forum RPG Fantasy Vampire/Loup/Ange/Démon.....ect
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rencontre sous la lune [PV : Méa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité


MessageSujet: Rencontre sous la lune [PV : Méa]   Lun 4 Fév - 10:35

Exceptionnellement, les cours de la Night Class furent suspendus pour une raison qui nous resta inconnue, le chef de classe ayant gardé la raison de sa décision pour lui. Je m’étais donc retrouvé sans rien à faire pour toute la nuit, et ayant passé toute la journée à dormir au soleil comme à mon habitude, je n’avais pas sommeil  et je ne savais pas comment occuper mon temps. J’avais bien quelques livres à lire, mais ceci me laissaient, trop soutenu pour mon humeur du moment … J’étais donc parti me balader tranquillement dans l’académie, passant par les jardins, le bois, et faisant même une petite promenade en barque sur le lac, profitant de la demi-lune siégeant dans le ciel et éclairant de ses rayons blanc l’académie, à moitié éclairé, à moitié plongé dans le noir … On pouvait distinguer quelques lumières allumée dans le pavillon du soleil, quelques étudiants qui veillaient malgré les règles.

Un doux vent tiède brassait l’académie, faisant voler avec lui quelques feuilles qui rasaient le sol dans les allées, donnant une vie dans le silence qui recouvrait l’académie en cette nuit. Une partie de mes camarades étaient parti en ville voir s’ils y trouveraient de quoi s’occuper, d’autres avait préféré resté étudier, mais dans les deux cas, je n’étais pas d’humeur à participer à l’activité proposée. J’avais simplement envie de me reposer, sans pour autant avoir envie de dormir ni de me coucher. Plus j’y pensais, plus je me rendais compte que je passais peu de temps dans ma chambre. Mon lit bien que confortable ne me satisfaisait pas tant que ça, et il m’arrivait souvent de partir me balader un peu par-ci, par-là pendant la journée,  me reposant souvent où le soleil m’était agréable et où la tranquillité régnait. Veillant à aller là où les étudiants de la Day Class ne pourraient pas me déranger. Mais l’avantage de la nuit était qu’il n’y avait pas ce risque, ou du moins était-il mince. Il m’était arrivé une ou deux fois d’en apercevoir de loin, cherchant la plus part à « espionner » les membres de la night class, mais j’étais toujours resté à distance pour ne pas avoir affaire avec eux.

Alors que je marchais doucement dans la zone des écuries, écoutant les chevaux dans leur sommeil, l’envie me prit de me rendre sur les hauteurs de l’académie. Le vent y était sans nul doute plus fort, plus rafraîchissant, et l’endroit devait surement être vide, la majorité des élèves ne s’y rendant jamais. Je pris donc doucement le chemin vers le haut de l’académie, me déplacement doucement dans ses couloirs en essayant de faire le moins de bruit possible, et montant doucement les étages un à un qui menaient au sommet du bâtiment. Lorsque je débouchai sur le toit du bâtiment, je jetais un coup d’œil autour de moi, pour scruter un peu les mouvements qu’il pouvait y avoir autour de moi, mais je ne vis au premier abord personne. La zone semblait calme, dénué de toute vie, les rayons blancs éclairant la zone et projetant les ombres du bâtiment sur la terrasse. La lune était haute dans le ciel et éclairait bien la zone, faisant clairement apparaître les ombres sur le sol, très foncées. Je fis quelques pas en avançant pour m’appuyer contre le bord de la terrasse et m’y assis, dos au reste de l’académie pour admiré la lune qui semblait venir de l’arrière du bâtiment, légèrement incliné vers le dos de celui-ci tout en gardant sa superbe dans le ciel.

C’est alors que je vis une jeune fille dans les ombres de la terrasse. Celle-ci semblait avoir remarqué ma présence sans pour autant y prêté attention, plongé dans ses pensées songeai-je. J’hésitai à aller à sa rencontre, puis finalement je me dirigeai vers elle, songeant qu’un peu de conversation ne pourrait que nous être bénéfique. Je descendis du bord puis marchai doucement vers elle. La jeune femme c’était assise à l’ombre, et ses longs cheveux rouges semblaient lui servir de coussin, lui évitant de s’assoir directement sur le sol qui malgré la température ambiante n’était pas le plus chaud qui soit …

- Eh ! Dis-moi, tu ne devrais pas être ici, je ne t’ai jamais vu dans la Night Class, je suppose donc que tu devrais être en train de dormir à cette heure, dis-je en souriant pour lui mntrer que je ne voulais pas l’importuner plus. J’espère que je ne te dérange pas, je me sens un peu seul en cette soirée et je me suis dit que si je croisais quelqu’un, autant ouvrir la conversation !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Rencontre sous la lune [PV : Méa]   Mar 5 Fév - 10:17

Une journée ensoleillée s'annonçait avec la venue de la boule lumineuse qui était trop curieuse en lançant des rayons à travers
les rideaux de ma fenêtre pour blesser mes yeux fatigués , la seule chose que pouvait faire contre ça , c'était de mettre mon bras devant pour cacher cette lumière trop éblouissante à mon goût. J'étais obligée de me lever déjà car je suis réveillée et que je dois aller en "cours" comme tous les matins jusqu'à la fin de l'année...J'eus le temps d'entreouvrir un oeil pour regarder mon
radio réveil qui indiquait 7h25 , même si j'étais en retard , je m'en fichais car j'ai le temps de prendre une douche froide pour me rafraîchir les idées.

Cette douche était vraiment bonne ! Rien de tel pour commencer une journée aussi ennuyeuse qu'elle soit...Je parcourais la salle de bain et la chambre en marchant sur le sol glacé en faux parquet en exhibant mon corps nu , je ne suis pas pudique et je suis toute seule donc pas besoin de s'inquiéter pour ça. Mais je devrais peut-être mettre quelque chose sur le dos sinon je vais attraper froid pour rien en me dirigeant vers mon placard en faisant bien attention de pas se cogner contre un objet , cela serait fâcheux de se blesser inutilement pour aller s'habiller...Je n'avais pas beaucoup de choix parmi tout ça sauf une espèce d'uniforme bleu marin plutôt quelconque à mon goût .

Je pris la porte en la verrouilant bien celle-ci et prennant la route de la salle de classe.À première vue , c'était une ambiance normale avec pratiquement que des humains mais pas seulement ça mais aussi d'autres races mis à part les vampires qui étaient dans la "Night Class" qui avait cours le soir...elle porte bien son nom . Comme prévu , c'était terriblement sans intérêt pour moi même si je vis depuis une belle lurette et je suis jamais aller à l'école donc j'ai vraiment quelques trucs à apprendre ici sauf que c'est l'envie de dormir qui me guette...Vivement la fin ! J'avais eu aussi l'idée de m'éclipser en douce.


L'interminable cours terminé , je prenais mon temps pour retourner dans mon antre et changer de vêtements pour me sentir mieux que maintenant. Ceci fait , je m'occupais pendant quelques heures en attendant le soir pour pouvoir profiter de l'ombre dans un endroit haut perché comme le toit par exemple et en plus il n'y pas beaucoup de gens qui s'y aventurent.
Arrivant en haut de l'endroit qui pourrait bien être bientôt un de mes préférés , je vis un coin d'ombre idéal pour regarder le soleil se coucher . Je pris alors place en mettant mes cheveux écarlates en premiers sur le sol pour m'asseoir dessus et éviter le désagrément du sol granuleux et sale.

Après quelques minutes , je regardais les dernières personnes qui étaient dehors rentrer dans leurs dortoirs respectifs et je me suis que moi aussi je devrais peut-être prendre mes cliques et mes claques et partir vers ma chambre mais au dernier moment une présence commençait à se faire sentir mais je ne devrais pas y prêter attention pour continuer de songer à ma décision mais cette personne entama la conversation :

-Eh ! Dis-moi, tu ne devrais pas être ici, je ne t’ai jamais vu dans la Night Class, je suppose donc que tu devrais être en train de dormir à cette heure, dis-je en souriant pour lui mntrer que je ne voulais pas l’importuner plus. J’espère que je ne te dérange pas, je me sens un peu seul en cette soirée et je me suis dit que si je croisais quelqu’un, autant ouvrir la conversation !

Ouvrir la conversation ? C'est barbant en plus maintenant ? Pourquoi faire ? Je suis déjà assez fatiguée par cette journée pleines de choses nulles...Même si j'aime bien la nuit , je préfère rester dans ma chambre à jouer à un jeu vidéo gore ou d'action plutôt que de parler avec quelqu'un qu'il soit grand et fort ou petit et faible !

-Night Class ? Je n'y vais pas...Et je n'ai pas le temps de discuter.

En disant cette phrase , je me suis retournée pour voir mon "interlocuteur" : c'était un homme d'environ 18-19 ans mais quasiment un peu plus vieux que moi maos cela faisait aucun problème pour moi alors que me dirigeais déjà vers la porte T fort permettait de descendre du toit ou j'aurais pu sauter du bord pour atterrir directement sur le sol pour aller à mon dortoir aulieu de prendre la porte en fer . Mes cheveux rouges flottaient à moitié dans les airs à cause du vent qui soufflait fort alors je mis une de mes mains dessus pour les retenir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Rencontre sous la lune [PV : Méa]   Sam 9 Fév - 12:23

J’avais beau être près de la jeune femme, je n’arrivais pas à voir ses yeux, cachés dans l’obscurité qui planait sur elle. Son visage était en parti recouvert par ses cheveux qui tombaient dessus, de longs cheveux qui descendaient le long de son corps et qui se prolongeaient le long de son corps. Je ne comprenais pas vraiment pourquoi elle venait dans ce coin d’ombre, mais je décidais de ne pas me poser de question, après tout, peut-être n’aimait-elle pas la lune, qui sait …

- Night Class ? Je n'y vais pas...Et je n'ai pas le temps de discuter.

La jeune fille ne semblait pas très sociable et ne mit pas longtemps avant de se lever et de partir. Lorsqu’elle passa à ma hauteur, je sentis une aura étrange, ce sentiment que je n’avais pas eu depuis longtemps et que j’avais oublié. J’étais sûr d’avoir déjà croisé plusieurs fois des gens comme elle, mais je n’arrivais pas à me souvenir de qui ils étaient, ni de quelle race ils étaient. Cette fille n’était pas humaine, c’était certain vu la façon dont elle se servait de ses cheveux, les plaçant sous elle comme une serviette qui était suffisamment grande pour son corps, puis, alors qu’elle se levait, ceci avait semblé se raccourcir …

Alors qu’elle s’éloignait, je n’arrivais pas à trouer à quoi correspondait cette impression que j’avais eu … J’avais beau me torturer l’esprit, je ne trouvais pas à quoi cela pouvait correspondre, ni quand et où j’avais bien pus rencontrer des gens avec un aura similaire … J’avais rencontré tellement de monde était plus jeune avec mes changements régulier d’école que je pourrais aujourd’hui écrire un livre avec tous leurs noms, et même dans cette école, il y avait bon nombre d’élèves que ne connaissais pas et que je n’avais jamais croisé. La séparation Day/Night Class ne pouvait que renforcer cette impression. Autant une bonne partie des élèves de la Day Class connaissait les visages et les noms de ceux de la Night Class, autant cela était loin d’être réciproque, même pour moi qui me baladais souvent durant la journée dans le lycée. Par chance, je n’étais pas un grand dormeur, et j’avais le temps de me balader ainsi dans l’académie parfois dans la journée.

Je voulais en savoir plus, mais je ne me voyais pas me mettre à la suivre à travers l’académie pour en savoir plus, même si la foudre pouvait m’aider à me déplacer rapidement … D’autant plus que cela dégageait une certaine lumière, moindre par rapport à un éclaire normal, mais tout de même assez visible pour pouvoir réveiller les élèves ou attirer le regard, surtout de la jeune fille si je venais à la suivre … Lorsque la jeune fille disparut de ma vue, je retournai mon regard dans la direction où elle était assise plus tôt, et me rendis compte qu’une barrette était par terre, probablement était-elle tombé lorsque la jeune fille c’était relevé. Je regardais derrière moi, elle avait déjà disparu depuis plusieurs dizaines de secondes dans les couloirs de l’académie pour probablement rejoindre sa chambre.

Je pris la porte tout en diffusant des petites impulsions électriques dans le bâtiment, imperceptible pour quelqu’un qui n’avait pas une sensibilité à la foudre comme moi, qui me permettrait de la retrouver facilement dans la multitude de couloirs de l’académie. Même si en me déplaçant, je n’avais pas la même concentration que lorsque j’étais immobile, elle ne devait pas être bien loin, et je ne mis pas longtemps à la retrouver. Elle se trouvait un niveau en dessous de moi, à environ une centaine de mètres. Scrutant le bas des murs du couloir où je me trouvais, je ne mis pas longtemps à apercevoir une petite prise électrique. Je posai mes mains sur les deux trous de la prise, et sondais le réseau électrique. D’après ma connaissance du bâtiment, une prise était sur sa route, un peu isolé de sorte qu’elle n’était pas visible depuis sa position actuelle, ce qui me permettrait de m’y rendre sans qu’elle ne puisse me voir sortir du réseau.

Se déplacer dans un réseau électrique, c’était comme se déplacer très rapidement dans une immense piscine de billes, c’était à la fois agréable et douloureux, les charges électriques étant projeté contre la peau donnait l’impression d’être massé par les billes, tout en piquant la peau par l’électricité dont elles étaient chargée. Pour moi, cela semblait durer longtemps, du point de vue énergétique, je ne me déplaçais pas bien rapidement, mais dans le monde réel cela était pratiquement instantané, surtout sur une si courte distance. Mon corps se reforma dans la même position où j’étais parti, accroupis, et je n’eux qu’à me lever et à faire quelques pas pour recroiser la jeune fille qui marchait toujours dans le couloir, n’ayant fait que quelques mètres à peine depuis que je l’avais sondé.

- Excuse-moi de te re-déranger, ne crois pas que je te suis, mais tu as oublié ceci sur le toit, dis-je en tendant la main vers elle, sa barrette au creux de ma main … Et encore désolé de t’importuner …

Si cette fille n’était pas humaine, elle n’était pas non plus vampire, je pouvais le sentir. Mais qu’était-elle, la question n’arrêtait pas de me torturer l’esprit, et j’avais beau chercher, je n’arrivais toujours pas à trouver ce qu’elle pouvait être …
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Rencontre sous la lune [PV : Méa]   Jeu 14 Fév - 9:45

Discuter une perte de temps pour les gens qui plus ou moins "pressés" pour ça. Comme je le disais précédemment , je pris le chemin qui menait à ma "chambre" , un endroit confortable et sombre où je voudrais être le plus vite possible ! Une série de couloirs obscurs se cachés derrière cette porte en fer rouillée à la clanche ce qui donnait moyennement envie de la prendre dans sa main... Je marchais dans ces couloirs peu accueillants à mon goût peut-être truffés de créatures de la nuit car la nuit est le "paradis" pour les "vampires" qui sont la plupart des enfants de grandes familles aristocrates alors c'est mieux pour les élèves de la Day Class de rester dans leurs dortoirs à attendre gentiment que le jour se lève pour pouvoir se réjouir d'être encore en vie , cela serait bête qu'il y est une victime... Plusieurs minutes de marche plus tard , je commençais à douter
du nombres de couloirs que contenaient ce bâtiment , à mon avis au moins une dizaine ! Mais je ne m'inquiète pas pour autant puisque je vais bien trouver la sortie tôt ou tard , c'est pas comme si c'était un couloir sans fin.

Je me suis donc arrêtée pour faire une "pose" même si ce n'est pas vraiment le mot approprié pour cet arrêt , je dois continuer à marcher même si le chemin est encore long ! Ce n'est pas un sentiment ou une émotion loin de là ! À peine ai-je pensé cela qu'une nouvelle présence se fit sentir , j'avais trop envie de rentrer glander ou dormir... Mais cette personne avait bien décidée de me sortir de mon air "pensif" pour me faire la causette :

Excuse-moi de te re-déranger, ne crois pas que je te suis, mais tu as oublié ceci sur le toit, dis-je en tendant la main vers elle, sa barrette au creux de ma main … Et encore désolé de t’importuner …

Me re-déranger ? Cela veut dire que je lui ai déjà parler ? Ah oui...la personne du toit mais peu de temps après mon tourne méninges , une phrase vient percuter mon crâne de plein fouet : "tu as oublié ceci..." alors par réflexe, je mis ma main sur le crâne en question . "Ceci" représentait ma barrette ronde violet qui été accrochée à mes cheveux donc l'envie de me retourner commençait à me démanger mais je ne lui faisait pas confiance...

-Pas besoin alors excuse moi mais je dois retourner à ma chambre si tu veux bien...

En lui tournant toujours le dos , je repris ma route sans plus rien dire en remuant mes cheveux écarlates dans un sens et sans l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Rencontre sous la lune [PV : Méa]   Ven 15 Fév - 12:07

La jeune fille se retourna vers moi comme si elle avait totalement oublié ma présence, perdue dans son monde … Visiblement, ma compagnie ne la tentait vraiment pas. Elle n’affichait pas d’émotion sur son visage et semblait totalement désintéressé aux gens qui l’entouraient, ou du moins à moi … Je décidais donc de simplement lui rendre sa barrette et m’en retourner dans mon pavillon …

- Pas besoin alors excuse-moi mais je dois retourner à ma chambre si tu veux bien...

Elle semblait vraiment pressé malgré qu’à cette heure, elle ne devait pas avoir grand-chose à faire … Je lui répondis simplement par un sourire puis me retournai à mon tour avant de lancer :

- Bien, je te laisse dans ce cas.

Puis, finalement vu que je n’avais pas plus d’utilité qu’elle de cette barrette, je la lançais par-dessus mon épaule de sorte qu’elle arrive à hauteur de son épaule afin qu’elle puisse la récupérer facilement … Visiblement, ça ne serait pas ce soir que je saurais à quoi correspondait cette aura, mais au final qu’importait-il ? Elle ne semblait pas étrangère à l’académie, je supposais donc qu’elle avait totalement sa place ici et ne me posai pas plus de question. Je repris le chemin du retour pour remonter sur le toit et m’y détendre comme j’avais voulus le faire avant de la voir.

Je ne mis pas longtemps à retourner sur le toit. Le vent c’était un peu calmer, et la brise qui soufflait était très faible et faisait à peine bouger les feuilles des arbres. Je me rassis là où je m’étais assis la première fois que j’étais arrivé sur le toit, et contemplai la vue devant moi. D’ici, on avait une bonne vue sur l’ensemble de l’académie, et je pus entre-apercevoir un groupe de la Night Class qui se baladait à travers les allées de l’académie. Finalement, après quelques petites minutes à rester ainsi assis sur le bord du toit, je ne m’y sentis pas à l’aise et je sautai du haut du bâtiment, rebondissant sur les rebords en dessous de moi pour arriver jusqu’au sol. Par chance, il était facile pour un vampire de descendre du toit ainsi, et je ne risquais pas de me faire remarquer pour une manœuvre bizarre vu l’heure et la facilité du parcours, bien que les élèves de la Day Class ne descendait jamais ainsi.

Je parcourais pendant un petit quart d’heure les allées pour finalement retourner au pavillon. Après cette rencontre, je n’avais visible plus envie de faire quoi que ce soit, et allais dans le salon du pavillon, me prenant une Blood Tablette pour la siroter devant la télévision … Par chance, cette dernière était relié à bon nombre de chaînes et je mis pas longtemps à me trouver quelque chose à regarder. Sur une des chaînes passait un animé dont j’avais entendu parler, Code Geass, et dont le premier épisode était diffusé en cette soirée. Je passai donc le reste de la soirée, puis de la nuit, à regarder les animés passant sur la chaîne, ne trouvant pas l’envie de faire autre chose …
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Rencontre sous la lune [PV : Méa]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre sous la lune [PV : Méa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FALLEN ANGEL'TEARS: A TALES OF ORIGINALS :: ¤ Mémoire ¤ :: ◆ Archives R.P.G.◆-