dans ses cheveux en savourant leur douceur.

-Et tes excuses sont les bienvenue, même si je sais que tu faisais des cachoteries pour me protéger mais rentre toi ça dans la tête mon amour " Ta femme n'est pas une créature faible et sans défense ". Je peux supporter tes secrets Mordred, parce que je t'aime et peu importe ce que tu me diras ça ne changera pas ce que je ressens pour toi. Ton passé est ton passé.

Je caressai sa joue balafrée en souriant tendrement. Mon homme pouvait se montrer tellement doux, il cachait cette facette sous des airs de maniaque du contrôle impassible mais en réalité c'est un coeur tendre mon Mordred.

- Je te dois des excuses aussi mon Guerrier. J'ai craqué, j'ai pas vraiment réfléchi aux conséquences que pourrait avoir mon acte. Je t'ai inquiété, et je t'ai fait du mal en te quittant. Je m'en veux tellement... Je ne partirai plus, si j'ai un problème  j'en discute avec toi. Je ne veux plus te faire souffrir mon amour...

Me levant sur la point des pieds je passai mes bras autour de son cou et le l'embrassai tendrement. Un frisson parcourut tout mon corps, ça faisait des jours que je n'avais pas senti ses lèvres sur les miennes. C'était si bon de ressentir de nouveau cette douceur.

- Je veux rentrer à la maison pour terminer cette conversation... soufflai-je tout contre ses lèvres d'un voix lourde de sous entendus.Je m'arangerai avec le patron. De toute façon je vais devoir arrêter de travailler maintenant que je suis enceinte.
Revenir en haut Aller en bas
_Le Seigneur des Damnés_
avatar
Mordred Fallen

Masculin
Rang forum : Membre régulier
Date d'inscription : 12/05/2011
Messages : 197
Statut : Présent
Age : 31
Compte principal :
  • OUI



Âge : 545 ans
Situation : Marié
Humeur : Câline

Spécial : Rien à signaler
R.P.G. en cours : A préciser


Relations
Statu: Marié
Amour: Hiyoki son chaton sauvage
Relations:
MessageSujet: Re: Création dans le mystère et rupture (Mordred)   Dim 6 Oct - 2:48

Comment pourrait-il ne pas vouloir de son enfant, de leur enfant? Lui qui ne pensait pas un jour avoir la chance d'être père se retrouvait soudainement avec deux héritier l'un à naître et l'autre.... L'autre dont il ignorait jusqu'à il y a encore peu l’existence. En perdant son premier amour il avait cru toutes ses chances d'avoir une famille, une  famille rien qu'à lui envoler. Au fil du temps Mordred avait perdu tout ce qu'il aimait, tout ceux en qui il croyait. D'abord l'amour de ses parents qui l'avaient rejeter du fait de sa triple nature, puis l'amour de l'ange que ses pair lui avaient arraché de force. Lorsqu'il avait rencontré Ezekiel seul la rage l'habité alors il avait tout simplement suivit l'Archange parce qu'il représentait un espoir de vengeance. Et puis sa route avait croisé celle de la puissante louve et en quelque mot, en un seul combat elle était parvenu à semer le doute en lui, doute qu'il avait bien évidement enfouit au plus profond de lui au fil du temps.

Serrant la jeune femme dans ses bras il soupira yeux clos relâchant toute la pression qu'il avait accumulé depuis sa fugue. Elle avait cette effet sur lui. Sans elle à ses côtés les ténèbres qui l'avaient si longtemps habité refaisaient surface. Elle était tout aussi sombre que lui toutefois ces ténèbres à elle n'avaient rien de nocive en fait elles rayonnaient. C'était vraiment étrange. Elle était forte, rebelle et coquine. Elle était l'exacte opposé de son ange. Et c'était sans nul doute pour cela qu'il en était tombé éperdument amoureux. Elle était sa rédemption. Sa seconde chance.

Posant son menton sur sa tête, il passa une main dans la si délicate chevelure de la jeune femme. 

_ Tout est pardonné. Tu m'es revenu et c'est tout ce qui compte. Tu as raison, rentrons finir cette conversation dans un endroit plus.... approprié et surtout loin des regard indiscret. 

Ils étaient sur la même longueur d'onde. Elle lui avait diablement manqué et sa voix trahit son désir tout autant que les allusions de son chaton. Ne plus pouvoir la touché, l'embrassé, serré son corps contre le siens...... C'était avéré le plus difficile à supporter. Elle était sa drogue à même titre qu'il était la sienne. Ce n'était qu'après avoir passé la nuit dans ses bras qu'il parvenait à mettre ses idée au clair. Sa présence l'apaisé et quelque part il préférait largement passé sa frustration, apaisé ses tensions en assouvissant leur pulsions plutôt qu'en massacrant des gens. C'était bien moins salissant et oh combien plus agréable. Glissant sa main dans la poche de Hiyoki, il en estirpa ses clé de voiture. Les faisant sauté en l'air, il passa un bras autour de ses épaules et après avoir déposé un baiser sur sa nuque:

_ Cette fois nous emprunterons le chemin touristique. Tu n'es pas la seule à aimer les voitures rapide.

Cela dit, il l'entraina jusqu'à sa voiture.
Revenir en haut Aller en bas
_Hiyoki S._
avatar
Hiyoki Sora

Féminin
Rang forum : Membre régulière
Date d'inscription : 03/01/2012
Messages : 121
Statut : Présente
Age : 23
Compte principal :
  • OUI



Sang Pur
"Pas besoin d'une armée, j'ai un Krogan !"
Âge : 25 ans d'apparence
Situation : Mariée
Aime : Mordred
Rythme de vie : Diurne, nocturne, tout
Humeur : Au taquet !!

Spécial : Rien à signaler


Relations
Statu: Enchainée/ mariée
Amour: Mordred mon sombre Guerrier
Relations:
MessageSujet: Re: Création dans le mystère et rupture (Mordred)   Dim 5 Jan - 13:07

Mordred semblait repenser à un moment douloureux de sa vie. Je le sentais tout crispé, il resta dans cet état quelques instants puis me serra tendrement dans ses bras en soupirant.
Je le sentis se détendre à mon contact et je fus très heureuse de voir que j'avais ce pouvoir sur lui. Le bonheur de Mordred était ma priorité alors savoir que je pouvais l'apaiser et le faire sourire rien qu'en le prenant dans mes bras me comblait de joie.  

On resta un petit moment tendrement enlacé et il me dit que j'étais pardonnée, qu'il était heureux de me revoir et que lui aussi voulait finir cette conversation loin des regards indiscrets. Puis il glissa la main dans ma poche pour prendre mes clés de voiture.
Parfait ! Il voulait faire une balade en amoureux dans ma super Mazda. Il m'entraina ensuite jusqu'à ma voiture en jouant avec mes clés.

C'est marrant de voir comme un homme ressemble à un gamin devant une belle voiture mais c'est encore plus drôle de voir mon homme, ce maniaque du contrôle âgé de plusieurs centaines d'années, tout content à l'idée de se balader avec sa femme dans un super bolide.
Je ne pus retenir un gloussement, Mordred était tellement adorable. Le regarder sourire, sentir sa main douce et chaude dans la mienne et lire tout cette amour dans ses beaux yeux. Une bouffée de tendresse me poussa vers lui, une fois arrivé à la voiture je le pris par le col et l'attirai vers moi pour l'embrasser passionnément.

Mes mains fourrageant dans ses cheveux, ma bouche dévorant la sienne. Je le désirai ardemment mais je dus mettre fin au baiser, frustrée de ne pas être à la maison pour laisser libre cours à mes pulsions.
Je m'écartai de lui à contrecœur légèrement essoufflée et contournai la voiture pour m'installer côté passager. Plus vite nous serrons rentrés à la maison plus vite je pourrais lui sauter dessus et lui arracher ses vêtements. Mordred démarra et s'engagea dans la circulation tandis que je frissonnai en entendant vrombir le moteur.

La voiture était remplit de notre énergie, l'électricité qui nous attirait l'un vers l'autre était presque palpable. Je posais ma main sur sa cuisse ne pouvant m'empêcher de le toucher après cette séparation et ce geste intensifia un peu plus la tension dans l'habitacle.

Je préférai me perdre dans mes pensées pour essayer de faire abstraction de notre désir latent.
Un bébé... Ce petit être allait tout changer. Il faudra aménager une chambre, acheter tous les accessoires indispensables au bien être du petit, prévenir mes parents... Prévenir mes parents!!
Ma main se crispa sur la cuisse de Mordred à cette pensée. Ils allaient restés bêtes en apprenant la nouvelle et mon père sera surement en colère contre mon homme pour m'avoir mit enceinte.

Je frissonnai, depuis que nous étions rentrés dans la voiture ça n’arrêtait pas. Mon corps était parcouru de frémissements. Mon envie de Mordred était à son summum.
Levant les yeux vers lui j'observai son profil parfait. Un léger sourire flottait sur ses lèvres et son regard était rivé sur la route. Il conduisait souplement, il semblait très à l'aise au volant de ma voiture. Je me mordillai les lèvres en lui grattant légèrement la cuisse avec mes ongles. Je n'en pouvais plus d'attendre.
Mon homme avait prit une petite route qui sillonnait dans la colline. Le paysage était certes très beau mais il se trouvait à côté de moi une magnifique créature et je ne désirai qu'une chose en cet instant: faire voler nos vêtements et me perdre dans ses bras.

-Mordred, tu peux te garer s'il te plait?

Il obtempéra légèrement surpris. Il avait trouvé un petit coin de terre sur le coté de la route, on allait pouvoir être tranquille.
Je détachai ma ceinture et me glissai sur les genoux de Mordred. Mes mains s’enfoncèrent dans ses cheveux et je plaquai ma bouche contre la sienne, ma langue franchissant la barrière de ses lèvres pour venir l'explorer.
Je commençai à déboutonner sa chemise tout en promenant mes lèvres le long de sa machoire lorsque mon téléphone sonna. Lâchant un grognement exaspéré je le pris et fus tentée de raccrocher direct mais le numéro m'interpella.

-Sora, dis-je d'une voix glaciale.
-Mademoiselle Sora, Docteur Trevilyan à l'appareil. J'aurai besoin de vous parler, pouvez-vous passer à mon cabinet?
-J'aimerai bien mais je suis assez occupée en ce moment. Que se passe-t-il? C'est grave? Vous ne pouvez pas en parler au téléphone?

Mordred m'observai avec des points d'interrogations dans les yeux. Je posai ma main libre sur sa joue et la caressai distraitement en écoutant la réponse du Docteur.

-Eh bien... C'est au sujet de votre grossesse. Je vous rassure tout de suite ce n'est rien de grave mais c'est tout de même important. Êtes-vous bien installée?

Une boule se forma dans mon ventre. Si elle voulait se montrer rassurante, eh bien c'était raté.

-Euh... Vous me faites peur Docteur. Mais oui je suis bien installée sur les genoux de mon mari, répondis-je avec un sourire coquin à l'attention de ce dernier. Et sachez que vous venez de nous interrompre. Donc crachez le morceau Docteur.
-Je suis désolée, dit-elle en riant. Plus sérieusement, j'ai regardé attentivement vos échographies et tenez vous bien, vous attendez des jumeaux.
-Quoi?! criai-je totalement abasourdie.
-Vous êtes enceinte de jumeaux. Ce détail m'a échappé la dernière fois je ne sais pour quelle raison. Il est trop tôt pour connaitre leur sexe mais passez me voir à l'occasion, je serai ravie de vous recevoir.
-Bi...Bien, à bientôt Docteur.

Je raccrochai puis levai les yeux vers Mordred. J'étais de nouveau au bord des larmes et toute tremblante.

-Des jumeaux... murmurai-je. J'attends des jumeaux mon amour...
Revenir en haut Aller en bas
_Le Seigneur des Damnés_
avatar
Mordred Fallen

Masculin
Rang forum : Membre régulier
Date d'inscription : 12/05/2011
Messages : 197
Statut : Présent
Age : 31
Compte principal :
  • OUI



Âge : 545 ans
Situation : Marié
Humeur : Câline

Spécial : Rien à signaler
R.P.G. en cours : A préciser


Relations
Statu: Marié
Amour: Hiyoki son chaton sauvage
Relations:
MessageSujet: Re: Création dans le mystère et rupture (Mordred)   Lun 27 Jan - 3:47

Si Mordred n'avait pas était Mordred mais un homme tout ce qu'il y a de plus normal, il aurait soit éclater de joie soit se serait tout bonnement évanouit. Mais Mordred était Mordred et de ce fait il se contenta d'un:

_ Aah..... Je vois. Bien. Parfait.

Il gérait la situation bien mieux que sa jeune épouse, du moins en surface. Car l'espace d'un instant il avait imaginé le pire tandis que la jeune femme conversait au téléphone. Mais ce fut une bonne nouvelle qui quitta les lèvres tremblante de son chaton. Il aurait largement préférer que personne ne les déranges durant leur retrouvaille plus qu'alléchante. Mais bon, puisqu'il s'agissait d'une bonne nouvelle, il ne réduirait pas en cendre l’inopportun docteur. D'une main distraite il caressa le dos de Hiyoki tandis que son cerveau de génie carburait à cent à l'heure afin de prévoir tout ce que l'arrivé de non pas un mais deux enfants allé engendré. Et cela allait signifiait pour lui: double dose de saute d'humeur, trois fois plus de besoin en sang car tout le monde le sait les vampires attendant un heureux événements ont plus de mal à géré leur soif, et donc deux fois plus de problème pour lui. A cette simple pensé il grimaça presque malgré lui avant de soupirer.

_ Allons, c'est une bonne nouvelle non? Ne pleure donc pas pour si peu. Réjouissons nous et profitons de l'instant présent d'accord?

Passant une main sur son visage il sécha ses larmes puis l'embrassa sur les joues, le nez et le front avant de la serrer dans ses bras et de s’imprégner de son odeur.


_ Tant que nous serrons présent l'un pour l'autre tout ira pour le mieux.

Dans le but de reprendre là ou le docteur les avait arrêté et aussi parce qu'il voulait profité un maximum de son épouse avant que son esprit soit accaparé par autre chose que lui, il laissa glisser ses lèvres de sa nuque à ses lèvres. La tension était retombé mais il savait très bien comment la faire remonté, d'autant plus qu'ils se trouvaient dans un endroit plutôt étroit. Et puis c'était elle qui avait commencé après tout, ce n'était là qu'une douce vengeance, qu'un juste retour des choses. D'une main il rejeta la tête de la jeune fille en arrière, exposant sa gorge délicate. Il mordilla ensuite sa gorge son autre main rapprochant d'avantage leur deux corps déjà bien collé l'un à l'autre. Quelque part il regrettait de ne pas avoir balancé le portable par la fenêtre avant que l'instant magique ne soit rompu. Mais en même temps, cela leur avait apporté une raison de plus de se rapprocher.
Revenir en haut Aller en bas
_Hiyoki S._
avatar
Hiyoki Sora

Féminin
Rang forum : Membre régulière
Date d'inscription : 03/01/2012
Messages : 121
Statut : Présente
Age : 23
Compte principal :
  • OUI



Sang Pur
"Pas besoin d'une armée, j'ai un Krogan !"
Âge : 25 ans d'apparence
Situation : Mariée
Aime : Mordred
Rythme de vie : Diurne, nocturne, tout
Humeur : Au taquet !!

Spécial : Rien à signaler


Relations
Statu: Enchainée/ mariée
Amour: Mordred mon sombre Guerrier
Relations:
MessageSujet: Re: Création dans le mystère et rupture (Mordred)   Dim 27 Avr - 8:02

Bon sang ! Cet homme avait vraiment le don de me mettre en rogne. A quoi  je m'attendais de la part de Mordred, qu'il saute de joie ? Qu'il éclate de rire en me serrant dans ses bras ?
J'aurai dû savoir qu'il allait avoir cette réaction ou plutôt cette non réaction mais de là à être aussi inexpressif... Même si je le connaissais et que j'étais pour ainsi dire habituée à ce genre de comportement, ça n'empêchait pas le fait que j'avais envie de le secouer dans tous les sens pour le faire réagir. Mon cher mari n'était pas l'homme le plus éloquent qui soit. Et pourtant j'étais vraiment mariée à cet homme et je l'aimais au delà de toutes raisons.

Il était mignon lui avec son "Ne pleure pas pour si peu"J'étais vraiment terrifiée par cette nouvelle. Je savais qu'être enceinte d'un humain pompait beaucoup d'énergie à la maman alors porter des jumeaux  non humains... J'allais être épuisée et j’épuiserais aussi Mordred. C'était vraiment le fait de blesser mes proches qui me faisait peur.
De plus la réaction de mon homme me dérangeait un peu, s'il ne me montrait pas ses sentiments et ne me faisait pas part de ses impressions j'avais peur de ne pas supporter cette grossesse.

Je tremblais de colère et de frustration. Mordred tentait de me réconforter en me prodiguant de douce caresses mais étrangement elles ne m'apaisaient en aucun cas. Lui qui arrivait à me faire fondre en un seul regard, en cet instant je ne ressentais pas grand chose... Ou plutôt si, un vague dégout ce qui n'était absolument pas normal. Mordred m'énervait certes mais j'aimais tout de lui alors pourquoi étais-je dégoutée?
Je me sentais vraiment bizarre comme si quelque chose me brulait les veines et mon corps était parcouru de frissons très désagréables.

Je regardais Mordred et posai ma main sur sa joue, presque instantanément des petits picotements parcoururent et je les retirai rapidement. Vraiment quelque chose n'allait pas.  

-Je crois que les ennuis commencent mon amour, dis-je d'une voix sombre. Je pense avoir une petite idée de ce qui se passe mais il faut quand même que j'appelle Meredith, ma mère quoi. Si c'est bien ce que je pense ça pourrait poser problème pour la grossesse et elle voudra nous voir rapidement.

Je me rassis à la place passager en composant le numéro de ma mère. En attendant qu'elle réponde je repris la parole:

- Je crois que le condensé de la nouvelle de cette chère Docteur Trevilyan , ta "réaction" ainsi que mes peurs ont provoqué ce désagrément. Maman! m'exclamai-je quand elle décrocha. On a un problème alors écoute moi jusqu'à la fin et ne m'interromps surtout pas. Je suis enceinte, j'attends des jumeaux, Mordred ne peut plus me toucher sans que j'ai la chair de poule et que je ressente du dégout et mon sang me brûle.

Un énorme silence suivit ma tirade puis ma mère se décida à me répondre:

-Dépêchez-vous de rappliquer à la maison. Magnez-vous le train. dit-elle avant de raccrocher.

Je jetai un regard inquiet à Mordred. Lorsque ma mère parlait de cette façon ça voulait dire qu'elle était très en colère.

-Désolée Mordred... Il va falloir mettre les retrouvailles amoureuse à plus tard.

Revenir en haut Aller en bas
_Le Seigneur des Damnés_
avatar
Mordred Fallen

Masculin
Rang forum : Membre régulier
Date d'inscription : 12/05/2011
Messages : 197
Statut : Présent
Age : 31
Compte principal :
  • OUI



Âge : 545 ans
Situation : Marié
Humeur : Câline

Spécial : Rien à signaler
R.P.G. en cours : A préciser


Relations
Statu: Marié
Amour: Hiyoki son chaton sauvage
Relations:
MessageSujet: Re: Création dans le mystère et rupture (Mordred)   Sam 24 Mai - 4:06

Mordred écouta sa jeune épouse, observant avec gravité chacune de ses réaction. Il y avait toujours eu de l'électricité dans l'air lorsqu'ils étaient ensemble, mais à présent elle était palpable, crépitant entre eux au moindre contact. A mesure qu'elle parlait, son inquiétude et étrangement sa curiosité, grandissait. S'il ne pouvait plus de toucher serait une véritable torture pour eux qui se passent difficilement de la chaleur de l'autre. Il n'aimait pas cette situation. D'ailleurs, c'était bien la première fois qu'il voyait une telle réaction quasi allergique se produire chez une femme enceinte, vampire ou pas, pouvoir ou pas. Et cela rendait son épouse encore plus unique qu'elle ne l'était déjà à ses yeux.

_ On ne s’ennuit décidément jamais avec toi chaton, déclara-t-il, souriant malgré la gravité et l'urgence de la situation.

La remarque s'était échappé de ses lèvres sans qu'il ne puisse la retenir. Malgré tout, pour la première fois depuis longtemps, l'inquiétude se lisait dans son regard. Car il était ici confronté à une situation qu'il ne comprenait ni ne maitrisait. Et pardessus tout, ce n'était pas lui qui détenait les clé de sa résolution. Preanant la jeune femme par les hanches, il la souleva avec douceür et l'installa sur le siège passager. Il boucla sa ceinture, (la sécurité avant tout n'est-ce pas?), mit le contact et démarrant, prit la direction du manoir des Sora.

_ Ce n'est pas vraiment comme ça que j'envisageais la fin de cette journée, mais, avec une épouse telle que toi, difficile de planifier quoi que se soit. Mais ta mère à intêret à avoir la solution à ce facheux contre temps, parce que tu vois l'electricité entre nous je préfèrerais qu'elle ne reste qu'une métaphore. La savoir présente c'est une chose mais la ressentir, cela n'a rien d'agréable.
Revenir en haut Aller en bas
_Hiyoki S._
avatar
Hiyoki Sora

Féminin
Rang forum : Membre régulière
Date d'inscription : 03/01/2012
Messages : 121
Statut : Présente
Age : 23
Compte principal :
  • OUI



Sang Pur
"Pas besoin d'une armée, j'ai un Krogan !"
Âge : 25 ans d'apparence
Situation : Mariée
Aime : Mordred
Rythme de vie : Diurne, nocturne, tout
Humeur : Au taquet !!

Spécial : Rien à signaler


Relations
Statu: Enchainée/ mariée
Amour: Mordred mon sombre Guerrier
Relations:
MessageSujet: Re: Création dans le mystère et rupture (Mordred)   Lun 21 Juil - 9:23

Je voyais bien que Mordred était nerveux même s'il le cachait sous une forme d'humour bien à lui. Depuis que nous nous étions rencontrés nos vies avaient été chamboulées...
Il me surprenait sans cesse grâce à son amour , sa gentillesse, sa douceur qu'il savait si bien dissimuler sous son masque d'impassibilité. Lui qui voulait toujours tout gérer et contrôler, il y parvenait aisément dans tous les domaines... Sauf lorsque ça me concernait. J'étais une source d’inquiétudes et de problèmes pour lui, ça me rendait malade de lui faire supporter mes frasques en plus de ses propres responsabilités.

Je soupirai en regardant le paysage qui défilait sous mes yeux, toutes ces couleurs et cette verdure auraient dû me redonner le moral mais j'étais beaucoup trop préoccupée par la suite des événements pour y trouver un quelconque réconfort.
Je me sentais mal à l'aise comme si je ne devais pas me trouver près de Mordred après ce qu'on venait de découvrir. J'avais peur que ma présence lui pose problème, il devait être en train de cogiter à bloc et avoir un aimant à contrariétés comme moi à ses cotés ne devait pas l'aider dans sa réflexion. Je déteste me prendre la tête de cette façon...

-Fait chier... murmurai-je entre mes dents en me passant la main dans les cheveux d'un air irrité.

Me tournant vers mon homme j'observai son profil élégant. Il était absolument magnifique, il semblait si inaccessible avec cet air impassible sur le visage. Si une personne ne le connaissant pas le croisait en cet instant, elle penserai certainement que c'est un homme homme froid, impassible et que rien ne peux l'ébranler, mais je voyais bien qu'il était affecté par cette mauvaise surprise. Son beau regard était voilé, un muscle de sa mâchoire tressautait et ses mains étaient un peu crispées sur le volant.
Un petit sourire triste se dessina sur mes lèvres, je voulais tellement rendre cet homme heureux que le voir dans cet état me démoralisait. Je glissai ma main sur sa cuisse et la caresser doucement, je ne ressentais aucun dégoût ça ne devait être que lorsque nos peaux se touchaient.

La voiture filait à bonne vitesse, conduite avec souplesse par Mordred, mais le silence pesant qui s'était installé depuis que nous avions redémarré me mettait en rogne, je n'avais qu'une hâte, arriver au manoir de mes parents pour enfin sortir de cette foutue voiture!
Je pressai légèrement la cuisse de mon homme.

-Tu sais mon Guerrier, on va prendre salement cher une fois arriver là bas. Connaissant ma mère elle doit être furax, je suis sa miniature donc tu prend mes réactions et tu les imagine sur ma mère.

Ouais... ça en disait long sur la fureur de ma mère, elle ne voit plus sa fille pendant un petit moment puis soudain elle apprend, par téléphone en plus, que sa progéniture est enceinte jumeaux et qu'elle a le sang empoisonné. Il y avait mieux comme façon de donner des nouvelles à sa maman...

Une fois arrivés au chez mes parents je jetai un regard à Mordred avant de sortir de la voiture. J'étais un peu stressé, j'avais peur de la réaction de ma mère, heureusement je savais que mon père serait présent pour la tempérer.
Ils nous attendaient tous deux sur le perron, mon père nous sourit mais ma mère nous accueillit avec un air indescriptible.

-Enfin, lâcha t-elle en nous tournant le dos pour rentrer dans le manoir. Vous en avez mit du temps.

Mon père serra la main de Mordred en souriant chaleureusement puis me prit dans ses bras et m'embrassa le sommet de ma tête en me serrant fort contre lui.

-Ta mère est dans une colère noire mais c'est surtout parce qu'elle à peur pour toi, souffla -t-il le nez dans mes cheveux. Je suis très heureux que tu ais trouvé un homme avec qui tu veuille fonder une famille.

Il tapa sur l'épaule de Mordred en lui lançant un regard que seuls les hommes peuvent en comprendre le sens. J'étais heureuse de voir que le courant passait entre les deux hommes de ma vie.

-Bon allez, il faut rentrer Mérédith va exploser sinon, dit mon père en riant. J'aime bien la voir dans cet état, elle me fait penser à toi quand tu étais petite.
-Papa s'il te plait... murmurai-je en lui prenant le bras pour le traîner à l'intérieur de la demeure.

Mordred nous suivit dans le salon. Mérédith nous attendait debout au milieu de la pièce, elle me regarda avec une lueur un indescriptible et très étrange dans les yeux, ça ressemblait à de la peur, limite de la terreur mais ça me paraissait tellement extrême que je virai cette impression de mon esprit.

-Bon je vais être très claire et rapide, déclara t-elle en nous regardant Mordred et moi. Cette sensation de dégoût que tu éprouves lorsque Mordred touche ta peau elle est dû à la protection que tes bébés ont mit en place. J'ouvris la bouche pour parler mais elle m'en empêcha en levan la main. Ne m'interromps pas ma puce. Tu es enceinte de créatures surnaturelles, tes bébés vont être puissants car ton mari est puissant et tu es la fille d'une Sang-Pur. Ils ont déjà le pouvoir de protéger le corps de leur mère pendant la grossesse, en empoisonnant ton sang. Il devient imbuvable pour ton partenaire et tu ressens du dégoût envers lui pour te dissuader de le toucher. Les bébés se protègent aussi pas la même occasion. Tu sais ma Hiyoki, tu m'as fait le même coup lorsque j'étais enceinte de toi. Ton père et moi traversions une très mauvaise passe, nos familles se faisaient la guerre et nous étions prit entre deux feux, je me suis sentie abandonnée par ton père. J'étais terrifiée par ma grossesse mais toi petite crevette que tu étais, tu as mit en place cette protection en ressentant ma peur et mon indécision.  

Elle tendit la main à mon père pour l'inviter à s'asseoir près d'elle, ce qu'il fit avec un énorme sourire puis elle m'enveloppa d'un regard débordant de tendresse en reprenant son récit:

-Ton père n'a pas pu me toucher pendant plusieurs mois, le temps que les conflits familiaux se calment un peu et que ton père ne soit plus qu'à moi. Enfin façon de parler. Il m'a prouvé par diverses façons qu'il voulait cet enfant, il m'a soutenu en mettant sa fierté masculine de côté. Ton père ressemblait à ton Mordred avant mais quand il a vu que cette façon distante d'agir n'était pas la meilleure pour me faire de ses sentiments il a changé en m'avouant tout ce qu'il avait sur le coeur.

Je regardai Mordred et mon père tour à tour ne sachant pas trop quoi penser de cette nouvelle information. Rhys était un Mordred avant! J'avais énormément de mal à le croire.

-Oui ta mère dit vrai Hiyoki, lança mon père. C'est pour cette raison que je n'ai aucune animosité envers vous Mordred parce que je sais que vous allez prendre soin de notre fille quoi qu'il advienne. Si elle s'est braquée c'est que vous avez du faire quelque chose qui ne la pas mis en confiance, les bébés l'ont ressenti et ont mit en place cette protection pour empêcher la cause de cette angoisse de s'approcher et de potentiellement lui faire du mal.

Je savais pourquoi maintenant, Mordred avait réagit avec détachement lorsque je lui avais annoncé pour les jumeaux, il n'y avait eu aucune forme d'émotion sur son visage. J'étais pourtant habituée à ces absences de réactions mais surement que mon inconscient avait joué un rôle la dedans et je m'étais braquée sans m'en rendre compte.

-C'est vrai que Mordred est assez distant mais... Je sais qu'il m'aime et qu'il me soutiendras, je ne pensais pas que ces réactions toujours très maîtrisées allaient m'affecter autant. Je me tournai vers mon homme. Peut être que si tu me montrais un peu plus tes émotions et que le fait de te voir t'impliquer dans ma grossesse ça ramènerait la situation à la normale?

Je lui posai la main sur la cuisse et lui adressai le regard le plus amoureux et tendre dont j'étais capable de faire.
Revenir en haut Aller en bas
_Le Seigneur des Damnés_
avatar
Mordred Fallen

Masculin
Rang forum : Membre régulier
Date d'inscription : 12/05/2011
Messages : 197
Statut : Présent
Age : 31
Compte principal :
  • OUI



Âge : 545 ans
Situation : Marié
Humeur : Câline

Spécial : Rien à signaler
R.P.G. en cours : A préciser


Relations
Statu: Marié
Amour: Hiyoki son chaton sauvage
Relations:
MessageSujet: Re: Création dans le mystère et rupture (Mordred)   Mer 10 Sep - 2:53

Mordred serra la main de sa jeune epouse dans la sienne. Les paroles de ses parents l'avait amené à réfléchir sur ses actes, ses raisons et sa vie de couple. Ansi, il avait reproduit le même shéma qu'eux. Ainsi, tout cela était de sa faute. En pensant bien faire, il avait une fois de plus déclenché le contraire. Fixant l'un après l'autres ses beaux parents, il soupira.

_ Pourriez vous nous laisser seul s'il vous plait?

Les politesses, ce n'était pas franchement son genre et qu'il en use prouver à quel point il était perturbé. Ils acceptèrent et pas un instant il ne doute qu'ils écouteraient avec attention leur conversation de la pièce d'à côté. Lorsqu'ils furent sorti, il se leva, passant une main sur son visage. Il arpenta la pièce pour finalement venir se poster devant la cheminé, dos tourné à son épouse. Il chercha un instant ses mots, se rememorant son passé puis, il lui narra son histoire, laissant les mots sortir les uns après les autres.

_ Parce qu'il voulait renforcé notre ligné, mon père épousa ma mère, une puissante sorcière. C'est d'elle que je tiens mon amour de la magie. C'était une femme douce, aimante et fragile. Je me suis toujours senti plus proche d'elle que de mon père. Elle voyait le monde différement et n'a jamais voulus vivre plus que le temps qu'il lui était imparti. Elle était le centre de mon univers, la seule capable de me calmer lorsque j'affrontais mon père. Je n'avais qu'une douzaine d'année lorsqu'elle nous quitta. Trop tot et bien trop jeune. Je me retrouvais alors seul face à mon père qui avait déjà une idée bien précise de mon destin. Sa perte a été.... Le début de la fin si on peut dire. A 16 ans, je quittais le clan laissant derrière moi ma demi soeur. Je ne tenais pas assez à elle pour l'emmene. De toute façon, elle était la preuve que mon père n'avait jamais rien ressentit pour ma mère. Il pensait pouvoir me manipulé et se servir de moi, mais je n'étais pas de ce que l'on dresse à sa guise.  Encore aujourd'hui j'ignore ce qu'elle est devenu ou ce qu'elle deviendra. De toute façon, je n'en ai que faire. J'ai parcourus le monde, me plongeant corps et âme dans la magie. J'essayais de changer le monde à ma façon. Et puis, j'ai fait la rencontre de Mevora. Je lui ai tout donné. Mon amour, mon âme, tout. A l'époque, j'étais différent. Mes sentiments, je les lui montrait chaque jours. Mais on me l'a enlevé. Je suis retourné auprès de mon père, mais je n'ai trouvé que porte close. J'étais une honte à ses yeux, un fléau pour les sorciers. Je n'avais ma place nul part. J'étais seul, j'étais jeune, et surtout j'étais influençable. Alors lorsque Ezekiel m'est aparut...... Je n'ai pu que me raccrocher à la main qu'il me tendait.

Il marqua une pose, jouant avec les braises de l'âtre. Son passé se reflétait dans les flammes. Il revit le jour son père s'était remarié, à peine un mois après le décés de sa mère. Le sourire de sa mère, sa voix douce, les moments qu'ils partageaient lorsque enfant elle l'initia à la magie. Il se revit du haut de ses 16 ans renié le nom des Evers qui était le seins et prendre celui des Fallen. Fallen, le nom de sa mère. C'était un hommage bien plus qu'autre chose. Car, le clan de sa mère n'avait jamais accepté son union avec un vampire.  Il vécus de nouveau sa rencontre avec son ange. Elle était en tout point différente de son épouse. Ils passaient leur temps ensemble, malgré les moqueries, malgré les menaces, ils n'avaient pas peur de s'afficher en ensemble, lui le vampire et elle l'ange. Puis, il revit le jour de sa mort. Et cela lui serra le coeur. Ils lui avaient arracher les ailes en place publique. Son sang avait aspergé son visage alors qu'ils l'empêchaient de la rejoindre. Puis il l'avait emmené disparaissant dans un nuage de plume blanche. Il avait serrait ces ailes entre ses bras comprenant que les cieux n'était pas aussi blanc qu'ils le prétendaient. Ce ne fut que bien plus tard qu'il apprit les circonstance de sa mort et il n'en avait hai les siens que d'avantage. Sa magie lui jouait des tour et il ne se rendit pas vraiment compte que son passé se reflétait vraiment dans les flammes, partageant ainsi sa souffrance avec la jeune femme derrière lui.

_ J'ai fait d'horrible chose Hiyoki, j'étais prêt à tout pour la retrouver. Ce n'est pas pour rien que l'on me surnomme le faux loup. Car, ce pouvoir, je l'ai volé. Si Mitsuki vient un jour à aprendre ce que j'ai fait pour l'obtenir... Je crains fort qu'il en sera fini que notre petit alliance. Celui que j'étais, le jeune homme idéaliste, rebelle et fou d'amour est mort le jour ou Mevora me fut enlevé. Lorsque je t'es rencontré, j'avais fermé mon coeur depuis plusieurs siècles. Je n'étais que haine et ténèbres. Et tu m'as offert la lumière. Mais, j'avais perdu ma mère puis Mevora. J'avais peur alors, j'ai dressé une barrière entre nous. De toute façon, j'avais oublié comment aimé. Je n'y croyais plus. Je me dis que tout ça, c'est pour te protégé que je le fais. Mais en vérité, c'est pour me protégé moi même. Je ne veux et je ne peux pas te perdre. Mais j'ai oublié comment aimé Hiyoki. Pour moi, les femmes n'étaient qu'un amusement, un encas tout au plus. Mais toi, toi tu as tout changé. Tu as réveillé ce que je pensais avoir à jamais endormi. Ma jalousie, mon désir et plus encore. Alors, pardonne moi de ne pas te montré d'avantage mon amour, pardonne moi de n'être qu'un vieux loup sollitaire, borné et froid. Mais ça ne veux pas dire que je ne t'aime pas pour autant, seulement, je le prouve différement. Et s'il te faut, si nos enfant ont besoin de preuves et bien je leur en donnerais. Je ferais des efforts. Pour toi, pour eux. Je ne te cacherais plus rien, pas alors que je vois ce que je risque de perdre.
Revenir en haut Aller en bas
_Hiyoki S._
avatar
Hiyoki Sora

Féminin
Rang forum : Membre régulière
Date d'inscription : 03/01/2012
Messages : 121
Statut : Présente
Age : 23
Compte principal :
  • OUI



Sang Pur
"Pas besoin d'une armée, j'ai un Krogan !"
Âge : 25 ans d'apparence
Situation : Mariée
Aime : Mordred
Rythme de vie : Diurne, nocturne, tout
Humeur : Au taquet !!

Spécial : Rien à signaler


Relations
Statu: Enchainée/ mariée
Amour: Mordred mon sombre Guerrier
Relations:
MessageSujet: Re: Création dans le mystère et rupture (Mordred)   Dim 8 Mar - 11:50

Après que j'eus fini de parler, mon homme serra ma main avec un air pensif sur le visage puis demanda à mes parents de quitter la pièce ce qu'il firent sans poser de question mais sans oublier de m'adresser un petit signe affectueux. Mordred se leva dès que la porte se ferma derrière eux, il arpenta la pièce puis vint se poster devant la cheminée. Une expression ombrageuse s'installa sur son beau visage puis il parla... Il me dévoila enfin son passé.
Au fur et à mesure qu'il s'exprimait la tristesse mêlée à la colère se peignait sur ses traits et je sentais les larmes piquer mes yeux. Je baissai les yeux sur les flammes de la cheminée et vis ses souvenir en direct. Il devait être trop concentré dans ses pensées pour contenir ce pouvoir. J'étais déjà bouleversée avec ses mots mais avec les images en plus... C'était insupportable mais j'avais la sensation que je devais regarder pour vraiment le comprendre.
Il avait vécu des choses horribles.... Son enfance avait été si terrible lorsque sa mère a quitté ce monde et son père qui avait voulu le manipuler....Mais le pire était la perte de son premier véritable amour, Mévora. Il m'en avait déjà parlé sans trop donner de détails et je comprenais tout à fait désormais. Ce souvenir était sans doute le pire pour lui.

Je me doutais bien que mon mari avait vécu des évènements terribles pour avoir une personnalité comme la sienne. J'aimais sa personnalité et l'homme qu'il était mais apparemment les bébés n'étaient pas de cet avis...
Mordred me fit ensuite part de ses doutes et peurs puis il me demanda de le pardonner... Je devais lui pardonner d'être comme il est.... Mais... Ô Créateur, je ne lui en voulais pas le moins du monde!
Je l'avais "quitté" parce que j'avais peur de ma grossesse, j'avais des doutes et les bébés avaient mit en place cette gênante protection parce que j'étais perdue... Celle qui devait s'excuser c'était moi!

Je me levai et éteignis le feu grâce à une bourrasque de vent puis je m'approchai de mon homme en l'enlaçant par derrière nouant mes mains sur son torse musclé. Je ne voulais plus voir cette sinistre expression assombrir son beau visage.  

-Je suis désolée, murmurai-je en me serrant un peu plus contre son dos. Je ne pensais pas... Enfin je ne voulais pas faire remonter tous ces horribles souvenirs... J'aurai dû me douter que tu avais vécu de terribles choses pour avoir cette personnalité. Je suis beaucoup trop curieuse, j'en suis consciente et je suis vraiment désolée que tu ais repensé  à tout ça à cause de moi. J'ai tout de même l'impression que nous allons pouvoir aller plus facilement de l'avant maintenant que je sais tout cela. Je sais que tu m'aime mais j'ai douté quand même. Je pense que ça va aller maintenant, j'ai confiance en toi et je t'aime.

Je me déplaçai pour me mettre face à lui et lui adresser un tendre sourire en caressant sa joue. Je me rendis compte que je ne sentais plus de dégout en le touchant et cette sensation me rendit tellement heureuse que je ne pus m'empêcher de sauter au cou de mon homme en poussant un cri de joie.

-Mon amour c'est merveilleux ! Je peux de nouveau te toucher !

Je l'embrassai passionnément pour vérifier que je pouvais vraiment le toucher de partout mais aussi parce que j'étais heureuse et que j'en avais vraiment envie.

Revenir en haut Aller en bas
_Le Seigneur des Damnés_
avatar
Mordred Fallen

Masculin
Rang forum : Membre régulier
Date d'inscription : 12/05/2011
Messages : 197
Statut : Présent
Age : 31
Compte principal :
  • OUI



Âge : 545 ans
Situation : Marié
Humeur : Câline

Spécial : Rien à signaler
R.P.G. en cours : A préciser


Relations
Statu: Marié
Amour: Hiyoki son chaton sauvage
Relations:
MessageSujet: Re: Création dans le mystère et rupture (Mordred)   Dim 15 Mar - 2:49

[RP TERMINER]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Création dans le mystère et rupture (Mordred)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Création dans le mystère et rupture (Mordred)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FALLEN ANGEL'TEARS: A TALES OF ORIGINALS :: ¤ Mémoire ¤ :: ◆ Archives R.P.G.◆-