forum RPG Fantasy Vampire/Loup/Ange/Démon.....ect
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  Évènements  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Welcome in the Fallen's castle [PV Hiyoki + mes fidèles petits sujets]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
_Le Seigneur des Damnés_
avatar
Mordred Fallen

Masculin
Rang forum : Membre régulier
Date d'inscription : 12/05/2011
Messages : 197
Statut : Présent
Age : 31
Compte principal :
  • OUI



Âge : 545 ans
Situation : Marié
Humeur : Câline

Spécial : Rien à signaler
R.P.G. en cours : A préciser


Relations
Statu: Marié
Amour: Hiyoki son chaton sauvage
Relations:
MessageSujet: Welcome in the Fallen's castle [PV Hiyoki + mes fidèles petits sujets]   Sam 26 Mai - 2:45

Un bras passait autour de la taille d'une sublime jeune fille aux long cheveux noir, Mordred apparut face à l'imposant château ou il se plaisait à vivre. Décrivant un arc de cercle avec son bras libre il s'adressa à la demoiselle:

_Bienvenue chez toi petit chat sauvage!

Se penchant vers la vampire, il déposa un baiser sur sa joue puis la prenant dans ses bras lui fit franchir le seuil avant de la reposer sur le sol. Il ôta son lourd manteau au moment même ou une servante en uniforme noir et blanc venait à leur rencontre. La jeune fille s'inclina respectueusement prenant son manteau non sans jeter un coup d'oeil intriguer vers la jeune fille qui accompagnait le maître de maison.

_ Dîtes à tout le monde de se réunir dans la grande salle voulez vous? J'ai une annonce importante à faire à chacun d'entre vous.

Puis il congédia la servante qui avait hochait la tête docilement en réponse à son ordre. Se tournant vers Hiyoki, il tapota gentiment sa joue avant de lui prendre la main afin de lui faire visité les lieux. Ensemble il traverse le château elle attentive et curieuse et lui racontant l'histoire des lieux de façon brève et détaché. Ils arrivèrent bientôt devant la porte d'une chambre situer dans l'aile ouest du château. Lâchant la main de la jeune fille, il laissa courir ses doigts sur le bois de la porte ou lentement se grava en lettre d'or le prénom de la demoiselle. Puis il ouvrit la porte lui faisant signe d'entrer. Deux jeune filles, se trouvaient à l'intérieur occuper à faire le lit et rangeait diverse petite objet du quotidien. D'un claquement de doigts il les congédia puis lorsqu'elle furent toute deux sorties il gagna à grand pas l'imposante armoire qui se trouvait dans la chambre et faisait office de dressing et l'ouvrit en grand révélant aux yeux de la jeune fille toute une panoplie de robes et vêtements tous plus somptueux les uns que les autres.

_Ta nouvelle garde robe ma belle.

Puis il traversa la pièce et ouvrit une porte qui donnait accès à une immense salle de bain luxueuse.

_Ta salle de bain personnelle et pour finir......

Retraversant la chambre en sens inverses il tapa trois fois sur le mur à côtés de la bibliothèque vide et une porte secrète s'ouvrit donnant sur un escalier en colimaçon.

_....Un accès direct à mon bureau.

La porte se referma et il se laissa tomber sur le lit tapotant le matelas à côté de lui invitant le jeune fille à le rejoindre. Lorsqu’elle l'eut fait, il passa un main derrière sa nuque délicate et l'embrassa longuement sa mains libre caressant avidement sa silhouette parfaite.

_Humm..... il me tarde que la nuit tombe enfin......

Puis il se leva lui pinçant gentiment le nez.

_ Choisit une jolie robe, prend un bain et rejoint moi en bas. Je t'enverrais une servante dans une petite heure afin qu'elle te mène à bon port. Le château et grand et je ne tiens pas à ce que tu te perde. Ne sois pas en retard chaton.

Sur ces dernier mots, il quitta la chambre et gagna son bureau ou quelque affaires urgente l'attendait docilement. Il y resta une un peu moins d'une heure puis il se rendit dans la grande salle et prit place sur son trône et il attendit, Lucy asise à ses pieds, Jycrain et Revan debout à ses côtés tandis que le reste de ses troupes formait une haie d'honneur le long du tapis rouge allant de la porte d'entré jusqu'à lui.

Et enfin, elle fit son entré provocant bien des murmures.

_ Mes chers petits, je vous présente votre future Reine.

Il rejoignit Hiyoki à mis chemin et lui fit un baise main avant de se placer à ses côtés et de parcourir le reste du chemin avec elle et une fois les marches menant au trône gravit la fit se tourner vers l'assistance.

_Présente toi ma belle, montre leur qui tu es, lui murmura-t-il au creux de l'oreille après avoir déposer un baiser sur sa joue.
Revenir en haut Aller en bas
_Hiyoki S._
avatar
Hiyoki Sora

Féminin
Rang forum : Membre régulière
Date d'inscription : 03/01/2012
Messages : 121
Statut : Présente
Age : 22
Compte principal :
  • OUI



Sang Pur
"Pas besoin d'une armée, j'ai un Krogan !"
Âge : 25 ans d'apparence
Situation : Mariée
Aime : Mordred
Rythme de vie : Diurne, nocturne, tout
Humeur : Au taquet !!

Spécial : Rien à signaler


Relations
Statu: Enchainée/ mariée
Amour: Mordred mon sombre Guerrier
Relations:
MessageSujet: Re: Welcome in the Fallen's castle [PV Hiyoki + mes fidèles petits sujets]   Lun 28 Mai - 12:55

Je croyais rêver... J'étais complètement scotchée! Je me trouvais dans les bras d'un homme merveilleux mais terriblement mystérieux et dangereux, devant un château... Non mais un château!!Déjà que le manoir de mes parents ma paraissait grand, j'avais réussis à me perdre dans les couloirs.......... Mais là, un château! Je ne pouvais m'empêcher de me demander si nous nous trouvions toujours au Japon. Le cadre semblait tellement reculé, comme s'il était complètement déconnecté de la réalité.
J'avais les yeux écarquillés et j'étais paralysée par la surprise mais aussi par une pointe d'angoisse. Je savais que Mordred voulait faire de moi sa Reine, c'était très flatteur, mais ce titre était dur à porter... Et je n'étais pas au bout de mes "surprises".
Mordred ma porta à l'intérieur et me déposa délicatement sur le sol. J'observais l'immense hall d'entrée, quand, sortant de nul part une jolie jeune fille s'approcha de nous. Elle salua en s'inclinant et me lança un regard curieux puis elle repartit avec le manteau de Mordred.
Il me fit visiter son château en me guidant à travers les pièces les plus importantes avec douceur. Il me montra ma chambre en dernier.
J'observais la pièce avec fascination, elle était grande et spacieuse, très aérée et claire malgré la lumière du jour masquait par les rideaux. Je ne fis pas vraiment attention aux deux jeunes domestiques qui quittèrent la pièce sous ordre de Mordred. Il s'approcha d'une imposante armoire et l'ouvrit en grand pour révéler un nombre incalculable de robes, de jupes et d'autres vêtements de grandes valeurs.
Je n'étais plus en état de réfléchir depuis un bon moment mais lorsque Mordred me montra la salle de bain mon cerveau se déconnecta complètement. Elle faisait la taille de ma chambre et ma salle de bain de chez mes parents réunit... Et c'était loin d'être petit.
Il finit la visite par un escalier en colimaçon caché par une porte secrète derrière une bibliothèque. Il menait directement à son bureau... "Pratique, dans mes moments de solitude..." pensai-je amusée.
Il se laissa tomber sur le lit et m'invita à le rejoindre, lorsque je fus près de lui, il glissa une main sur ma nuque et m'embrassa avec passion pendant un long moment. Puis il se leva et déclara, d'une vois que seul un homme puissant qui adore tout diriger peut avoir:

-Choisit une jolie robe, prend un bain et rejoint moi en bas. Je t'enverrais une servante dans une petite heure afin qu'elle te mène à bon port. Le château et grand et je ne tiens pas à ce que tu te perde. Ne sois pas en retard chaton.

Sur ces mots, il sortit et me laissa seule dans ma chambre. Je m'étalais sur le lit et fixait le plafond.
Trop de choses changeaient, ma vie avait complètement été bouleversée. J'avais l'impression de ne plus avoir le contrôle de rien, j'étais comme une marionnette qu'on pouvait manipuler et faire agir à notre guise.

-Ah...soupirai-je. Mais qu'est-ce qui m'arrive...?

Je décidais enfin à bouger, je pris dans le dressing une jolie petite robe rouge en satin et me dirigeais dans la salle de bain. Je fis couler l'eau dans l'immense baignoire puis me glissais dedans avec bonheur.
Après 20 minutes de barbotage je sortis et attrapait un grand drap de bain chaud et moelleux. Une fois sèche j'enfilais un ensemble de sous vêtement en dentelle rouge et ma robe par dessus. Je me regardais dans le miroir, pour voir si je faisais de l'effet et franchement j'étais pas mal. Le rouge faisait ressortir mon teint laiteux, commun à tous les vampires et il se mariait très bien avec mes cheveux noir.
Une servante vint me chercher quelques minutes plus tard pour me conduire jusqu'à la salle où tout le monde m'attendait.
Lorsque je fis mon entrée un murmure parcourut l'assemblée. Je ne me sentais vraiment pas à l'aise. Dehors le temps changea à cause de mon stress. Je ne contrôlais plus vraiment mon pouvoir. Le vent se mit à souffler fortement amenant avec lui de gros nuage noir. Je le savais, je le sentais, mon humeur allait provoquer un orage... Comme toutes les fois où j'avais perdu mon calme.
Faisant abstraction de tout ça, j'essayais de me concentrer sur Mordred qui s'avançait vers moi. Il me fit un délicat baise-main et me fit gravir les marches qui menaient à son trône où trois personnes se trouvaient. Une jolie petite blonde aux pieds du siège et deux hommes, un brun et un autre au cheveux blanc qui m'était familier.
Mordred me tourna vers l'assistance et me murmura au creux de l'oreille:

-Présente toi ma belle, montre leur qui tu es.

Je respirais profondément et m'avançais d'un pas.

-Bonjour, saluai-je posément avec un sourire. Je m'appelle Hiyoki Sora et je suis heureuse de faire votre connaissance et d'être parmi vous. A partir d'aujourd'hui je compte sur vous. J'espère que tout se passera bien. Maintenant que vous connaissez, je pense que vous pouvez retourner à vos occupations habituelles. Merci beaucoup pour votre attention.

L'assemblée se dispersa rapidement, une fois la dernière domestique partie, je lançais un regard à Mordred puis me penchais pour enlever mes escarpins rouge. Me redressant, je respirais profondément et, n'y tenant plus, je courus comme comme une dératé en direction de la porte d'entrée.
Une fois dehors j'inspirais à plein poumon puis me remis à courir. Le vent s'intensifia et la pluie redoubla. Le temps faisait des siennes à cause de moi...
Je m'arrêtais au pied d'un arbre et tombais à genoux, me prenant la tête entre mes mains je me mis à sangloter. Toute la pression, l'angoisse et la frustration s'écoulait dans mes larmes.
Je pensais à Mordred, il était vraiment un amour, il avait tout fait pour me mettre à l'aise. Mais tous ces changements étaient trop rapide pour moi, je ne pouvais les supporter. Mes parents n'étaient même pas au courant que je déménageais. Je leur avais simplement dit que j'allais vivre chez un homme pendant un petit moment. Pensant que je m'étais enfin trouvé un homme stable mes parents n'avaient émis aucune objection.
Je rejetais la tête en arrière et laissais le vent et la pluie fouetter mon visage. Je me concentrais sur ma respiration, peu à peu le vent faiblit jusqu'à devenir une toute petite brise mais la pluie, elle, continuait de tomber, je n'avais pas envie de l'arrêter.

-Mon Mordred, murmurai-je en secouant légèrement la tête. Pardonne moi...

Je parlais dans le vent, après ce que je venais de faire ça m'étonnerait qu'il veuille toujours de moi..
Revenir en haut Aller en bas
_Le Seigneur des Damnés_
avatar
Mordred Fallen

Masculin
Rang forum : Membre régulier
Date d'inscription : 12/05/2011
Messages : 197
Statut : Présent
Age : 31
Compte principal :
  • OUI



Âge : 545 ans
Situation : Marié
Humeur : Câline

Spécial : Rien à signaler
R.P.G. en cours : A préciser


Relations
Statu: Marié
Amour: Hiyoki son chaton sauvage
Relations:
MessageSujet: Re: Welcome in the Fallen's castle [PV Hiyoki + mes fidèles petits sujets]   Mer 30 Mai - 1:53

_Tssss........ Fallait s'y attendre..........

Poussant un long, très long soupir, Mordred passa un main sur son visage puis sa nuque.

_Les femmes... J'vous jure.........

Se penchant, il ramassa les escarpin que la jeune fille avait abandonné derrière elle. Au moins, elle n'avait pas craqué devant ses sujets. Un éclair déchira le ciel. Le tonnerre gronda. Une véritable tempête était en train de s'abattre sur le château. Il n'était pas dupe, la vampire en était responsable. Et étrangement cela le fit sourire. Descendant les marches de l'estrade, il ferma les yeux et sourcils froncé fouilla mentalement les lieux à la recherche de la fugitive. Et il ne lui fallut que quelque seconde pour la trouver. Alors, il se mit en route préférant lui laissait le temps de se calmer un peu. Bien sûr, il était furieux envers elle. S'enfuir ainsi sans prévenir..... C'était tout à fait indigne d'une future reine. Cependant, il s'inquiété également pour elle. Bien qu'il n'est nullement l'intention de le crier sur tout les toi.

Lorsqu'il arriva auprès de la jeune fille, l'orage avait cessé cependant que la pluie ne semblait pas prête à se tarir.

_Hiyoki.... la gronda-t-il dardant un regard noir sur elle.

Puis il soupira, s’accroupissant devant elle afin de la prendre dans ses bras, la soulevant comme un fétu de paille.

_Tu n'aurais pas du t'enfuir ainsi. Je comprends que ce soit une lourde responsabilité pour toi et que tu en aie peur.... Mais il te suffisait de me le dire. J'aurais comprit tu sais petit chat. Je suis très en colère.

Sans un mot de plus, il la ramena dans sa chambre ne lui laissant aucunement le temps de répliquer ni même protester. De retour dans la chambre il la posa sur le lit et entreprit de lui retirer ses vêtements trempé. Et une fois qu'elle fut complètement nue, il attrapa une serviette et la sécha un peu plus brusquement que nécessaire. Il termina par ses cheveux. Une fois qu'elle fut suffisamment sèche à son gout, et revêtu d'une nouvelle robe, il se mit à genoux devant elle plongeant son regard dans le siens et ses mains dans les siennes.

_ Je sais que tout ceci est déstabilisant pour toi. Je sais que tu as peur de me décevoir.... de ne pas être à la hauteur. Mais tu te trompe. Crois tu vraiment que je t'aurais choisi si je ne t'en sentais pas capable? Et voilà que tu me glisse entre les doigts alors que tu ce que j'attendais de toi c'est que tu te présente afin qu'il sache que tu es leur reine. Je n'attends rien de plus de toi que ton soutiens. Tu n'auras pas d'autres responsabilité que celle de te tenir à mes côtés et celle de partager mon lit.

Il entoura la jeune fille de ses bras la câlinant un instant avant de délicatement lui remettre les escarpins rouge puis de la porter jusqu'au petit banc en face de sa coiffeuse. Là il attrapa une brosse à cheveux et commença à brosser sa chevelure noire et soyeuse.

_ Tu sais que tu vas devoir te faire pardonné n'est ce pas?
Revenir en haut Aller en bas
_Hiyoki S._
avatar
Hiyoki Sora

Féminin
Rang forum : Membre régulière
Date d'inscription : 03/01/2012
Messages : 121
Statut : Présente
Age : 22
Compte principal :
  • OUI



Sang Pur
"Pas besoin d'une armée, j'ai un Krogan !"
Âge : 25 ans d'apparence
Situation : Mariée
Aime : Mordred
Rythme de vie : Diurne, nocturne, tout
Humeur : Au taquet !!

Spécial : Rien à signaler


Relations
Statu: Enchainée/ mariée
Amour: Mordred mon sombre Guerrier
Relations:
MessageSujet: Re: Welcome in the Fallen's castle [PV Hiyoki + mes fidèles petits sujets]   Jeu 31 Mai - 8:23

Ah ça pour être énervé, il l'était... Il m'avait séché d'une façon tellement peu... Je ne trouvais pas le mot adéquat. Je le voyais bien qu'il était furieux, en même temps ça se comprenait... Je venais juste de faire une crise de panique monumentale, qui avait déclenché une mini fin du monde! Et ça continuait... Je ne me contrôlais pas assez pour pouvoir faire stopper la pluie. Bah ça faisait du bien aux végétaux... On se rassure comme on peut...
Il me rassura sur mon rôle, je devais juste être présente à ses cotés et lui apporter mon soutient. Faisable, je pense...
Il m'installa ensuite sur le banc en face de ma coiffeuse et, chose incroyable, il entreprit de me brosser les cheveux. Voir un homme de sa carrure faire ça, faillit me faire exploser de rire. Mais gardant mon sérieux, j'observais son reflet dans le miroir, il était concentré et s'appliquait beaucoup dans le démêlage de mes cheveux. Il s'était transformé en homme attentionné qui prenait soin de sa femme. Mais bien évidement le charme de l'instant se brisa car il me sortit une de ces remarques pleine de sous entendu qui me faisait frissonner et flipper en même temps:

-Tu sais que tu vas devoir te faire pardonner n'est ce pas?

Un nombre incalculable de pensées bizarre traversèrent mon esprit quelque peu tordu. Il avait dit cette phrase avec un tel naturel en arborant un visage parfaitement neutre, à tel point que si je ne l'avais pas déjà vu agir de cette façon lors de notre rencontre je n'aurai pas deviné les sous entendus.
Je frissonnais violemment, et le temps, en accords avec mon humeur, fit encore des siennes. La foudre frappa et le vent se remit à souffler. Mon Dieu! Il fallait absolument que je me calme, mais avec les mains de Mordred sur mes cheveux c'était un peu dur...
Il n'y avait que près de lui que je me sentais à ma place mais dans cette maison je me sentais vraiment petite et faible bien qu'il m'ait rassuré sur le fait qu'il ne voulait rien d'autre que mon soutien et ma présence. Ces paroles qu'il avait prononcé pour me réconforter et me mettre en confiance m'avait fait un bien fou mais avaient aussi soulevé une autre question. Il ne voulait rien de plus? Juste mon corps et mon soutien? Rien d'autre?
Je sursautais et me dérobais au doux contact des mains de Mordred. Je n'en revenais pas, la tournure qu'avait prit le cour de mes pensées m'avait tellement surpris... Voilà que je pensais à des sentiments, j'étais presque déçue qu'il ne veule rien d'autre de moi.
Je me mordis la lèvre et serrai les poings, je lui tournais le dos je ne voulais pas qu'il voit l'état dans lequel il m'avait mise. C'était la première fois de ma vie que je rencontrais un homme qui me faisait cet effet. Mais le pire c'était la sensation que j'avais au fond de mon cœur, je savais que je pouvais aisément tomber amoureuse de lui... Et ça me terrifiait parce que ça serait un amour à sens unique. Un homme comme Mordred n'avait pas le temps pour ce genre de chose...
Je soupirais profondément et me tournais vers lui, mettant de coté mes craintes et mes drôles de pensées fleur bleu à l'eau de rose... Je m'approchais de lui puis glissais ma main dans la sienne et lui caressais la joue de l'autre.

-Pardonne moi... murmurai-je en appuyant mon front sur sa poitrine. Je suis désolé de m'être enfuit de cette façon... J'étais un peu terrifiée mais tes paroles m'ont convaincu. Je vais tout faire pour te soutenir, tu sais très bien que je suis prête à faire beaucoup de choses pour toi...

Je passais mes bras autour de sa taille et lui agrippais le dos.

-Comment puis-je me faire pardonner...?
Revenir en haut Aller en bas
_Le Seigneur des Damnés_
avatar
Mordred Fallen

Masculin
Rang forum : Membre régulier
Date d'inscription : 12/05/2011
Messages : 197
Statut : Présent
Age : 31
Compte principal :
  • OUI



Âge : 545 ans
Situation : Marié
Humeur : Câline

Spécial : Rien à signaler
R.P.G. en cours : A préciser


Relations
Statu: Marié
Amour: Hiyoki son chaton sauvage
Relations:
MessageSujet: Re: Welcome in the Fallen's castle [PV Hiyoki + mes fidèles petits sujets]   Dim 3 Juin - 2:36

S'il existait bien une chose dans ce monde que Mordred ne comprenait pas c'était l'humeur changeante des femmes. Bien des pensées, bien des signes contradictoires passèrent sur le visage angélique de la jeune fille tandis que lui glissant entre les doigts elle lui tournait le dos. Une ombre avait momentanément voilé son regard et il n'en comprenait point la raison. Avait-il contrarié la demoiselle? Si oui. Il ne voyait pas bien en quoi. "Ce que les femmes peuvent être compliqué" se dit-il tandis qu'elle se blottissait à nouveau dans ses bras.

_Par bien des façon mon petit chat sauvage. Par bien des façons......

S'emparant de l'une de ses soyeuse mèche de cheveux, il la porta à ses narines.

_Mmmm.......Tu as l'odeur de la pluie.......

Souriant, il dégagea le visage de la jeune fille le prenant entre ses mains venant poser son front sur le siens.

_Si je t'ai contrarié d'une quelconque façon, j'en suis navré. Ce n'était pas mon intention. J'ai..... besoin de toi auprès de moi. Je te veux comme reine car tu es précieuse à mes yeux. J'ai vécu bien des années. Traversais bien des épreuves et tu dois t'en douté, connu bien des femmes. Cependant aucune d'elle ne provoqua un tel désirs physique en moi. Pas une seule. Même leur sang n'était pas aussi divin que le tiens.

Il déposa un baiser sur ses yeux, son nez, ses joues.

_Un repas de fête nous attends en bas. Viens.

Lui prenant la main, il l’entraîna vers la porte. Puis il quittèrent ensemble la chambre marchant en silence main dans la main. Et tandis qu'il traversait le château, l'esprit de Mordred tournait à cent à l'heure. Il cogitait essayant de comprendre ce qu'il avait bien pu dire de mal pour qu'elle semble à ce point contrarié. Mais il ne trouva pas. Et cela le frustré énormément. Poussant un légers grognement, il la plaqua soudainement contre un mur s'emparant de ses lèvres sauvagement. Toucher la jeune femme était la seule chose à même de le calmer. Il l'embrassa longuement, passionnément au point de quasiment lui coupé le souffle. Plusieurs minutes s'écoulèrent durant lesquelles plus rien ne compta pour lui à part le gout sucré salé des lèvres de la demoiselle. Puis, il se détacha d'elle le souffle tout aussi court que celui de la vampire. Il caressa ses lèvres du bout des doigts ayant enfin trouver ce que clochait chez lui.

_ Apprends moi à t'aimer Hiyoki. Apprends moi le sens de ce mots encore étranger à mon coeur. Voilà ce que j'attends réellement de toi.

Puis il lui prit la mains et tout deux entrèrent dans la salle de banquet ou les attendait un somptueux repas.
Revenir en haut Aller en bas
_Hiyoki S._
avatar
Hiyoki Sora

Féminin
Rang forum : Membre régulière
Date d'inscription : 03/01/2012
Messages : 121
Statut : Présente
Age : 22
Compte principal :
  • OUI



Sang Pur
"Pas besoin d'une armée, j'ai un Krogan !"
Âge : 25 ans d'apparence
Situation : Mariée
Aime : Mordred
Rythme de vie : Diurne, nocturne, tout
Humeur : Au taquet !!

Spécial : Rien à signaler


Relations
Statu: Enchainée/ mariée
Amour: Mordred mon sombre Guerrier
Relations:
MessageSujet: Re: Welcome in the Fallen's castle [PV Hiyoki + mes fidèles petits sujets]   Jeu 7 Juin - 10:53

La foudre frappa subitement puis ce fut la fin... La fin du violent orage qui sévissait l'extérieur mais aussi la fin du bon fonctionnement de mes sens. Je voyais trouble, mes yeux me piquaient et mes paupières étaient lourdes. Je n'entendais plus rien mis à part une espèce de gros bourdonnement sourd. Mon odorat habituellement très développé était aux abonnés absent, ne me permettant plus de distinguer aucune odeur, et mes mains tripotaient quelque chose mais je n'arrivais pas à définir de quoi il s'agissait. En gros mon cerveau avait complètement déconnecté.
Je restais là, en essayant d'imiter sans vraiment m'en rendre compte mon amie la jolie plante verte qui essayait de prendre racine. Et tout ça c'était à cause de LUI !!! Oui LUI là, l'homme dontl je m'étais éprise ! A en croire sa réaction ou plutôt son absence de réaction il n'avait pas remarqué l'état dans lequel j'étais à cause de ses paroles. Il voulait que je lui apprenne à m'aimer... Mais...mais...mais... ça ne s'apprend pas ces choses là !! Et franchement on ne pouvait pas dire que j'étais experte en la matière, je n'avais jamais rien ressenti de similaire avant. J'étais aussi perdue que lui.
Mordred me tira par la main et m'entraina près d'une table. Mon cerveau se reconnecta et je pus enfin me rendre compte que ma main droite était en train d'arracher la couture de ma robe et que la gauche malaxait la main de Mordred, qui ne semblait pas s'en soucier.
Je tirais sur son bras pour le pencher vers moi et l'embrassais avec force. Ma lèvre ou la sienne s'ouvrit à cause de la force du choc. Passant ma langue sur sa lèvre pour recueillir la jolie perle rubis, je lâchais sa main et m'éloignais de lui en sautillant. Une vraie gamine, j'étais vraiment heureuse.
Je m'assis juste à coté de ma délicieuse créature et observais avec envie les plats plus gastronomique les uns que les autres. Je me servis de la salade et Mordred prit autre chose que je n'identifiais pas.
Silence... Nous ne parlions pas... Trop silencieux...

-Ah..........soupirai-je en jouant avec une feuille de salade.

Je me redressais en secouant la tête pour me remettre les idées en place. Ce n'était pas une tenue à table et puis la nourriture c'est sacrée il ne faut pas jouer avec. Mais en même temps comment avoir faim pour de simples aliments alors qu'à moins de un mètre de vous se trouve le plus merveilleux et canon des hommes possédant un corps à se damner. A choisir je préférais le dévorer lui plutôt que les choses sans vie dans mon assiette.
Je poussais ma chaise en arrière et me levais.

-Excusez-moi, lançai-je aux quelques domestiques qui se trouvaient dans la pièce. Pouvez-vous nous laisser seuls quelques instants s'il vous plait. Petites choses à régler...

Les domestiques s'inclinèrent et sortirent de la pièce rapidement. Une fois seuls, je me tournais vers Mordred et le fixais. Il fit de même attendant surement la suite. N'y tenant plus je me ruais sur lui et l'enfourchais pour m'asseoir sur ses genoux. Je mis mes mains sur ses joues et caressais ses cicatrices puis je l'embrassais avec passion.

-Je suis désolé... dis-je tout contre ses lèvres. Ce n'est pas bien de faire ce genre de choses à table mais...


Je mordis sa lèvre et me collai contre son corps, je pus sentir et constater que m'avoir sur lui ne le laissait pas indifférent.

-Tu n'aurais pas dû m'embrasser de cette façon dans le couloir
, susurrai-je au creux de son oreille. Si tu avais été sage je me serai bien tenu... Mais lorsque tu es près de moi une étincelle brille toujours dans mon corps et elle ne demande qu'à s'embraser. Si par malheur tu m'enflamme et me laisse inassouvie... Je risque d'être intenable...

Je me reculais légèrement et plongeais mon regard dans le sien magnifique, doré.

-Oh oui je vais t'aimer..., murmurai-je en lui caressant la joue balafrée. Si ce n'est pas déjà le cas...

Revenir en haut Aller en bas
_Le Seigneur des Damnés_
avatar
Mordred Fallen

Masculin
Rang forum : Membre régulier
Date d'inscription : 12/05/2011
Messages : 197
Statut : Présent
Age : 31
Compte principal :
  • OUI



Âge : 545 ans
Situation : Marié
Humeur : Câline

Spécial : Rien à signaler
R.P.G. en cours : A préciser


Relations
Statu: Marié
Amour: Hiyoki son chaton sauvage
Relations:
MessageSujet: Re: Welcome in the Fallen's castle [PV Hiyoki + mes fidèles petits sujets]   Ven 8 Juin - 3:55

_Aaah............ Grogna-t-il la jeune fille lui ayant communiquait son brûlant désir de passer rapidement au dessert d'une façon bien particulière. Posant la fourchette qu'il tenait toujours en mains il glissa ses mains sous la robe de la vampire, caressant ses jambes.

_Malicieux petit chaton sauvage..... Ainsi tu veux passé directement au dessert préférant me dévorer moi plutôt que ce sublime repas.

Retirant ses mains de sous les jupons de la demoiselle, il entreprit de dégrafé le dos de sa robe tandis que ses lèvres déposé de petit baiser avide sur sa nuque.

_ Remarque, je trouve aussi que tu as bien meilleurs gout que le coeur de cette jeune biche. Et je constate que tu commence déjà à prendre gout à ton nouveau statut.

Il ne s'attendait pas à ce qu'elle renvoi les domestiques. Sans doute avait-il que part trop sous estimer son effet sur elle. Il était "sa" drogue et ce n'était pas pour lui déplaire loin de là. Certes cela poserait bien des problèmes pas la suite mais oh combien ces dit problèmes n'en serait que plus succulent. Il passa sa langue sur sa peau délicate lui mordillant ensuite l'oreille. Puis il grogna ne parvenant pas à défaire les fichu agrafes qui s'était pourtant montrer si facile à attacher. Alors il arracha le tout et fit glisser ses délicates bretelles en dentelles de ses épaules. Il passa un main sur le tissus caressant sa poitrine parfaite tandis que son autre main attraper son verre de vin sur la table. Il en but quelque gorgée savourant le gout fruité du nectar puis reposa finalement son verre trouvant le breuvage bien moins à son gout que le sang de la vampire entre ses bras. Soulevant Hiyoki, il la posa sur la table qu'il débarrassa de son contenu d'un geste vif.

_ Ce baiser n'était qu'un avant gout de ce que je te réservais pour cette nuit mais.... Tu es diabolique. Cela mérite une punition tu ne crois pas?

Éclatant de rire, il déchira le reste de sa robe puis retira ses propres vêtements. Se penchant au dessus d'elle, il l'admira un instant dans toute sa splendeur avant d'avidement embrasser son corps la mordant sauvagement s’enivrant de l'arôme subtil de son sang avant de tout aussi sauvagement la possédé intégralement incapable d'attendre plus longtemps. Et tandis que ses mains était fermement agrippé à ses hanches collant étroitement leur deux corps, tandis qu'une vague intense de désirs le submerger, tandis qu'un filet de sang couler le long de sa mâchoire, tandis que la jeune fille vibrer de désirs couverte de sang, lui revient en mémoire le visage de l'unique amour de sa vie.

Car il avait aimé. Il y a de cela bien des siècles. Et cette amour lui avait sauvagement était arraché faisant de lui l'homme qu'il était aujourd'hui. Et par bien des façon la petite Hiyoki lui rappelait sa bien aimé Mévora. Ces pour cela que son visage se superposa un instant à celui de la vampire tandis qu'il se rendait compte que pour rien au monde il ne laisserait le passé se reproduire. Une larmes glissa le long de sa joue balafré. La première depuis le funeste jour qui avait fait naître le Mordred d'aujourd'hui. Ses lèvres remuèrent formant le prénom de celle qu'il tenta d'oublier pendant des siècles, puis il retomba lourdement sur la jeune fille la serrant dans ses bras. Fermant les yeux il laissa les souvenirs l'envahir juste quelque seconde. Et le sourire qu'il avait si soigneusement enfermé au plus profond des tréfonds de son âmes torturer lui aparut plus lumineux que jamais.

La fille qu'il avait aimé, était un ange. Une ange de bonté, d'amour et d'une pureté telle que même les anges l'enviait. Elle était humaine. Innocente et amoureuse. Ils s'aimaient d'une amour brûlant et intense identique à ce qui le lit à Hiyoki en cet instant même. Différente physiquement, les deux jeune filles ne se ressemblaient que dans leur façon sauvage d'aimer. Mais pourrait-il un jours aimé Hiyoki tout comme il aima la douce Mévora?

_Hiyoki....... Je........

"Je t'aime" voila des mots qu'il ne prononça qu'une fois dans sa vie. Et qu'il es bien incapable de dire à nouveau. Car ils lui retirèrent ce droit en lui volant son bien le plus précieux. Mais il y a bien des façon de le dire. Alors s'il est incapable de prononcer ces mots au moins peut-il les écrire tout comme l'avait fait Mévora pour lui. Elle l’appelait "son étoile". Elle était "sa rose". Et Hiyoki était devenu "son petit chat sauvage". Alors, se redressant légèrement restant cependant ancrer en elle, il laissa courir son doigts sur son ventre et y tatoua magiquement un chat noir sur le flanc duquel était écrit en kanji le mot "amour".
Revenir en haut Aller en bas
_Hiyoki S._
avatar
Hiyoki Sora

Féminin
Rang forum : Membre régulière
Date d'inscription : 03/01/2012
Messages : 121
Statut : Présente
Age : 22
Compte principal :
  • OUI



Sang Pur
"Pas besoin d'une armée, j'ai un Krogan !"
Âge : 25 ans d'apparence
Situation : Mariée
Aime : Mordred
Rythme de vie : Diurne, nocturne, tout
Humeur : Au taquet !!

Spécial : Rien à signaler


Relations
Statu: Enchainée/ mariée
Amour: Mordred mon sombre Guerrier
Relations:
MessageSujet: Re: Welcome in the Fallen's castle [PV Hiyoki + mes fidèles petits sujets]   Sam 9 Juin - 8:20

Dieu... Une larme... Douce perle salée qui s'était écoulé sur la joue de Mordred. La montée de violent désir avait laissé place à un instant de mélancolie douce. Que ce passait-il dans la tête de mon homme? Et qu'avait-il voulu prononcer avant de s'interrompre brusquement?
Je le regardais en essayant de comprendre pourquoi une ombre était venue voiler son séduisant visage mais le doux contact de ses doigts sur mon ventre me fit frissonner. Je poussais un petit cri, tout d'abord à cause de sa chaude présence dans mon corps mais aussi à cause du tatouage qu'il avait fait apparaitre sur mon ventre. Un joli petit chat noir qui portait le mot... Non... Impossible... Je devais faire erreur, c'était parce que je lisais à l'envers. Il ne pouvait y avoir écrit ce mot... Un mot si doux qui m'aurait comblé de bonheur s'il était sorti de la bouche de Mordred. Si mes yeux fonctionnaient bien et que le branchement qui reliait mon cerveau à mon nerf optique était en bon état de fonctionnement, je pouvais lire le mot "Amour" écrit en kanji sur le flan du petit animal noir.
Mes yeux s'embuèrent et je cachais ma tête dans son cou pour qu'il ne remarque pas mon émoi. C'était presque incroyable. Mordred pouvait-il vraiment ressentir les mêmes choses que moi? Avait-il déjà connu l'amour? Toutes sortes de questions se bousculaient dans ma tête. Je commençais à tomber amoureuse d'un homme que j'avais rencontré il y a peu de temps et dont je ne connaissais absolument rien ou presque. Je m'engageais sur un terrain accidenté, enfin j'étais déjà même très bien engagée et je rencontrais déjà le premier obstacle. Le manque de connaissance sur la personne "aimée".
Je me redressais légèrement ce qui eut pour effet de me faire gémir. Normal Mordred était encore profondément ancré en moi.
J’avais envie de lui poser des questions sur sa vie d’avant, sur moi, pourquoi il m’avait choisi mais aussi ce que je voulais savoir en ce moment c’était pourquoi lorsqu’il avait regardé mon visage une expression de tendre tristesse était apparu sur son visage.
Je mis mes mains sur ses joues et lui sourit tendrement.

-Mordred… murmurai-je en passant mes doigts sur sa cicatrice. T’es yeux reflètent tellement de choses. Tu me fais penser à un guerrier… Un sublime guerrier…

Je passais ma langue sur sa lèvre inférieure puis la prit entre mes dents et tirais légèrement dessus. J’adorais m’amuser avec ses lèvres mais je devais cesser ce petit jeu si je voulais avoir une discussion avec lui. Le problème était que je n'arrivais pas à détacher mon corps du sien... J'étais accro à ses caresses, a ses baisers. La chaleur qui émanait de lui m'attirait comme un aimant. Mais il fallait que je lui parle !!!

-Mon guerrier... soufflai-je en le fixant. Je sais que ce n'est pas trop le moment... mais je ne sais rien de toi... J'aimerai vraiment connaître l'homme que j'aime et ...

Mon Dieu !! Je me reculais vivement et le regardais, horrifiée. Me détachant de lui je courus en direction de ma chambre. Enfin je pensais courir dans ma chambre mais à cause de mon sens de l'orientation quasi inexistant je réussis à me perdre dans un couloir. Je me laissais glisser au sol et ramenais mes genoux contre ma poitrine. Je me sentais lâche et j'avais encore prit la fuite. Je venais de lui dire que je l'aimais... Malgré le fait que je connaissais rien de son passé je venais de lui avouer mon amour. En si peu de temps j'étais tombée amoureuse d'un sombre guerrier...

-Ah... Mordred... soupirai-je.

Je me relevais et fis le chemin en sens inverse. Je réussis à retrouver la salle à manger sans me perdre. Je me tenais dans l'embrasure de la porte, ne sachant pas trop quoi dire. Il fallait que j'assume, je devais lui dire! Le problème, c'était que mon magnifique guerrier n'était plus là... Et franchement l'envie de le chercher me démangeait mais je ne voulais pas me perdre de nouveau. Alors une idée traversa mon esprit, une idée que seule moi pouvais avoir.

-JE T'AIME ! hurlai-je comme une furie. Pardonne moi mais JE T'AIME !

Je savais qu'il m'avait entendu, il était comme moi une créature et notre ouïe était 100 fois plus développé que celle des humains.
Je tombais à genoux et tapais du poing sur le sol. Argh j'étais complètement frustrée et je détestais ça.

-Je t'aime Mordred... soufflai-je faiblement. Mon sombre guerrier... comme je t'aime...

Revenir en haut Aller en bas
_Le Seigneur des Damnés_
avatar
Mordred Fallen

Masculin
Rang forum : Membre régulier
Date d'inscription : 12/05/2011
Messages : 197
Statut : Présent
Age : 31
Compte principal :
  • OUI



Âge : 545 ans
Situation : Marié
Humeur : Câline

Spécial : Rien à signaler
R.P.G. en cours : A préciser


Relations
Statu: Marié
Amour: Hiyoki son chaton sauvage
Relations:
MessageSujet: Re: Welcome in the Fallen's castle [PV Hiyoki + mes fidèles petits sujets]   Ven 15 Juin - 2:08

S'il avait entendu la jeune fille? Bien évidement! Comment ne pas l'entendre d'ailleurs. Sa déclaration se répercuta sur les mur du château envoyant son echo au plus profond de ses entrailles. Après qu'elle l'eut abandonné fuyant ce la révélation qu'elle venait de leur faire à tout les deux, il avait poussé un long, très très long soupir avant de ramasser ses vêtements et de s'en revêtir. Puis il avait quitté la salle un rien agacé qu'elle lui file sans cesse entre les pattes. Une véritable anguille, un vrai chat sauvage cette enfant! c'était-il dit en traversant le château. Il se doutait qu'elle avait saisit le message derrière son tatouage et il s'attendait également à ce qu'elle lui pose des questions, qu'elle cherche à le connaître..... Mais il ne pouvait répondre à toutes ses questions pas plus qu'il ne pouvait lui dire clairement ce qu'elle représentait pour lui.

Puis sa voix l'avait frappé alors qu'il ouvrait la porte de sa chambre personnelle, insérant la clé dans la serrure. Poussant un faible grognement il avait un instant hésité avant de finalement glissé une main sous son matelas en sortant un petit livre ancien et abîmé. Puis il avait refermé la porte derrière lui disparaissant et réapparaissant devant la jeune fille.

_Hiyoki.

Elle était telle qu'il s'attendait à la trouver: Vêtu d'une robe en lambeau, en pleur et gémissante. Et il la trouva tout particulièrement belle dans cet état. Elle avait l'air d'une enfant mais n'en était pas une. Elle n'était pas non plus tout a fait une femme. Non. C'était une adolescente, une jeune fille vivant à 100%. Elle croquait la vie à pleine dent prenant le pire comme le meilleur de celle ci. S’accroupissant à sa hauteur, il lui tendit le petit livre qu'il ouvrit sur le portrait d'une ravissante jeune fille pas plus âgé qu'elle et d'une beauté angélique. Un prénom était inscrit sous le dessin: Mévora. Le livre était en fait un journal. Son journal. Sur la page opposé reposait une mèche de cheveux finement tressé blonde et soyeuse.

_Elle s'appelait Mévora. Elle était tout pour moi et "ILS" me l'ont prise. Voilà pourquoi je suis tel que je suis aujourd'hui. Voilà pourquoi je ne suis pas en mesure de répondre oralement à tes sentiments.

Il lui releva le menton afin que leur regard se croise.

_En m'aimant tu ne choisit pas la facilité tu sais. J'ai un bien lourd passé et tu es encore bien trop jeune pour en saisir toute l'importance. Tu seras furieuse je le sais, furieuse de ne rien savoir de moi. Mais cela ne durera qu'un temps. Tu es encore une enfant par rapport à moi. Et si tu tiens à faire de moi "Ton Guerrier", il te faudra apprendre l'art difficile de la magie.

Refermant le journal, il le fit disparaître avant qu'elle n'est le temps de le feuilleté d'avantage. Ses pages était remplit de son écriture, de mots oublier et d'un passé heureux qu'il n'était pas encore près à partager avec elle. Puis il la prit dans ses bras délicatement afin de ne pas la brusquer et de la cajolait un peu.

_Mon amour de chat sauvage....... Ta déclaration me rends... heureux. C'est étrange. Tes mots me réchauffe le coeur. Et si tu y tiens vraiment, je répondrais à l'une des questions qui d'obsède au point que tu me fuis sans le vouloir vraiment. Et si cette simple réponse te rassure un peu alors je saurais que tu m'aime vraiment. Mais sache ceci et ne l'oublie pas:

"I am the Fallen one.
A figure in an old game,
No Joker's on my side.

I live alone among a crowded world.

Forevermore
Noone can heal me.
Nothing can save me..
Noone can heal me...
I've gone beyond the truth,
It's just another lie.

I never wanted to be,
What they told me to be.

I plunged into misery..
I'll turn off the light,
And murder the dawn."

Citant d'ancienne paroles obscure qui a travers les siècles passé et futur le présentèrent il lui dévoila une part de sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
_Hiyoki S._
avatar
Hiyoki Sora

Féminin
Rang forum : Membre régulière
Date d'inscription : 03/01/2012
Messages : 121
Statut : Présente
Age : 22
Compte principal :
  • OUI



Sang Pur
"Pas besoin d'une armée, j'ai un Krogan !"
Âge : 25 ans d'apparence
Situation : Mariée
Aime : Mordred
Rythme de vie : Diurne, nocturne, tout
Humeur : Au taquet !!

Spécial : Rien à signaler


Relations
Statu: Enchainée/ mariée
Amour: Mordred mon sombre Guerrier
Relations:
MessageSujet: Re: Welcome in the Fallen's castle [PV Hiyoki + mes fidèles petits sujets]   Dim 17 Juin - 5:38

Je l'écoutais déblatérer en anglais. Lorsqu'il eut fini sa tirade je restais silencieuse. Je n'arrivais pas à comprendre pourquoi il m'avait dit ces choses si sombres cependant j'étais vraiment heureuse qu'il m'ait montré le portrait de son premier amour. Elle était vraiment magnifique et semblait si douce... Sentant les larmes me piquer les yeux, je secouais la tête et sautais des bras de Mordred. J'avais froid et le besoin de cacher mon corps se faisait sentir.

-Vêtements, vêtements, vêtements, chantonnai-je.

Je déboutonnais la chemise que portait Mordred et l'enfilais. La vue de son délicieux torse nu me fit grincer des dents.

-Ah... Tu es trop tentant, soufflai-je en me mordant la lèvre. Désolée...

Je lui pris la main sans le regarder et le trainer dans ma chambre. Une fois la porte verrouillée derrière nous, je poussais Mordred sur le lit et m'assis sur ses genoux.

-Tu vas m'écouter mon beau, soufflai-je en embrassant les cicatrices de son visage. Désolée de te parler comme ça mais je ne peux pas... Je ne peux pas mettre des mots sur la tornade de sentiments qui fait rage en moi.

Ah ça oui! Pour être remontée je l'étais! Vu le tsunami qui sévissait dans mon corps...

-Je vais essayé de rester calme, dis-je en le regardant dans les yeux. Je t'aime tu comprend? Qu'importe ce que tu me diras, ce que tu as fait ou ce que tu feras, ça ne changera rien à ce que je ressens pour toi. Je suis furieuse, frustrée, heureuse et triste en ce moment même et pourtant je reste à tes cotés, alors qu'avant je me serai déjà enfuie à l'autre bout du monde.

C'est vrai avant je ne m’encombrais pas de sentiments, dès que je commençais à ressentir quelque chose, je fuyais le plus loin possible pour étouffer cette petite étincelle.
Je m'écartais de lui pour venir me placer devant la fenêtre et admirer le ciel s'assombrir.

-Tu me prend pour une enfant, repris-je sans le regarder. Alors que "l'enfant" que tu as devant toi à fait de terribles choses. Mes mains sont sales, souillaient par le sang de centaines de créatures que j'ai tué.

Poussant un profond soupir je revins près du lit et farfouillais dans mon sac que j'avais balancé dessus. J'en sortis une photo qui datait de plusieurs années.

-Regarde,dis-je en m'asseyant à coté de lui sur le lit. Voici une photo de famille. La jolie brune à gauche c'est ma mère, tu l'as surement déjà vu à la télé ou sur des panneaux publicitaires. L'homme aux cheveux noir qui a sa main sur mon épaule c'est mon père et la jolie petite blondinette aux yeux saphir qui est collées à moi, c'est ma meilleure amie. Elle était tout pour, je prenais toujours soin d'elle parce qu'elle avait une santé fragile. Je l'aimais profondément, elle était devenu ma raison de vivre, mon monde tournait autour de Michiko.

Raconter cette période de ma vie, me fit monter les larmes aux yeux. Je n'avais toujours pas accepté sa mort mais il fallait que Mordred sache que j'avais aussi perdu un être cher.

-Michiko a été tuée... murmurai-je en fermant les yeux. Mais avant une ordure s'était chargé de la transformer en monstre . Un Sang-Pur l'a mordu sans lui donner de sang en retour. Elle est donc devenue un Level E, à cause de sa santé fragile le changement a presque était instantané. Elle a voulu m'attaquer pour assouvir sa soif de sang pourtant elle ne voulait pas s'en prendre à moi... Mais c'était la bête assoiffée de sang qui était désormais aux commandes. J'aurai pu mourir si une lame ne lui avait transpercé la poitrine. Un homme venait de me sauver la vie et cet n'était autre que le propre père de Michiko, un hunter...

Je laissais les horribles images de cette nuit tragique défiler dans ma tête. J'allais passer les détails sur l'histoire que j'avais eu avec le père de Michiko justement... Mais vu l'état dans lequel j'étais, j'allais forcément lâcher le morceaux à un moment ou à un autre sans faire attention...

-A partir de ce moment j'ai traqué tous les Level E qui avaient le malheur de croiser mon chemin, jusqu'à ce qu'il y en ai un qui me conduise jusqu'à son Maître, cette pourriture de Sang-Pur. J'arrivais trop tard le père de Michiko s'était déjà occupé de lui. Sa mort ne m'a pourtant pas empêcher de continuer à traquer les Level E. J'ai aussi commencé à coucher à droite à gauche, avec n'importe qui tant que qu'il avait un joli minois.Je pensais qu'en multipliant les aventures, j'allais peut-être de nouveau ressentir quelque chose... mais j'étais bel et bien morte, tout comme le père de Michiko. Mes parents étaient rongés par l’inquiétude. Ils voyaient leur fille dépérir sous leurs yeux. Ils se sont démenés pour me trouver un but quelconque. Ils ont réussis à me trouver un travail dans un bar branché avec bonne réputation, je donnais des petits concerts et bien sur je finissais souvent à l’hôtel avec un riche playboy.

C'était horrible de dire tout ça à Mordred, j'avais terriblement peur de sa réponse, de sa réaction... Peur qu'il ne veuille plus de moi...

-Je t'ai rencontré... soufflai-je tout bas en lui prenant la main. Ton regard parlait pour toi... J'ai vu tous les fantômes que tu garde au fond de ton cœur. Ton passé et le mien n'ont rien de comparable à part la perte de notre premier amour. Tu as dû vivre des choses horribles, mais tu as réussis à surmonter et vaincre les obstacles que la vie à mit sur ton chemin. Elle est cruelle mais elle se montre parfois généreuse. Elle m'a permis de te rencontrer et c'est le plus beau cadeau qu'elle ai pu me faire depuis Michiko.

Je levais les yeux sur le visage de Mordred, il m'observait. Il m'avait écouté attentivement, il connaissait désormais ma vie et je ne voulais rien en retour. Je n"avais pas fait ça pour qu'il me raconte la sienne, je lui avais tout raconté spontanément sans vraiment réfléchir aux conséquences que mes paroles auraient.

-Je t'aime Mordred, je veux que tu sois mon Guerrier et si pour cela je dois apprendre la magie et bien soit, j'apprendrai mais à une condition...




Revenir en haut Aller en bas
_Le Seigneur des Damnés_
avatar
Mordred Fallen

Masculin
Rang forum : Membre régulier
Date d'inscription : 12/05/2011
Messages : 197
Statut : Présent
Age : 31
Compte principal :
  • OUI



Âge : 545 ans
Situation : Marié
Humeur : Câline

Spécial : Rien à signaler
R.P.G. en cours : A préciser


Relations
Statu: Marié
Amour: Hiyoki son chaton sauvage
Relations:
MessageSujet: Re: Welcome in the Fallen's castle [PV Hiyoki + mes fidèles petits sujets]   Ven 22 Juin - 3:17

Tendant une main vers la jeune fille, il la posa sur l'arrière de sa nuque et l’attira vers lui. De ce fait, leur deux front se retrouvèrent en contact.

_Quelle que soit cette condition mon chaton sauvage, je l'accepte.

Il l'avait écouté sans l’interrompre une seule fois et bien qu'en vérité il sache déjà tout de son histoire il se garda bien de lui dire. Elle le savait déjà sadique, alors autant ne pas ajouté la paranoïa au tableau. Mais ce n'était pas cela qui l'avait poussé à fouillé le passé de la demoiselle. Non. Simplement la force de l'habitude. Et tandis qu'elle se préparait avant sa présentation à ses sujets, lui potassait le dossier que ses serviteurs avaient soigneusement travaillé afin de n'omettre aucun détails sur la vie passé de sa compagne. Et celui ci avait suffit à le rassurer sur la véracité de ses sentiments envers lui. Puis il avait brûlé le dossier, effaçant en un sens par ce geste son passé.

Ses mais son couverte de sang.... Mais pas autant que les siennes. Oh non, pas autant que les siennes. Et elle était loin, très loin d'imaginé l'étendu des atrocité qu'il avait pu commettre. De plus ce qu'elle avait commis d'irréparable était le résultat, la conséquence d'une perte douloureuse. Et puis, il ne voyais pas ce qu'il y avait de mal dans le fait de mettre un terme à des créatures aussi souillé que les Level E.

Il soupira. longuement. Relâchant un peu la pression qu'il sentait monté en lui.

_ Tu les as délivré. Tous. Tué un Level E n'est pas un meurtre Hiyoki. Ce sang sur tes mains est pure. Quand à ce que tu as vécu avec ces... hommes.... *soupir* Tu cherchais simplement ce que tu avais perdu. Tu aimais énormément Michiko n'est ce pas? Plus que tu ne l'aurais voulu sans doute...... Mais aucun d'eux ne t'aimaient. Ton corps leur suffisaient voilà pourquoi tu te sentais à ce point vide. C'était physique. Instinctif et nullement passionnel. Contrairement à ce que tu ressens en ma présence n'est ce pas?

Il laissa glisser sa main le long de sa joue, sa mâchoire, ses lèvres, sa gorge, doucement, tendrement. Simplement par plaisir de sentir la peau de la jeune fille frisonner au contact de ses doigts. Ses yeux se plissèrent légèrement alors qu'il imprimait dans sa mémoires chaque détails de son visage dans sa mémoire. Il avait beau connaître son corps par cœur, il découvrait toujours quelque chose de nouveau. La façon avec laquelle les muscles de sa mâchoires se contracter quand elle souriait ou boudait. La jolie fossette qui creusait sa joue gauche.

Prenant son visage en coupe, il déposa un baiser sur ses lèvres. Un baiser léger et innocent.

_ Tire un trait sur ce passé Hiyoki, mais n'oublie jamais ce que tu as perdue. Tourne toi vers l'avenir, vers moi mais garde en mémoire celle que tu as tant aimé et qui t'aimait en retour au point de verser des larmes en te sautant à la gorge pour assouvir sa faim. Quand je dis que tu es une enfant ce n'est pas physiquement et pas tout à fait mentalement. Non.

Il secoua sa tête laissant ses mains lentement retombés loin de son visage qu'il tenait encore entre ses mains.

_ Tu es jeune Hiyoki. Par rapport à moi. Par rapport à la vie en générale. Et cela me plait. Que tu sois à la fois terriblement sexy,enivrante, capricieuse, experte en ce que tu sais et pure. Du moins à ta façon.
Revenir en haut Aller en bas
_Hiyoki S._
avatar
Hiyoki Sora

Féminin
Rang forum : Membre régulière
Date d'inscription : 03/01/2012
Messages : 121
Statut : Présente
Age : 22
Compte principal :
  • OUI



Sang Pur
"Pas besoin d'une armée, j'ai un Krogan !"
Âge : 25 ans d'apparence
Situation : Mariée
Aime : Mordred
Rythme de vie : Diurne, nocturne, tout
Humeur : Au taquet !!

Spécial : Rien à signaler


Relations
Statu: Enchainée/ mariée
Amour: Mordred mon sombre Guerrier
Relations:
MessageSujet: Re: Welcome in the Fallen's castle [PV Hiyoki + mes fidèles petits sujets]   Ven 22 Juin - 11:08

Je frissonnais comme si j'avais froid, mais en fait c'était le contact des mains de Mordred qui me manquait déjà. Il venait de lâcher mon visage mais j'avais besoin de sentir ses mains sur mon corps pour être apaisée. J'étais un peu gênée aussi à cause de tout ce que je lui avais raconté mais portant il avait accepté et m'avait rassuré. Il voulait toujours de moi près de lui malgré mes histoires avec tous ces hommes.

-Mordred ma condition pour apprendre la magie, c'est que tu sois mon professeur.

Je pris sa main et la posais sur ma joue. Je ne pouvais pas rester près de lui sans le toucher ou inversement. Il se tenait à deux centimètres de moi et l'envie de lui sauter dessus devenait presque irrépressible. Si ça c'est pas une preuve que j'étais accro... En même temps comment ne pas être accro à un corps pareil, il était torse nu puisque je lui avait emprunté sa chemise pour me couvrir, les muscles qui jouaient sous sa peau à chaque respiration m'attiraient, comme un papillon de nuit attirait par la lumière.
Je pris soudain conscience que je l'observais depuis cinq minutes sans cligner des yeux.

-Je suis désolée... Pardonne moi Mordred mais je ne peux pas me tenir près de toi sans avoir envie de te toucher. J'ai trop besoin de ressentir ton contact, quand tu me touche ça m'apaise et...

Un miaulement déchirant me coupa la parole, je connaissais ce miaulement et je ne l'avais pas entendu depuis un bon moment. Je me levais brusquement et ouvris la fenêtre, un beau chat noir se trouvait en bas et miaulait en me regardant.

-Miko, criai-je.

Je me tournais vers Mordred qui n'avait pas bougé du lit. Des images vraiment pas digne d'une demoiselle me vinrent à l'esprit. Je secouais la tête et m'assis sur ses genoux.

-Je vais te présenter quelqu'un. S'il te plait reste là je reviens tout de suite.

Je sortis de la chambre comme une tornade et courus en direction du hall d'entrée. Je réussis à trouver mon chemin sans me perdre, chose rare.
Je venais à peine d'ouvrir la porte qu'une boule de poil noire me sautait dans les bras à la manière d'un chien.

-Miko, murmurai-je en la câlinant. Tu m'as retrouvé ma belle...

Je lui plaquais un bisous entre ses oreilles duveteuses et repartis dans ma chambre. Miko se cala au creux de mes bras et se mit à ronronner aussi fort qu'une tondeuse à gazon ou un moteur.
Mordred se trouvait toujours sur le lit, toujours aussi magnifique et imposant dans sa demi nudité. Je m'avançait vers lui et lui présentais la chatte endormi dans mes bras.

-Mordred je te présente Miko. C'était la petite boule de poil de Michiko, son père lui avait offert pour son anniversaire. Elle n'avait aucune idée de nom pour sa nouvelle pupuce alors je lui ai donné une forme raccourcis du nom de sa propriétaire. Quand Michiko nous a quitté, Miko à passait toute son affection sur moi, elle agit un peu comme un chien. Elle m'a retrouvé ici, le problème c'est que je ne sais pas si tu aime les chat au point d'accepter qu'il y en un qui se balade dans le château.

Comme si Miko avait comprit qu'on parlait d'elle, elle se leva et s'étira dans mes bras me plantant ses griffes dans la peau. Elle sauta sur le lit, renifla Mordred et sauta par la fenêtre. Je ne pris même pas la peine de vérifier si elle allait bien, la connaissant elle devait déjà être en train d'inspecter les recoins du terrain.
Je me tournais vers Mordred, le corps frémissant. Je ne pouvais plus attendre, j'avais besoin de le toucher, de sentir ses mains sur mon corps. Ce n'était même plus une envie c'était devenu un besoin. Mais j'avais quand même peur de le déranger en ayant constamment besoin de lui, je ne pouvais m'empêcher d'angoisser.

-Mordred, je suis désolée, si à cause de moi tu prend du retard dans tes affaires, mais... J'ai vraiment besoin ou envie de toi. Je ne sais pas comment définir ce que je veux tellement c'est intense. Tout ce que je sais, c'est qu'il faut que tu me touche... Ne prend pas trop de temps pour réfléchir, sinon je sens que ça pas le faire...


Revenir en haut Aller en bas
_Le Seigneur des Damnés_
avatar
Mordred Fallen

Masculin
Rang forum : Membre régulier
Date d'inscription : 12/05/2011
Messages : 197
Statut : Présent
Age : 31
Compte principal :
  • OUI



Âge : 545 ans
Situation : Marié
Humeur : Câline

Spécial : Rien à signaler
R.P.G. en cours : A préciser


Relations
Statu: Marié
Amour: Hiyoki son chaton sauvage
Relations:
MessageSujet: Re: Welcome in the Fallen's castle [PV Hiyoki + mes fidèles petits sujets]   Jeu 28 Juin - 5:19

Mordred n'aimait ni ne détestait les chat. Et en vérité ces gardiens du monde souterrain l'avaient toujours fasciné. S'il n'était loup, il aurait souhaité être un chat. Car ses petites bêtes étaient indépendantes, libre comme l'air et dépendante tout à la fois. A ses yeux ils étaient des baroudeur éprit de liberté capable de se battre jusqu’à la mort pour défendre leur territoires et de tout aussi bien partager en toute harmonie un même territoire. Il admirait leur intéligence, leur méprit vis à vis des chiens, leur ingéniosité à toujours réussir à obtenir l'objet de leur désirs ainsi que le fait qu'il soit incapable de faire du mal un enfant et tout aussi bien de jouer avec leur proie et la laisser pour morte une fois lassé. Ce qu'il y avait de bien avec les chats c'est que contrairement au chien eux n'obéit pas docilement aux ordres de leur maitre. Car le jeux doit en valoir la chandelle pour qu'il vous obéisse. Ils choisissent toujours la facilité et sont de fidèles compagnons pour les sorciers. Et c'est pourquoi dans un sourire il lui répondit:

_Non. Elle peut resté. Je pense qu'elle trouvera le château à son gout. Il y a tout ce qu'un chat digne de ce nom aime ici. De l'espace, des proies et de quoi satisfaire sa curiosité.

La dévorant du regard il tendit son bras vers elle l'invitant à le rejoindre afin de combler son désir ardent et le siens pas la même occasion. Il avait du temps à tuer et compter bien mettre à profit celui ci pour s'occuper de la demoiselle. Lorsqu'elle fut près de lui il retira lentement la chemise qu'elle avait disons eut l'audace de lui empreinté, la huma un instant savourant leur deux odeur mêlées avant de lancer vers l'un des confortable petit canapé de la chambre ou elle atterri en douceur. Puis, sans perdre une seconde de plus, plongeant sur la jeune fille la décorant corps et âmes jusqu’à plus soif. Il la dévêtît de ce qu'il lui rester de sa robe embrassant goulûment chaque parcelle de son corps nu. Se lasserait-il un jours de son corps blanc à la beauté quasi parfaite? Sans doute jamais. Car, elle allait encore grandir, évoluer et il serait là pour savourer chaque étape de sa transformation. Car la magie a le pouvoir de sublimer toute chose. Ses lèvres s'emparèrent des siennes comme si leur deux vies en dépendait. Étroitement entremêlé il roulèrent sur le lit dans une danse réserver aux amants les plus gourmand. Une fois de plus les oreillers furent réduit en charpie les couvrant tout deux de duvets d'oie et de cygne. Il rit aux éclats se retenant difficilement de laisser le loup en lui hurler et planta ses crocs dans sa nuque goûtant à l’exquise saveur de son sang. Puis une gorgée de sang encore en bouche, embrassa Hiyoki laissant le nectar couler dans sa gorge. C'était un véritable ouragan passionnel qui faisant rage dans la chambre et lorsqu'il se laissa tombé à ses côtés haletant, désorienté et euphorique comme il ne l'avait pas était depuis des lustres, le silence ce fit uniquement coupé par leur deux respirations haché. Tournant son visage vers elle il lui sourit tandis qu'il caressait du bout de ses doigts sa peau blanche et emperlé de sueur retirant une à une les plumes qui la recouvrait de leur doux manteau blanc.

_ Mon petit chat sauvage veut-il encore jouer?

Il lui chatouilla le nez avec une plume avant de poser sa main sur sa joue et de l’attirer vers lui afin de l'embrasser.

toc toc toc.

Un grognement s'échappa de ses lèvres. Levant les yeux aux ciel, il se tourna vers la porte balançant ses deux jambes sur le côté afin de s’asseoir.

_Entrez! ordonna-t-il sourcil fronçait.

Une toute jeune servante à peine plus âgé que sa compagne entra rougissant comme une tomate lorsqu'elle vit que son maître était nue et.... vraiment très occupé. S'inclinant elle s'excusa confuse et terriblement embarassé.

_Es....Pardonnez moi Maître mais.... Mais Lord Rassler et là et demande à vous voir.

_Aaahhhh..... Je ne m'attendais pas à ce qu'il vienne rampé à mes pieds aussi rapidement.

Se levant, il ramassa ses affaires et se rhabilla.

_Faîte le attendre dans mon bureaux. J'y serais dans 10 minutes.

La jeune fille s'éclipsa. Il se tourna vers Hiyoki laissant sa chemise ouverte ayant de toute façon l'intention de se changer en chemin. Poussant un long soupir, il grimpa sur le lit et embrassa sa reine jouant avec une mèche de ses cheveux.

_Cela me désole de devoir te quitter alors que tu es disposer à assouvir mes moindres désirs.... Mais c'est important. Très important. Si tu souhaites assister à notre entretient rejoins moi par le passage secret lorsque tu sera moins indécente.

Puis il s'éloigna, laissant lentement retomber la soie noire de ses cheveux après l'avoir une dernière fois humait. Cependant avant de sortir il ramassa l'un des lambeau de sa robe et le fourra dans sa poche.

15 minutes plus tard.

Mordred était installé derrière son bureau nonchalamment affalé sur son fauteuil qui pivotait au moindre de ses mouvement. Il était richement vêtu de noir et d'or, ses cheveux nouaient en catogan par le fragment de la robe de sa reine qu'il avait emporté un peu plus tôt avec lui. Il portait son masque et faisait tournait sa chevalière entre ses doigts. En face de lui se tenait Lord Rassler. Un puissant seigneur lycan. A sa droite son fils (illégitime si ses informations était exacte) et à sa gauche sa fille.

_Comme je vous l'ai dit Seigneur Fallen, je souhaite faire amende honorable et dans se but vous offre ma fille et mon fils.

_ Lady Rassler est-elle au courant de ce.... cadeau?

Il déglutit soudainement mal à l'aise.

_Non... Non elle ignore que je...... Elle me tuerais sur le champs si jamais elle venait à apprendre que je compte vous offrir sa bien aimé Rozaline.

Le regard de Mordred s’attarda un instant sur la jeune fille. Celle ci faisait tout pour ne pas croiser son regard. La jeune fille n'avait visiblement pas plus de 17 ans. Elle était d'une beauté sans commune mesure héritage de sa mère.

_ Vous ressemblez énormément à Lady Camélia douce Rozaline.

_Merci seigneur Fallen.

_ Je savais que ma fille vous plairez. Elle ferait une parfaite epo....

_Tsssschhhh..........

Se levant d'un bond, il fit le tour de son bureau s'amusant de voir le seigneur lycan se ratatiner sur lui même. S'emparant doucement du visage de la jeune fille, il la força à le regarder dans les yeux.

_ Je n'ai pas l'intention de faire de vous ma reine. J'ai déjà une reine. N'ayez crainte lady Rozaline.

Elle tremblait légèrement mais soutenait bravement son regard. Il lâcha son visage et lui prenant la main se rapprocha de son frère. Il était tout aussi beau que sa soeur et contrairement à elle n'avait pas lâcher un seul instant Mordred des yeux. Ses poings étaient serré et ses mâchoires crisper signe qu'il lutter contre la mutation. Il laissa la jeune fille près du jeune homme dans les bras duquel elle se réfugia après qu'un signe de tête de la part de son nouveau maître l'y ai autorisé. Le jeune homme serra la jeune fille dans ses bras ne se décrispant pas pour autant. Reprenant place dans son fauteuil il le fit pivotait en direction de la porte dérobé derrière laquelle il sentait la présence de sa reine.

_ Entrez donc ma chère. Venez salué vos nouveaux jouets.

_Que.... Mais je croyez pourtant que.....

_Lord Rassler dois je vous rappelez qui est le maître en ces lieux? A moins que votre future reine ne le fasse.

_Non... Bien sûr que non....


Mordred sourit. Le lycan déglutit se ratatinant encore d'avantage. Le garçon grogna. La fille hocqueta.

"Allons je plaisantais très cher. Lady Rozaline sera la demoiselle de compagnie de ma compagne et votre fils entreras sous les ordres de mon premier de croc. " Pensa-t-il se gardant bien de le dire à haute voix. Puis il attendit que la vampire fasse son entrée.


Revenir en haut Aller en bas
_Hiyoki S._
avatar
Hiyoki Sora

Féminin
Rang forum : Membre régulière
Date d'inscription : 03/01/2012
Messages : 121
Statut : Présente
Age : 22
Compte principal :
  • OUI



Sang Pur
"Pas besoin d'une armée, j'ai un Krogan !"
Âge : 25 ans d'apparence
Situation : Mariée
Aime : Mordred
Rythme de vie : Diurne, nocturne, tout
Humeur : Au taquet !!

Spécial : Rien à signaler


Relations
Statu: Enchainée/ mariée
Amour: Mordred mon sombre Guerrier
Relations:
MessageSujet: Re: Welcome in the Fallen's castle [PV Hiyoki + mes fidèles petits sujets]   Dim 1 Juil - 2:34

Ouah... Bah ça alors si je m'attendais à le voir habiller de cette façon alors que 15 minutes auparavant il était en tenue d'Adam, au lit avec moi...
J'avais été bien dégouté quand une servante... (Petite parenthèse, la pauvre quand même déjà qu'elle devait se sentir mal à l'aise de venir déranger son Maître dans la chambre de sa compagne mais en plus elle l'avait surprit en pleine...comment dire... Occupation. J'avais été gênée pour elle.) ... avait débarqué pour annoncer un visiteur. Je dois avouer qu' à ce moment là j'avais eu des petites... Bon ok des grosses envies de meurtres. Mordred avait eu l'air déçu et passablement irrité aussi.
Lorsque je m'étais retrouvée seule dans ma chambre, j'avais longuement hésité à prendre une douche ou descendre rejoindre mon homme juste bien habillé. Je voulais garder son odeur sur moi mais en même temps c'était plus propre de prendre une douche et après bien s'habiller... Bon c'était une question simple qui avait réussi à me donner mal à la tête. De toute façon cette nuit je serai de nouveau recouverte de son odeur... Après avoir prit ma douche, j'avais enfilé une robe de soie pourpre qui m'arrivait aux dessus des genoux. Cette tenue avait la même couleur que mes yeux ce qui les faisait ressortir. Puis je j'étais descendu par le petit passage que Mordred m'avait montré et qui menait directement à son bureau. J'étais encore en train d'essayé de m'attacher les cheveux lorsqu'il m'avait invité à entrer le rejoindre.
Je me trouvais dans un bureau très spacieux où se tenaient trois personnes inconnues et Mordred. Quatre paires d'yeux me fixaient avec intensité, si je n'étais pas habituée aux regards j'aurai pu rougir.

-Bonjour, saluai-je en souriant chaleureusement. Je suis Hiyoki Sora et manifestement... votre nouvelle future Reine...

Je n'arrivais pas à m'y faire, j'avais encore beaucoup de choses à apprendre mais toutes ces choses ne changeraient en aucun cas mon caractère. Je n'allais pas me montrer effrayante alors que Mordred l'était déjà bien assez.
Il y avait un homme recroquevillait dans son siège, il ne cessait de lancer des regards à Mordred et moi. Je lui souris légèrement puis me tournais vers les deux jeunes gens qui se tenaient près de lui. Il y avait une vague ressemblance entre le jeune homme debout et l'autre assis ça devait être son fils. Ce garçon était vraiment à croquer, exactement le type avec qui j'aurai fini la nuit avant de rencontrer Mordred, il ne semblait pas très heureux d'être ici. Une jeune fille se trouvait dans ses bras, sa sœur probablement, elle était vraiment sublime et terrifiée...
Je ne savais pas vraiment quoi faire pour les mettre à l'aise. Je jetais un coup à Mordred qui se contentait de m'observer. J'étais vraiment perdue, je commençais à paniquer. Un éclair zébra le ciel et le vent se mit à souffler légèrement. Je devais vite me calmer sinon un orage terrible risquait d'éclater à cause de moi.
Soudain comme par magie le miaulement déchirant que j'adorais se fit entendre. Miko venait de me sauver la vie, je ne sais comment, cette grande boule de poil était toujours là quand j'avais besoin d'aide ou de réconfort, comme un ange gardien. Elle vint se frotter à mes jambes puis monta sur le bureau de Mordred, le fixa, éternua puis sauta dans mes bras. Je souris tendrement en la voyant s'installer confortablement. Le regard pétillant de la jeune fille ne m'échappa pas, elle semblait s'être apaisée lorsque Miko avait fait son apparition.

-Approche, lui dis-je doucement avec un sourire. Elle s'appelle Miko.

La jeune fille s'approcha lentement et je lui remis mon doux fardeau dans les bras. Miko ronronna de plus belle, pas le moins du monde perturbée par le changement de personne.
Je me tournais vers Mordred et souris. Dieu qu'il était séduisant avec ses longs cheveux attachés en catogan et ses somptueux vêtements, mais il était aussi terriblement impressionnant et terrifiant avec son masque, je n'avais plus vraiment l'habitude de le voir avec et ça me mettait toujours mal à l'aise... Je détournais légèrement mon regard, parce que sinon j'allais être incapable de me contrôler si je continuais de le fixer.

-Bon et si vous me présentiez ce petit monde?

"Tu" "Vous" j'avais opté pour la deuxième personne du singulier pour la simple raison que je ne savais pas comment lui parler en public. Une discussion s'imposait sur ce sujet...
Revenir en haut Aller en bas
_Le Seigneur des Damnés_
avatar
Mordred Fallen

Masculin
Rang forum : Membre régulier
Date d'inscription : 12/05/2011
Messages : 197
Statut : Présent
Age : 31
Compte principal :
  • OUI



Âge : 545 ans
Situation : Marié
Humeur : Câline

Spécial : Rien à signaler
R.P.G. en cours : A préciser


Relations
Statu: Marié
Amour: Hiyoki son chaton sauvage
Relations:
MessageSujet: Re: Welcome in the Fallen's castle [PV Hiyoki + mes fidèles petits sujets]   Mer 11 Juil - 2:48

Se levant Mordred fit le tour de son bureau et vint se placer derrière sa jeune compagne. Il posa ses mains sur ses épaules et fit les présentations.

_Ma douce, je vous présente Lord Rassler et ses enfants, Lady Rozaline qui sera ta demoiselle de compagnie personnelle et Sir John qui va entrer sous les ordres de Jycrain.

La tension qui régnait dans la pièce jusqu'à lors se relâcha d'un coup. Lord Rassler manqua de défaillir tant il avait craint le pire pour sa progéniture légitime comme illégitime. Et cela réjouit Mordred au plus haut point. Le jeune lycan se détendit soulager que rien n'arriverait de mal à sa soeur. Certes cela ne le réjouissait pas des masses de devoir entrer au service du seigneur Fallen mais au moins peut être qu'enfin on reconnaitrait sa force, son courage et sa loyauté. Rozaline quand à elle souriait heureuse de devenir la demoiselle de compagnie de la jeune reine et non son "jouet". Sa mère serait furieuse elle le savait. Du moins les premier temps. Car il n'y a pas de plus grand honneur que celui d'être au service d'un clan tel que celui des Fallen aussi maléfique soit il. Hochant timidement la tête, la comtesse se plierait au ordres de sa nouvelle maitresse qui lui semblait ma foi fort sympathique.

_ Bien. Bien bien. Laissez nous à présent. Délia va vous conduire à vos nouveau appartement lady Rozaline. Quand à vous jeune comte, Jycrain vous attends dans la salle d'entrainement.

Une jeune servante, la même qu'un peu plus tôt entra dans le bureau et conduisit docilement la comtesse vers ses appartements. John s'éclipsa également n'ayant franchement pas envie de rester un instant de plus en compagnie de son traitre de père et de son nouveau maître. Mordred se tourna alors vers Lord Rassler qui n'avait pipé mots depuis l'entrer en scène de Hiyoki.

_ Que cela vous serve de leçon Lord Rassler. A l'avenir tâcher d'y réfléchir à deux fois avant de me défié.

L'homme déglutit puis hocha la tête avant de lui aussi quitter le bureau la queue entre les jambes. Poussant un long soupir Mordred ôta son masque et se laissa tomber dans son imposant fauteuil.

_Ah...... Ces lycan.......

Tapotant ses jambes, il invita sa reine à venir s'y installer.

_ Tu as été parfaite mon chaton. Tu as conquis le cœur de Lady Rozaline mieux que je ne l'aurais fait moi même. Et il ne fait aucun doute qu'elle obéira aveuglément au moindre de tes caprices. Je m'attendais bien évidement à ce que cet empoté de lord Rassler m'offre sa fille en cadeau en revanche pour ce qui est de son fils..... La j'avoue avoir été fortement surprit. A moins qu'il ne tente par ce geste de se débarrassé de lui. Quoi qu'il en soit, ou en étions nous déjà avant de n'être interrompu?
Revenir en haut Aller en bas
_Hiyoki S._
avatar
Hiyoki Sora

Féminin
Rang forum : Membre régulière
Date d'inscription : 03/01/2012
Messages : 121
Statut : Présente
Age : 22
Compte principal :
  • OUI



Sang Pur
"Pas besoin d'une armée, j'ai un Krogan !"
Âge : 25 ans d'apparence
Situation : Mariée
Aime : Mordred
Rythme de vie : Diurne, nocturne, tout
Humeur : Au taquet !!

Spécial : Rien à signaler


Relations
Statu: Enchainée/ mariée
Amour: Mordred mon sombre Guerrier
Relations:
MessageSujet: Re: Welcome in the Fallen's castle [PV Hiyoki + mes fidèles petits sujets]   Mer 11 Juil - 12:01

Lorsque tout le monde fut parti Mordred m'invita à venir sur ses genoux, ce que je fis bien sur avec empressement.
Je passais mes bras autour de son cou et collais mon front au sien. Je ne me sentais vraiment pas bien lorsqu'il se trouvait près de moi sans me toucher.


-Je ne me souviens plus où nous en étions... mais nous n'avons cas recommencer...

Je passais mes jambes de chaque coté du fauteuil de façon à me retrouver à califourchon sur les genoux de Mordred. Je me collais contre lui en passant les mains dans ses cheveux pour retirer l'élastique qui avait l'audace d'emprisonner ses magnifique cheveux. Je remarquais une fois enlevé que l’élastique s'avérait en fait être un lambeau de ma robe rouge que je portais une heure auparavant.
Je souris en exhibant le morceau de tissu.

-Décidément mon sombre Seigneur, vous vous révélez être plein de surprise...

Je laissais tomber le lambeau au sol et fourrais ma tête dans le creux de son cou. Je donnais des petits coups de langue tout en le titillant de la pointe de mes canines. J'avais terriblement envie de le mordre mais je n'osais pas, j'avais peur qu'il se sente offensé par mon geste. Après tout il était beaucoup plus puissant que moi, peut-être que je n'étais pas encore digne de gouter à ce nectar rubis qui coulait dans ses veines... Je mis mes inquiétudes de coté et continuais mon exploration de son cou, je remontais jusqu'à son oreille que je mordis sans percer le peau puis je descendis vers sa bouche, ses délicieuses lèvres m'attiraient tellement... Je les embrassais avec passion, me délectant de leur saveur et de leur douceur.
Pendant que je m'amusais avec ses lèvres mes mains étaient occupées à ôter les vêtements qui recouvraient son magnifique torse délicieusement musclé. Je pris le temps de l'observer, abandonnant ses lèvres pour me concentrer dans la contemplation de ce corps si parfait. Peut-être que Mordred détestait ses cicatrices mais moi je les trouvais vraiment fascinante, elles lui rajoutaient vraiment du charme. Je passais mes doigts le longs de ses balafres en fermant les yeux.

-Mon Dieu, je ne me lasserai jamais de toucher...

Mes lèvres suivirent le même chemin que mes doigts, j'embrassais ces imperfections qui paradoxalement rajoutaient quelque chose à la beauté sculpturale de son corps, puis je suivis le contour de son tatouage en forme d'étoile sur son ventre. Je prenais le temps de l'explorer, j'aimais prendre soin d'accorder des attentions à chaque parcelle de sa peau. Ces dernier temps ça me manquait quelque peu, j'étais tellement affamée de lui que généralement je lui sautais dessus sans vraiment avoir de préliminaires.... Quelle ingratitude, c'était pour cette raison que je prenais mon temps maintenant.
Je me relevais et m'écartais. Debout devant lui, je passais mes mains le long de mon corps en suivant ses courbes, quand soudain une violente douleur me traversa la tête, une douleur que je connaissais et que je n'avais pas ressenti depuis très longtemps... Peu importe ce qu'elle annonçait, elle n'allait certainement pas gâcher ce moment intense. Je l'ignorais et me concentrais sur le visage de Mordred, ses yeux brillaient d'envie, je me régalais de son expression.
Je fis glisser langoureusement une bretelle de ma robe le long de mon bras tout en continuant à le fixer. La douleur revint à la charge mais je mobilisais toute ma volonté pour de nouveau la mettre de coté. Je fixais mon regard à celui de Mordred pour admirer le feu ardent qui y brillait, j'observais intensément l'expression de désir pur sur son visage pour en graver les moindres détails dans ma mémoire et enfin je m'absorbais dans la contemplation de son torse parfaitement sculpté, de cette façon je ne pensais plus à la douleur.

-Alors dis-moi tu m'aide à enlever cette robe ou alors je le fais toute seule...

Pourvu que ma tête me laisse tranquille, je ne voulais pour rien au monde interrompre ce moment de désir passionnel avec mon homme.


Revenir en haut Aller en bas
_Le Seigneur des Damnés_
avatar
Mordred Fallen

Masculin
Rang forum : Membre régulier
Date d'inscription : 12/05/2011
Messages : 197
Statut : Présent
Age : 31
Compte principal :
  • OUI



Âge : 545 ans
Situation : Marié
Humeur : Câline

Spécial : Rien à signaler
R.P.G. en cours : A préciser


Relations
Statu: Marié
Amour: Hiyoki son chaton sauvage
Relations:
MessageSujet: Re: Welcome in the Fallen's castle [PV Hiyoki + mes fidèles petits sujets]   Ven 13 Juil - 4:58

Éclatant d'un rire franc et sonore, Mordred grogna et enfuit son visage dans le cou de sa dulcinée. Et il n'était pas dupe. Quelque chose n'allait pas chez la jeune fille. Et il apprécia, admira même sa détermination à oublier sa douleur pour se consacrer uniquement au feu de sa passion. Il dégagea la nuque de porcelaine de la jeune fille embrassant sa chair tendre tandis que son autre main faisait lentement glisser la fermeture éclair de sa robe. Il la remercia d'ailleurs silencieusement pour avoir opter cette fois ci pour une robe simple à retirer. Car les agrafes.... c'est une tout autre paire de manche.

_Tu peux me mordre tu sais. Tu as le droit. Cela ne t'es pas interdit.

Il remonta lentement le long de son cou jusqu’à ses lèvres dont il s'empara avidement. Ses mains parcoururent son corps avec envie et désir rapprochant leur deux corps retirant un à un les vêtements qui les séparer encore. Et lorsqu'il furent tout deux en tenue d'Eve et d'Adam il la souleva et vint la coucher sur l’épaisse fourrure qui faisait office de tapis au milieux de la pièce. Il s'allongea sur elle, mordit son poignet aspirant quelque goutte de son sang avant d'embrasser la demoiselle et de lui faire gouter au nectar défendu. Nectar qu'elle avala goulument comme il s'y attendait.

_ Tu aime n'est ce pas?

Il caressa ses lèvres du bout de son pouce. Elle était couverte de sang et diablement sexy. Et il savait aussi que cela allait la soulager, l'enivrer et surtout encore plus lui donner envie de lui. Souriant, il plongea sur elle et l'entraina vers des sentiers inconnu et divin. Il ne pouvait se lassé de ses lèvres, de sa peau, de son corps réagissant à la moindre de ses caresses. Elle était tout ce dont un hommes pouvait rêvé et bien plus encore. Des heures semblèrent s'écouler durant lesquelles ils roulèrent sur le sol étroitement serrer l'un contre l'autre, l'un sur l'autre et vis versa. Il l'embrassait, la mordait, la caressait lui faisant mal parfois tant son désir était puissant. Puis lorsqu'il la senti enfin prête il lui offrit sa nuque et son sang. Ils se trouvaient tout deux assis et en pleine action.

_Bois.....Bois mon chaton. Que mon sang coule en toi et te délivre de cette souffrance.

Il grimaça lorsque ses crocs transpercèrent sa peau. Il avait oublier à quel point s'était douloureux et...... Enivrant que de sentir les crocs d'un être aimé vous transpercez la gorge.

_Désormais..... Nous ne faisons plus qu'un.

Se penchant il l’allongea sur la soyeuse fourrure tout en maintenant sa tête contre son cou. Il laissa sa propre passion l’ensevelir et il termina ce qu'ils étaient tout deux en train de faire tout en écoutant le bruit de son sang s'écoulant dans la gorge de sa reine.

_ Hiyoki.....Hiyoki.....Hiyoki.....

Répétant son prénom encore et encore il laissa son désir et sa passion lentement retombé. Il la laissa boire à son coup jusqu’à ce qu'elle soit rassasié. Allonger sur elle, il savoura cet instant de paix et de bonheur intense. Sa main libre caressait les cheveux de la vampire. Elle s'illumina un instant tandis qu'il guérissait la jeune fille de son mal. Grâce à son sang elle serait désormais capable de contrôler son problème.

_ Jamais plus tu ne souffriras...... Je t'en fais le serment......
Revenir en haut Aller en bas
_Hiyoki S._
avatar
Hiyoki Sora

Féminin
Rang forum : Membre régulière
Date d'inscription : 03/01/2012
Messages : 121
Statut : Présente
Age : 22
Compte principal :
  • OUI



Sang Pur
"Pas besoin d'une armée, j'ai un Krogan !"
Âge : 25 ans d'apparence
Situation : Mariée
Aime : Mordred
Rythme de vie : Diurne, nocturne, tout
Humeur : Au taquet !!

Spécial : Rien à signaler


Relations
Statu: Enchainée/ mariée
Amour: Mordred mon sombre Guerrier
Relations:
MessageSujet: Re: Welcome in the Fallen's castle [PV Hiyoki + mes fidèles petits sujets]   Ven 13 Juil - 12:27

J'étais lessivée... Mais je me sentais aussi incroyablement heureuse et plus puissante. Mordred m'avait autorisé à boire son sang, il me l'avait limite ordonné mais je ne mettais pas faite prier pour accéder à sa demande si pressante. En pleine action en plus... ça avait rendu l'acte encore plus intime et intense qu'il ne l'était à la base. J'étais un peu secouée par la puissance du sang de mon homme, il fallait que je m'y habitue. Je ne trouvais pas ça désagréable pour autant, je le sentais couler en moi, je pouvais percevoir les sentiments qui animaient Mordred, les émotions qui le traversaient provoquées en moi une tornades de sensations.

-Mon Dieu... Je t'aime...

C'était la seule chose que je pouvais dire, j'étais vraiment trop chamboulées par tout ça.
Mordred avait fait partir ma douleur mais je la connaissais trop bien, je savais qu'elle referait surface à un autre moment... Mon Dieu, alors comme ça IL était encore vivant... Moi qui croyais qu'il s'était donné la mort juste après Michiko...
Mordred venait de me faire le serment que je ne souffrirai plus, mais cette douleur était bien la seule qui ne partirait jamais malgré la puissance de son sang, elle était bien sur grandement atténuée mais je la sentais toujours. Cette douleur restera en moi tant que ma mère vivra et qu'IL se rapprochera de moi. Elle était une vieille connaissance et je m'étais habituée à sa présence.

-Myckas...

Des larmes se mirent à couler le long de mes joues sans que je puisse les retenir, je me blottis contre Mordred, reconnaissante qu'il soit près de moi en ce moment. Il était le deuxième plus beau cadeau que la vie pouvait me faire. Il était si fort, si sur de lui mais il était aussi doux et attentionné avec moi et désormais je savais avec certitude qu'il m'aimait grâce aux sentiments que je percevais dans son sang. J'allais avoir besoin de lui pour affronter ce qui m'attendait, Myckas refaisait surface et semblait me chercher pour une raison inconnue...

-Pardonne moi Mordred... Malgré le serment que tu viens de me faire, cette douleur ne disparaitra jamais... Tant que ma mère sera de ce monde, elle ne partira pas... Elle me lie à quelqu'un de qui j'ai été très proche...

Je m'écartais de Mordred pour me redressais en position assise. Je pris son visage entre mes mains et fixais mon regard au sien. Je devais lui dire qu'un homme avait énormément compté, presque autant que ma douce Michiko.

-Il était humain avant... Il a été victime d'un très grave accident, il aurait dû mourir, il serait mort si je n'étais pas passé par l'hopital à cause de Michiko. Elle devait faire ses examens habituels pour surveiller son état de santé. Nous sommes passées devant une chambre occupée par un jeune homme je ne le reconnu pas tout de suite mais Michiko si. Elle a crié son nom, Myckas et est rentré dans la chambre, je l'ai suivi à l'intérieur et je le reconnu à mon tour... J'étais déjà passé plusieurs fois dans son lit et lui avait déjà pris plusieurs fois du sang... En fait il était mon premier puis on avait perdu contact près ma rencontre avec Michiko. Elle le connaissait grâce à son père, ils étaient Hunter tous les deux. Elle m'a demandé de le sauver, la seule façon de sauver un être humain et de lui faire boire notre sang. Son pouls était très faible, si je ne faisais rien il allait mourir dans la demi heure et le personnel médical semblait totalement absent. Alors je me suis prélevé du sang et l'ai injecté dans l'intraveineuse reliée à Myckas. Malheureusement mon sang n'était pas assez puissant j'ai appelé ma mère pour qu'elle le transforme. Ce qu'elle à fait sans poser de question, puis nous l'avons enlevé de l’hôpital pour le garder près de nous, car nous devions lui apprendre à gérer sa nouvelle condition.

Je me tus un instant pour embrasser Mordred. Il découvrait un nouvel épisode de mon passé et sincèrement j'avais un peu peur de sa réaction.

-Nous passions beaucoup de temps ensemble, Michiko et Myckas se sont grandement rapprochés , mais je ne leur en voulais pas, j'étais heureuse de voir ma meilleure amie avec un homme. Malheureusement Michiko fut assassiné et Myckas disparu presque juste après sa mort. Son sang coule toujours dans mes veines et le mien ainsi que celui de ma mère coule dans les siennes. Ma mère n'a jamais voulu me dire s'il était toujours vivant, elle seule pouvait le savoir puisqu'elle est sa "créatrice". Cette douleur je la ressentais lorsque de violentes émotions traversaient Myckas, lorsqu'il disparu je ne ressentis plus rien à part un grand vide, je venais de perdre les deux personnes les plus importante au monde pour moi. Maintenant que cette douleur est revenu ça veut dire que Myckas est vivant et qu'il est tout près d'ici, mais je ne peux pas savoir exactement puisque ton sang a prit le dessus sur le sien.

Je collais mon front à celui de Mordred en lui caressant les cheveux. Je ne voulais vraiment pas qu'il croit des choses déplacés sur ce que je ressentais pour Myckas.

-Mordred je t'aime, tu es le seul et tu le seras toujours. Je ne sais pas ce que Myckas me veut mais il faudra que je finisse pas l'affronter pour me libérer de cette douleur...


Revenir en haut Aller en bas
_Le Seigneur des Damnés_
avatar
Mordred Fallen

Masculin
Rang forum : Membre régulier
Date d'inscription : 12/05/2011
Messages : 197
Statut : Présent
Age : 31
Compte principal :
  • OUI



Âge : 545 ans
Situation : Marié
Humeur : Câline

Spécial : Rien à signaler
R.P.G. en cours : A préciser


Relations
Statu: Marié
Amour: Hiyoki son chaton sauvage
Relations:
MessageSujet: Re: Welcome in the Fallen's castle [PV Hiyoki + mes fidèles petits sujets]   Dim 15 Juil - 2:04

Il l'écouta. Ne l’interrompit pas. Il savait tout cela, l'avait vue à travers son sang. Elle était encore relié à ce level D. Relié à ce Myckas. Lentement il posa une mains sur ses cheveux.

_Je sais. Je comprends.

Il déposa un baiser sur son front puis l’attira vers lui afin de la prendre dans ses bras. Il la berça alors tendrement sa main glissant lentement dans sa longue chevelure. Quoi que lui veuille cet homme, il ferait en sorte de l'arrêter. Par tout les moyen. Il sait à quel point un liens de sang peut être puissant et dangereux. Cependant ce qui lie la jeune fille au vampire est très étrange. Qu'elle ressente ainsi ses émotions...... Il n'y avait rien de vampirique derrière cela. En revanche, il mettrait sa mains au feu que le jeune homme possédé quelque pouvoir magique. Car il faut au moins cela pour créer un tel liens.

_Hiyoki? Ce Myckas..... Es tu sûre et certaine qu'il n'était qu'un simple humain?

Ses hommes avaient beau avoir chercher sans relâche. Ils n'avaient rien découvert d'anormal. Tout semblait absolument normal chez lui. Trop sans doute. Trop au point d’éveillait ses soupçons. Détachant la jeune fille de lui, il prit son visage entre ses mains.

_ Ce genre de liens..... Ce n'est pas normal Hiyoki. Que mon sang soit incapable de t'en soulager.... Je n'aime pas çà. Ni l'idée que tu doives un jour l'affronter. Je connais l'art de la magie ma belle et comprend à présent pourquoi j'ai ressenti sa présence si infime et faibe soit elle en toi. Je n'y ai pas prêter attention au départ pensant que ma propre magie t'avais disons contaminé. Mais je me rend compte de mon erreur à présent. Je ne sais pas ce qu'il t'a fait mais j'ai bien l'intention de le défaire. Je ne supporte pas que tu soit lié à un autre. On non, je ne le supporte pas.

Il l'embrassa laissant une partie de sa magie passer entre désireux de bien faire comprendre à cet importun que la demoiselle lui appartenait désormais. Si elle ressentait ses émotions alors il ferait en sorte que lui aussi ressente ce qu'elle ressente. Il l'embrassa comme s'il voulait aspirait sa vie. Férocement. Elle était à lui et rien n'y personne ne viendrait la lui prendre. Il avait déjà perdue Mévora et il était hors de question qu'il la perde elle aussi.
Revenir en haut Aller en bas
_Hiyoki S._
avatar
Hiyoki Sora

Féminin
Rang forum : Membre régulière
Date d'inscription : 03/01/2012
Messages : 121
Statut : Présente
Age : 22
Compte principal :
  • OUI



Sang Pur
"Pas besoin d'une armée, j'ai un Krogan !"
Âge : 25 ans d'apparence
Situation : Mariée
Aime : Mordred
Rythme de vie : Diurne, nocturne, tout
Humeur : Au taquet !!

Spécial : Rien à signaler


Relations
Statu: Enchainée/ mariée
Amour: Mordred mon sombre Guerrier
Relations:
MessageSujet: Re: Welcome in the Fallen's castle [PV Hiyoki + mes fidèles petits sujets]   Dim 15 Juil - 13:14

La bouche de Mordred était implacable sur la mienne et il me faisait carrément mal. Il semblait frustré et inquiet à propos de ce que je venais de lui dire mais ce n'était pas une raison pour m'écraser contre lui et m'ouvrir la lèvre!

-Me fais mal... murmurai-je contre ses lèvres. Mordred doucement avec mes lèvres, j'y tiens ! Comment veux-tu que je savoure les tiennes si tu me les détruit...?

Heureusement il desserra un peu son étreinte étouffante... Il était vraiment mal après ce que je venais de lui dire et semblait résigné à comment dire... rayer de la surface de la Terre Myckas.
Je réfléchissais à ce que Mordred venait de me dire sur au sujet de Myckas, je n'avais jamais vraiment fais attention à sa véritable nature, pour moi lorsque j'étais avec lui, il était juste un homme pour qui j'avais des sentiments et qui était devenu un vampire dont je devais prendre soin. Je n'aurai jamais imaginé qu'il pouvait être un mage ou quelque chose dans ce genre. Notre lien n'était pas normal d'après mon homme, alors pourquoi ma mère ne m'avait-elle pas prévenu pour Myckas. Pourquoi ne m'avait-elle pas parlé de ces étranges pouvoirs, s'ils existaient vraiment. Je me pris la tête entre les mains en grimaçant. Pourquoi ne l'avais-je pas remarqué, moi qui avait été la plus proche de lui? S'il avait voulu nous faire du mal il l'aurai fait à l'époque mais au contraire il avait tout fait pour nous protéger! Alors pourquoi...
La douleur revint mais cette fois ci plus puissante puis elle disparu aussi vite qu'elle était arrivée. Je ne comprenais pas, cette douleur me faisait souffrir forcément mais je ne la trouvais pas si désagréable et encore plus étrange elle semblait m'annonçait quelque chose de bienveillant... Cette douleur est reliée à Myckas donc si je trouvais sa présence bienveillante ça voulait dire qu'il ne me voulait pas de mal.

-Mordred... Je suis désolée, je ne sais pas vraiment quoi penser. Pour moi Myckas était tout à fait normal quand nous l'avons sauvé, mais si tu dis qu'il y a surement une autre raison derrière ce lien douloureux, je te fais confiance. Néanmoins cette douleur n'est pas si désagréable... Je sens... Non, je suis même presque persuadée qu'il ne me veut aucun mal...

Une autre sensation surgit dans mon corps, j'avais l'impression qu'on m’enveloppai dans une couverture bien chaude et qu'on voulait me rassurer. Cette présence je la connaissais trop bien, c'était celle de ma mère. Le problème c'est que je commençais à en avoir assez d'être le réceptacle des émotions de tout le monde.

-J'en ai marre... soufflai-je en m'écroulant par terre. Pourquoi tout d'un coup ça en fait trop... J'ai déjà du mal avec mes propres émotions alors pourquoi celles des autres viennent-elles se rajouter...?

Par cette manifestation ma mère me prévenait qu'elle venait me voir. J'étais heureuse de savoir que j'allais la retrouver un petit moment mais je le serai encore plus si elle était passée par mon portable, parce là vu l'état dans lequel j'étais, je ne pouvais pas vraiment manifester ma joie. Ressentir toutes ces émotions d'un coup et servir de réceptacle à tous ce pouvoir m'avait vidé de mes forces et j'avais franchement envie de faire un petit tour sous la couette seule ou accompagnée pour recharger mes batteries. Je sentais que si je ne reprenais pas des forces tout de suite j'allais sombrer...

-Mordred je veux juste te prévenir que ma mère arrive... et que moi... je vais piquer du nez....

J'avais beaucoup de mal à parler et une violente migraine, qui n'avait rien à voir avec la douleur du lien, attaquer mon pauvre cerveau. Je ne voulais pas m'évanouir alors je fis un effort pour murmurer la seule chose qui me fallait pour rester éveillé.

-Mordred... Du sang... si tu veux bien...

Je fermais les yeux et commençais à me laisser envelopper par les ténèbres réconfortante...
Revenir en haut Aller en bas
_Le Seigneur des Damnés_
avatar
Mordred Fallen

Masculin
Rang forum : Membre régulier
Date d'inscription : 12/05/2011
Messages : 197
Statut : Présent
Age : 31
Compte principal :
  • OUI



Âge : 545 ans
Situation : Marié
Humeur : Câline

Spécial : Rien à signaler
R.P.G. en cours : A préciser


Relations
Statu: Marié
Amour: Hiyoki son chaton sauvage
Relations:
MessageSujet: Re: Welcome in the Fallen's castle [PV Hiyoki + mes fidèles petits sujets]   Dim 22 Juil - 4:30

Soulevant délicatement la jeune fille, il lui passa la veste qu'il portait encore plus tôt dans la journée déposant régulièrement de petit baiser sur son front.

_Chuuuuuuuttttttt..............Tout va bien.......... Ne t'en fais pas, je saurais la gérer.

La portant dans ses bras, il emprunta le passage secret reliant son bureau et la chambre de la jeune fille.Une fois dans la chambre, il la déposa en douceur sur le lit. Écartant d'un geste tendre les longue mèches soyeuses qui dissimuler le visage de la jeune fille de son coeur, il lui sourit contemplant un instant son doux visage. Puis, portant son poignet à ses lèvres, il se mordit laissant couler son sang dans sa bouche. Et, se penchant vers elle,il donna la béquet à son chaton sauvage jusqu’à ce qu'elle soit repus. Lorsque ce fut le cas, il essuya les délicates et abîmées lèvres de la vampire, s'en voulant quelque peu de les avoir ainsi meurtrie. Ce que lui avait dit la demoiselle à propos de l'arrivée prochaine de sa future belle mère ne l'ennuyer plus que cela ne lui faisait peur. Si il avait su séduire la fille, il ne faisait nul doute qu'il parviendrait également à séduire la mère. Non. A vrai dire ce qui le déranger c'était sa façon de s'annoncer à sa fille. Une façon pour le moins douloureuse et dérangeante.

_ Dors mon petit chaton sauvage, ma reine, dors.

S'allongeant à derrière elle, son menton poser sur son épaule et ses un bras passer autour d'elle, il murmura au creux de son oreille des mots doux jusqu'à ce qu'elle s'endorme paisiblement. Il resta ainsi, la serrant contre lui, ne se levant qu'une fois sûr et certains qu'elle était complètement dans les bras de Morphée. Il se leva alors doucement prenant garde à ne pas faire de geste brusque. Une fois hors du lit, il quitta la chambre, ordonna à ses sujets de le la déranger sous aucun prétexte, allant même jusqu'a poster un garde devant sa porte.


Le lendemain, nous retrouvons Mordred confortablement installer sur son trône un rien agacé par la vampire face à lui.

_Je veux voir ma fille!!!!

_Lady Sora, je vous l'ai déjà dit 100 fois, c'est impossible pour le moment.

Poussant un profond soupir, il sentait poindre une migraine carabiné. Sa future belle mère avait un sacré tempérament et il comprenait à présent d'ou sa fille tenait sa fougue. Voilà plus d'une heure qu'il tente de lui faire comprendre qu'elle ne peut voir sa fille pour le moment. Plus d'une heure qu'elle avait débarqué furibonde et muette vis à vis des réelles raison de sa venue. Et Mordred commençait à trouver de plus en plus difficile de se retenir de l'étrangler.

_ Je n'ai pas peur de vous lord Fallen alors laissez moi voir ma fille ou je.....

_ Évitez de me menacer milady. Vous êtes certes la mère de ma future épouse mais cela ne vous donne pas le droit de me parler ainsi. Je n'aime guère votre façon de lui faire parvenir vos message et tant que je ne connaîtrais pas a réelle raison de votre venue je ne vous laisserais pas voir Hiyoki.

Serrant ses accoudoir, il se pencha vers elle. Si la fille s'était avérer très simple à séduire, ce ne fut pas le cas de sa mère. Remarque se dit-il avec un coeur aussi glaciale que le siens ce n'était pas étonnant. Mais comme le dit si bien le dicton, quand on parle du loup, celui ci à vite fait de montrer le bout de son museau.

_Tsss.......

Passant une main sur son visage il leva les yeux vers l'objet de la discussion animée qui venait de faire son entrée.
Revenir en haut Aller en bas
_Hiyoki S._
avatar
Hiyoki Sora

Féminin
Rang forum : Membre régulière
Date d'inscription : 03/01/2012
Messages : 121
Statut : Présente
Age : 22
Compte principal :
  • OUI



Sang Pur
"Pas besoin d'une armée, j'ai un Krogan !"
Âge : 25 ans d'apparence
Situation : Mariée
Aime : Mordred
Rythme de vie : Diurne, nocturne, tout
Humeur : Au taquet !!

Spécial : Rien à signaler


Relations
Statu: Enchainée/ mariée
Amour: Mordred mon sombre Guerrier
Relations:
MessageSujet: Re: Welcome in the Fallen's castle [PV Hiyoki + mes fidèles petits sujets]   Lun 23 Juil - 5:18

Je sentais une très grande puissance qui semblait envelopper toute le château, je mis du temps à comprendre que cette impressionnante aura appartenait à ma mère... Ma mère ! Mon Dieu mais qu'est-ce qu'elle faisait là ? Elle m'avait annoncé sa venu un peu brutalement et j'avais sombré dans les ténèbres peu après. J'avais dû dormir un bon moment...
J'entendais des éclats de voix venir de l'étage inférieur, ma mère devait être en train de faire passer un mauvais quart d'heure à mon Mordred. Je ne pus m'empêcher de rire en pensant à cette situation.
Je me levais du lit et m'habillais simplement c'est à dire un jeans assez serré et un corset rouge et noir. Puis je descendis voir mon homme et ma mère. Les voix venaient de l'horrible salle su trône. Lorsque je fis mon entrée le visage de ma mère s'éclaira et des larmes brillèrent dans ses yeux. En revanche Mordred n'eut pas l'air ravi, normal ça faisait plus d'une heure qu'il empêchait ma mère de me voir et moi j'arrivais comme ça au beau milieu de leur chamaillerie.
Je me passais la main dans les cheveux et me dirigeais vers Mordred sans un regard pour ma mère, puis je lui plaquais un baiser sur la bouche avant qu'il ai pu comprendre ce qui lui arrivait, je lui lançais un regard provocateur en me reculant avant de me tourner vers ma magnifique maman.

-Maman! criai-je avant de me jeter dans ses bras.

Elle m'attrapa et me serra très fort dans ses bras, je me sentais tellement bien contre ma mère, elle était toujours aussi grande, forte et réconfortante. Elle m'embrassa les cheveux puis m'éloigna un peu.

-Comment tu vas ma chérie ? Tu nous as pas donné de nouvelles depuis que tu es partie travaillé, ça fait un petit moment maintenant, on s'inquiétait avec ton père.

Je baissais les yeux, un peu honteuse. C'est vrai que j'avais laissé ma famille sans nouvelle depuis ma rencontre avec Mordred. Bon j'avais été un peu occupé, que ce soit dans la découverte de mon nouveau monde ou de Mordred.
Ma mère me caressa les cheveux et se tourna vers Mordred pour le fixer droit dans les yeux.

-Ma fille vit désormais avec vous, je vous préviens ne lui faite jamais de mal. Protégez la au péril de votre vie et surtout n'essayez jamais de la priver de sa liberté. Quant à la façon dont je l'ai prévenu je suis désolée mais ma fille à la très mauvaise habitude de ne jamais allumer son portable...

Je la regardais mettre en garde mon homme, elle n'avait en aucun cas peur de lui et elle ne le prenait pas de haut non plus, elle semblait avoir beaucoup de respect pour lui, elle était juste un peu sèche dans ses paroles parce qu'elle s'inquiétait pour moi.
Je baissais les yeux parce qu'elle avait totalement raison concernant mon portable, j'avais prit connaissance des douze messages qu'elle avait laissé sur mon répondeur et des trente appels en absence. Je comprenais pourquoi elle était passée par la manière douloureuse pour me prévenir de sa venue.

-Maman, c'est bon. Tu sais très bien comment je suis avec les hommes négligeant, Mordred est loin de l'être crois-moi... Dis nous plutôt ce qui t'amène ici.

-Tu l'as senti n'est-ce pas? me demanda t-elle d'une voix douce. Myckas est de retour et il a beaucoup changé... Enfin comment dire, il est torturé, c'est comme si il était devenu fou tout en restant conscient. Il est venu se réfugier chez nous, ton père est avec lui en ce moment mais il semblerait que tu sois la seule qui puisse lui venir en aide...

Je fixais ma mère, les yeux écarquillés. Myckas était à la maison et il voulait me voir pour que je lui vienne en aide. Son état me posait vraiment problème, Myckas a toujours été quelqu'un de très fier, pour rien au monde il n'aurait demandé de l'aide à mes parents.
Je baissais la tête sentant les larmes me piquer les yeux puis je pris la main de ma mère.

-Il est si mal que ça....?

-Il se peut que tu fasse la chose la plus dure qui existe au monde ma fille.... murmura t-elle en me serrant fort la main.

Je relevais vivement la tête et croisais le regard très grave et solennel de ma mère. Des images de moi tuant Myckas me vinrent à l'esprit. Je m’effondrais sur le sol la tête entre mes mains. J'avais besoin de quelque chose pour m'empêcher de sombrer ou quelqu'un plutôt...

-Mordred... Mordred... Mordred... Près de moi.... Maintenant...







Revenir en haut Aller en bas
_Le Seigneur des Damnés_
avatar
Mordred Fallen

Masculin
Rang forum : Membre régulier
Date d'inscription : 12/05/2011
Messages : 197
Statut : Présent
Age : 31
Compte principal :
  • OUI



Âge : 545 ans
Situation : Marié
Humeur : Câline

Spécial : Rien à signaler
R.P.G. en cours : A préciser


Relations
Statu: Marié
Amour: Hiyoki son chaton sauvage
Relations:
MessageSujet: Re: Welcome in the Fallen's castle [PV Hiyoki + mes fidèles petits sujets]   Ven 3 Aoû - 2:50

La surprise de son geste passé, Mordred sourit. Il était curieux de constater comment d'un simple baiser sa compagne était parvenue à le calmer. Elle avait su par ce simple témoignage d'amour, par un simple regard empli de sous entendu, apaisé la colère qu'il ressentait. Posant une main sur son menton, il écouta la conversation qui s'engagea entre la mère et la fille. Bien entendue, il hocha la tête lorsqu'elle le mit en garde. Jamais il ne priverait la jeune fille de sa liberté. Du moins tant qu'elle resterait à ses côtés. Si par malheur elle venait à ne plus l'aimer.... là les choses seraient différente. Il fronça les sourcils quand sa mère évoqua ce qu'il avait décidé d'appeler "le cas Myckas". Ce qu'il entendit ne lui plût guère. Et le seul son qui s'échappa de ses lèvres fut:

_Tsssss.........

Apparemment le jeune homme se trouvait en ce moment même au domicile familiale de sa future épouse et il réclamait l'aide de sa promise! Ah non alors, hors de question qu'il laisse les chose se dérouler ainsi. Il l'avait comprit, la simple évocation du prénom de l'étrange jeune homme suffisait à troubler la jeune fille alors le voir....... C'était hors de question. Il n'aimait pas la voir souffrir. Non il n'aimait pas la voir aussi perdue et torturer.

_Hiyoki.......

Il se précipita auprès de la jeune fille, passant un bras derrière elle afin de la soutenir. Il la prit dans ses bras, cachant son visage torturer contre son torse.

_Chuuutttt...... Là..... Tout va bien je suis là......... Personne ne te force à faire quoi que se soit......

Il embrassa sa délicate chevelure d'ébène et leva un regard noir vers la mère de la vampire.

_Amenez moi ce Myckas. Je me chargerais de lui. De plus lui est moi devons avoir une conversation sérieuse. Ce qu'il fait subir à votre fille est inadmissible. D'autant plus que j'ai bien l'intention de l'épouser. Il est temps qu'il coupe leur liens une bonne fois pour toute. S'il doit mourir, je le tuerais de mes propres mains. Je préfère de loin qu'elle me haïsse pour cela plutôt qu'elle s'en veille de l'avoir fait elle même. Cependant, je ne crois pas que cela sera nécessaire.....

Soulevant Hiyoki, il l'installa sur son trône s'agenouillant devant elle afin de lui caressait tendrement le visage s'assurant ainsi qu'elle se sentait mieux.

_ Ne te torture pas à cause de lui Hiyoki. Regarde moi. Je te promets de l'aider. Je ne te garanti rien, cependant, j'ai plus d'un tour dans mon sac. Tu es bien placé pour le savoir.
Revenir en haut Aller en bas
_Hiyoki S._
avatar
Hiyoki Sora

Féminin
Rang forum : Membre régulière
Date d'inscription : 03/01/2012
Messages : 121
Statut : Présente
Age : 22
Compte principal :
  • OUI



Sang Pur
"Pas besoin d'une armée, j'ai un Krogan !"
Âge : 25 ans d'apparence
Situation : Mariée
Aime : Mordred
Rythme de vie : Diurne, nocturne, tout
Humeur : Au taquet !!

Spécial : Rien à signaler


Relations
Statu: Enchainée/ mariée
Amour: Mordred mon sombre Guerrier
Relations:
MessageSujet: Re: Welcome in the Fallen's castle [PV Hiyoki + mes fidèles petits sujets]   Mar 14 Aoû - 11:11

Je laissais Mordred me caresser tendrement le visage, il voulait vraiment me réconforter, je le sentais dans chacun de ses gestes mais les choses qu'il avait dit à propos de Myckas me trottaient en tête. Je n'arrivais pas à profiter pleinement du réconfort de Mordred car je pensais à cette phrase "S'il doit mourir je le tuerais de mes propres mains." Il avait parler très clairement, d'une voix totalement neutre, franchement il me faisais froid dans le dos lorsqu'il se comportait de cette façon. Il ne supportait pas me voir tourmenté, j'aimais beaucoup cet élan protecteur qu'il avait envers moi, même si dans le cas présent je n'avais pas vraiment besoin d'être protéger. Myckas ne me ferrait jamais de mal, si ça avait été le cas il m'aurait déjà attaqué et n'aurait pas prit la peine de me prévenir par le biais de ma mère.
Je me penchais sur Mordred qui était toujours agenouillé devant moi et posais mon front contre le sien, je mis mes mains sur ses joues puis je fermais les yeux. Je fis le vide dans mon esprit de façon à ne ressentir que les émotions de mon homme, je me concentrais sur son sang qui coulait en moi. Je sentais tellement de chose en lui, une violente tornade de sentiments s'insinua dans mon esprit, c'était les siens. Il détestait vraiment Myckas alors qu'il ne l'avait encore jamais rencontré, il le détestait tout simplement parce que je me faisais du soucis pour lui, je ressentais sa souffrance donc je souffrais avec lui et le fait qu'il ne puisse rien faire pour apaiser ma douleur le mettait en quelque sorte hors de lui. Je le comprenais tout à fait un homme ayant un passé commun avec moi ressurgissait de nul part et me faisait du mal, bien malgré lui certes mais du mal quand même. Quoi de plus normal pour mettre en rage un homme tel que Mordred. C'était peut-être étrange mais ça me faisait vraiment plaisir qu'il s'inquiète autant pour moi.
Je souris légèrement et une larme franchit la barrière de mes paupières closes pour venir rouler doucement le long de ma joue et terminer sa course sur celle de mon homme. Je n'avais jamais aussi émotive que ces derniers temps, je n'arrivais plus à contrôler mes émotions mais je savais que je pouvais pleurer en toute tranquillité car lorsque Mordred ce trouvait près de moi mes petites crises de larmes ne duraient jamais bien longtemps.

-Je suis vraiment heureuse d'être à tes cotés si tu savais à quel point, murmurai-je avant de l'embrasser doucement. Je sais que tu vas faire au mieux avec Myckas mais il faut que je le voie quand même, je veux le voir... J'en ai besoin, il est le seul qui à des souvenirs de Michiko, il me rattache à elle. S'il te plait ne m'empêche pas de le voir et ne m'oblige pas à briser ce qui nous lie...

Je le regardais droit dans les yeux en lui caressant tendrement les joues. Je comprenais sa réaction mais je n'acceptais pas la partie ou il voulait que j'oublie Myckas, c'était impossible. Mordred était devenu le plus important pour moi en très peu de temps mais Myckas avait aussi son importance...

-Je suis désolée de te causer autant de soucis, dis-je en l'embrassant sur le front. Je t'aime Mordred et l'arrivée de Myckas n'y changera rien, oui j'ai eu ma première relation avec lui mais par la suite il plus devenu mon grand frère qu'autre chose. Je ne veux pas choisir entre vous deux, maintenant que je sais qu'il est vivant, bien que torturé, j'ai l'espoir qu'il le reste et je ne compte pas couper les ponts lorsque je le reverrai.

C'était vraiment compliqué, tout portait à croire que j'étais amoureuse de Myckas mais pas du tout j'éprouvais juste pour lui grande tendresse, le genre de tendresse que seul la famille peut apporter.

-Hiyoki, lança ma mère. Myckas est mal en point mais lorsque je lui ai dit que tu avais trouvé un homme il semblait tellement heureux pour toi. Pardonne moi si je t'ai fait peur tout à l'heure mais je préférais de préparer au pire au cas ou. Maintenant je sais que tu n'en arrivera pas jusque là parce que je suis sûr que ta présence va suffire pour lui redonner espoir et si ton homme lui vient aide aussi tout pourrait s'arranger au mieux pour lui.

Je souris en entendant ces mots, il y avait une petite chance d'aider Myckas et j'allais la saisir, il fallait que j'aide Mordred il ne pouvait pas s'occuper de son cas seul.

-Ah oui j'oubliais , s'exclama maman. Je suis aussi venu pour te dire qu'il y a une surprise qui t'attend à la maison.

Une image de moto me passa par la tête, j'avais mon permis moto mais pas l'engin qui va avec... Ma magnifique maman savait vraiment y faire pour dédramatiser les situations délicates!
Je me levais en entrainant Mordred avec moi, j'en avais marre de baisser les yeux pour lui parler, je préférais quand il me dominait de sa haute stature.

-Alors tu veux qu'il vienne ici ou tu préfère qu'on aille le rencontrer chez moi enfin chez mes parents....
?
Revenir en haut Aller en bas
_Le Seigneur des Damnés_
avatar
Mordred Fallen

Masculin
Rang forum : Membre régulier
Date d'inscription : 12/05/2011
Messages : 197
Statut : Présent
Age : 31
Compte principal :
  • OUI



Âge : 545 ans
Situation : Marié
Humeur : Câline

Spécial : Rien à signaler
R.P.G. en cours : A préciser


Relations
Statu: Marié
Amour: Hiyoki son chaton sauvage
Relations:
MessageSujet: Re: Welcome in the Fallen's castle [PV Hiyoki + mes fidèles petits sujets]   Mer 22 Aoû - 4:23

Mordred écouta avec la plus grande attention tout ce que lui dit la jeune fille. Il hochait la tête mais n'était néanmoins pas de son avis. Cependant il ne fit aucune remarque, se contentant de garder le silence. C'était son choix après tout. Il caressa les cheveux soyeux de sa compagne un instant, pesant le pour et le contre des deux options qui s'offraient à lui. Puis, après ce temps de réflexions, il posa ses mains sur les épaules de la jeune fille.

_ Nous irons le chercher chez toi Hiyoki puis nous le ramènerons ici si besoin est. Ainsi, il me sera plus simple de lui venir en aide. De plus, Lucy nous rejoindra sur place. De mes sujets, c'est elle la plus doué en magie.

Il s'éloigna de quelque pas de la mère et sa fille afin de donner des ordres à ses domestiques. Puis il revint vers elle.

_Nous partons immédiatement. Et si vous me le permettez mesdames, nous prendrons la voie la plus rapide.

Il leur tendit une main à chacune et lorsqu'elle s'en furent emparé, tous trois disparurent.


la suite---------> ici. (liens à venir)


[HRP: Je te laisse commencer le sujet suivant car il se déroulera en partie chez toi mon chaton.]


SUJET CLOS. MORDRED FALLEN.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Welcome in the Fallen's castle [PV Hiyoki + mes fidèles petits sujets]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Welcome in the Fallen's castle [PV Hiyoki + mes fidèles petits sujets]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FALLEN ANGEL'TEARS: A TALES OF ORIGINALS :: Forums et sous-forums :: ♜ Inscription ♜ :: ◈ Salle d'archivage de l'académie Cross ◈-